Critiques

Seriesaddict.fr  par | 4

Arrow - 5x9 : What We Leave Behind

Résumé

Après l’attaque de Prometheus contre Curtis, Oliver réalise que Prometheus connaît toutes les identités secrètes de la Team Arrow et qu’il a prévu de venir les chercher un par un. Felicity et l’Inspecteur Malone découvrent un indice qui relie Prometheus au passé d’Oliver.

5x9 : What We Leave Behind © 2016 - The CW

Attention, il faut avoir vu l'épisode avant de lire la critique.

Sans transition et alors que The Flash a conclu sa mi-saison sur une note décevante, Arrow vient à son tour d'achever la première moitié de sa nouvelle saison avec What We Leave Behind, un épisode placé sous le signe des révélations et des trahisons.

Prometheus : le retour du fils prodigue

La saison 5 d'Arrow a surpris tout le monde à la rentrée avec son retour aux sources auquel personne ne croyait, notamment après les annonces concernant une nouvelle Team Arrow, composée de super-héros de seconde zone. Pourtant, et à la surprise générale, ces nouveaux personnages issus de l'univers DC Comics ne s'imposent pas, laissant les personnages d'Oliver Queen et de Green Arrow respirer et exister, au sein de sa propre série (un comble d'en arriver à dire ça !). En effet, les deux dernières saisons avaient étouffé un héros qui n'était plus que l'ombre de lui-même, entouré par des protagonistes secondaires et des sous-intrigues inintéressantes. Des erreurs désormais réparées, pour notre plus grand bonheur.
Mais le retour d'Arrow a aussi été marqué par son méchant, Prometheus, plutôt discret jusqu'à maintenant. Une astuce permettant de tenir en haleine des téléspectateurs impatients de découvrir les atouts de ce nouveau Némésis. Plus terre à terre, il n'en reste pas moins plus inquiétant (comme quoi, pas besoin de magie pour être effrayant) et rappelle même un certain Deathstroke, dans ses motivations et sa manière de procéder. Toutefois, l'habileté avec laquelle Prometheus construit sa revanche se fait de façon plus psychologique, s'attaquant à l'homme et au symbole qu'il représente, tout en jouant perversement avec son histoire pour mieux briser son adversaire de l'intérieur.
La réalisation sobre et la mise en scène "copier/coller" du passé/présent offre véritablement un cachet unique à ce neuvième épisode, qui fournit son lot de rebondissements et amène Prometheus au rang de menace crédible. Comparé à Ra's Al Ghul ou Damian Darkh, Prometheus arrive en seulement un épisode à mettre à mal tous les protagonistes principaux de la série de façon tellement subtile qu'on peine à croire qu'on regarde un épisode d'Arrow. La trahison d'Evelyn Sharp, les conséquences du passé, la mort de Billy Malone, la rupture entre Curtis et Paul et l'arrestation de Diggle contribuent petit à petit à isoler Oliver, même si la Team semble pour l'instant soudée. La pression est telle que la suite des événements doivent être à la hauteur de ce mid-season, mais on ne doute plus que les scénaristes ont encore de belles surprises en réserve, notamment après le cliffhanger et le retour de Laurel Lance, qui peux s'expliquer par une raison toute simple. Quelques secondes après qu'Oliver ait débarqué chez Susan Williams, on y voit la journaliste servir un verre à notre héros, c'est alors qu'un gros plan troublant se fait sur une des bouteilles d'alcool. Sa vision de Laurel est-elle due à la prise d'une drogue hallucinogène visant à perturber Oliver ? Cela confirme-t-il que Susan est Prometheus ? Ou alors est-elle une simple alliée de ce dernier ? A moins qu'elle n'ait des liens avec la famille Claybourne ?
A titre personnel, je pense que tout ceci n'est qu'un leurre, comme ce fut le cas avec Quentin Lance, et que l'alter-ego de Prometheus n'est pas encore apparu dans la série.

