Seriesaddict : Dossier : Convention Fairy Tales



Fairy Tales est la première convention française consacrée à la série Once Upon a Time, organisée par Xivents. Alors que la série est actuellement en pause hivernale, c'est dans une ambiance conviviale que l'équipe de Xivents nous a accueilli au carré Belle-Feuille à Boulogne, pour partager ce moment avec quatre acteurs de la série : Sarah Bolger (Aurore/La Belle au bois dormant), Keegan Connor Tracy (La Fée Bleue/ Mère supérieure), Eion Bailey (August/Pinnochio) et David Anders (Dr Whale/Frankenstein). Le programme du week-end se composait de conférences avec les acteurs (majoritairement deux par deux), entrecoupés de photoshoots, meet & greet, et séances d'autographes pour les fans. Mention spéciale à Patricia qui assurait la traduction des conférences ainsi que l'animation en continue en proposant des quizz, des chansons, des jeux de rôle et une vente aux enchères sur le thème de Disney. Les fans ont parfaitement joué le jeu, et certains étaient même déguisés à l'effigie de leur personnage préféré.
L'équipe de SeriesAddict a donc pu, en plus de pousser la chansonnette sur des classiques de Disney, assister aux conférences et a même eu le privilège d'avoir une interview du très séduisant Eion. Voici donc un petit compte rendu des conférences et interviews de la convention Fairy Tales avec Keegan Connor Tracy qui s'exprimait dans un français remarquable, la très jolie Sarah Bolger, le très sympathique David Anders qui a chanté à plusieurs reprises, et le charmant mais pas moins bavard Eion au regard ravageur. (Attention il peut y avoir quelques spoilers sur la saison 3).


Conférence avec Keegan Connor Tracy et Eion Bailey


Keegan, quel est votre meilleur souvenir sur Once Upon a Time ?
Keegan : Vous vous souvenez de cette scène dans laquelle je crie « Fairies attack » ? C’était cool parce que j’étais suspendue en haut et je tombais à toute vitesse, en plus je jouais avec Robert Carlyle, dont je suis fan ! Il est vraiment super. Je suis très chanceuse d’être dans cette série, j’aime beaucoup les autres acteurs du cast.


Eion, vous jouez Pinocchio, aviez-vous déjà lu le conte étant enfant, ou l’avez-vous lu après avoir obtenu le rôle ?
Eion : J’ai toujours adoré le conte de Pinocchio et j’étais familier du personnage. Le dessin animé de Disney est vraiment incroyable, de la réalisation au montage. Ce conte a toujours figuré parmi mes préférés. J’ai vécu une expérience étant enfant qui m’a tout de suite liée à Pinocchio : quand j’avais environ huit ans, mes parents m’ont fait une blague. Ils m’ont fait assoir en face d’eux et m’ont dit très sérieusement : « Eion, nous avons quelque chose à te dire. » Et ma mère a demandé à mon père : « Tu es sûr que tu veux lui dire ? » et mon père lui a répondu : « Il est temps qu’il sache. » Ils m’ont alors annoncé : « Tu n’es pas un vrai garçon. » [Rires du public] Et je leur ai demandé : « Comment ça, je ne suis pas un vrai garçon ? ». Ils m’ont révélé : « Tu es un robot ! ». [Rires du public] Ils m’ont fait croire ça pendant une heure, peut-être plus, je ne me souviens plus vraiment, mais j’étais terrifié ! Je n’arrivais pas à croire que je n’étais pas un vrai garçon, je comprends donc parfaitement Pinocchio ! Ce que j’aime également beaucoup dans le conte de Pinocchio, c’est sa moralité, qui dit qu’il faut rester authentique et vrai.


Pinocchio est un personnage important dans Once Upon a Time, puisque c’est lui qui amène Emma à Storybrooke. Cependant, il redevient un enfant la dernière fois qu’on le voit. Qu’est-ce que cela vous fait de ne plus être dans la série, en tant qu’adulte ?
Eion : Tout le monde veut rester jeune, n’est-ce pas ? Ce petit garçon rouquin est tellement mignon. Il est vraiment cool, je suis très content pour lui. C’est extraordinaire d’être dans une série comme Once Upon a Time, mais c’est aussi génial de la voir de l’extérieur. Et Pinocchio pourrait bien revenir à sa taille adulte…


L’un de vos deux personnages pourraient-il un jour trouver l’amour ?
Eion : La fée bleue est très belle telle qu’elle est. Si ça ne tenait qu’à moi, elle aurait plein d’amants ! Keegan : Je suis tout à fait d’accord ! Il y a juste un petit problème, je suis naine [Rires du public]. Je me demande tout le temps, mais pourquoi naine, pourquoi pas vendeuse de glaces par exemple ? [Puis s’adresse au public] Mais vous ne croyez pas qu’elle a le droit de trouver l’amour ? [Le public répond que oui] Je suis d’accord !


Keegan, vous avez aussi joué dans Bates Motel. Qu’avez-vous ressenti à l’idée de jouer dans le préquel d’un film culte comme Psycho ?
Keegan : Ce n’était pas moi le psychopathe dans l’histoire [rires du public] ! En fait, si c’était moi. J’étais très borderline avec ce personnage, parce qu’elle tombe amoureuse d’un étudiant. Ce que j’ai le plus aimé avec ce rôle, c’est que j’étais vraiment sur le fil du rasoir, je montrais à Norman que je tenais à lui, mais en même temps, je devais rester prudente pour ne pas franchir cette ligne. C’était un véritable challenge, c’est juste dommage que ça n’ait pas duré plus longtemps, parce que je pense qu’il y avait encore beaucoup de choses à explorer.


Si