En bref

Dans un des plans que l'on peut apercevoir dans le "repaire" de Prometheus, il y a une photo de Quentin Lance rayée. Actuellement en centre de désintoxication, il ne représente plus une menace imminente, mais de là à le barrer de la liste, n'est-ce pas précipité ? Ma théorie est que l'ex-commissaire de police n'est pas au bout de ses peines et que son séjour à l'hôpital doit être bien plus effrayant qu'il n'y parait au premier abord. Qu'en pensez-vous ?

Adrian Chase vient-il de confirmer qu'il était Le Vigilante ? En demandant à Oliver d'autoriser la police de tirer à vue sur Prometheus, ce dernier n'a-t-il pas avoué ouvertement à Oliver qu'il était le justicier masqué, celui qui assassine de sang-froid tous les criminels de la ville ?

Petite note sur les chorégraphies. Plus ambitieuses que les années passés, les scènes de combats sont beaucoup plus travaillées et filmées en plan large permettant de mieux apprécier tous les mouvements de corps des cascadeurs.

9/10

Bilan

Un premier bilan plus que satisfaisant pour ce début de saison, qui a su épurer ses intrigues, redonner au personnage d'Oliver Queen un véritable développement personnel, à Green Arrow sa place de héros et protecteur de Star City et offrir aux téléspectateurs un méchant à la hauteur de leurs espérances.
Reste désormais à voir comment les scénaristes vont tenir sur la durée, après ce mid-season déroutant.

4 Commentaires

  • Elohan
    Le 12/12/2016 à 21h05

    D'accord sur l'ensemble de la critique, ce qui étant donné ma tendance à la contradiction est exceptionnel !

  • negeil
    Le 13/12/2016 à 00h33

    Quand on a un adversaire masqué, il faut que ce soit un personnage qui gravite dans l'entourage des personnages principaux, sinon la révélation de son identité n'a aucun impact. Donc si l'alter ego de Prometheus n'est toujours apparu, c'est évident que ça sera le prochain à apparaitre en "civil" dans la série.

  • A'DN
    Le 15/12/2016 à 13h08

    ou qu'il est déjà apparu dans le passé mais qu'on le croit mort? ou qu'il est apparu dans les flashback en russie et que si on le voyait là de suite on se dirai ah bah oui, c'est lui? aprés tout, le pseudo Prometheus ( le createur des humain, le premier) amene forcement l'idée d'origine et de qqch dans le passé

  • Toff63
    Le 23/03/2017 à 11h49

    Je ne serais pas aussi dithyrambique sur cet épisode, de qualité mais bourré de défauts.

    Déjà, Oliver se pose les mêmes questions que d'habitude, à savoir l'influence de ce qu'il fait sur les gens qu'ils aiment, il n'y a rien de bien nouveau à ce sujet.
    Ensuite, je n'en peux plus de Felicity et de ses blagues pourries. Quant au problème de Curtis avec son mec, c'est complètement banal et inintéressant.

    Côté positif, Prometheus est une vraie menace, bien sadique et fort au combat, sorte de Deathstroke à l'identité encore inconnue.
    Pour la journaliste, il est clair depuis un bout de temps qu'elle n'est pas qu'un love interest mais bien liée à Prometheus.
    J'ai été déçu par Evelyn, dont la trahison est mal exploitée car sans incidence réelle, puisqu'elle n'amène pas de morts directes. Evelyn a servi à donner des infos à Prometheus, maintenant que c'est fait je ne vois pas son intérêt.
    Tu l'as souligné: les combats sont bien chorégraphiés.
    Enfin, concernant Laurel, se peut-il qu'elle soit vraiment vivante à cause de Flashpoint et de Barry. En effet, avec Flashpoint Barry a tué le frère de Cisco, peut-être qu'il a changé aussi le futur de Laurel.

    En bref, un méchant très bon mais des trames secondaires parfois inintéressantes et un gros problème Felicity et Curtis. 7/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

16 votes

Contenu relatif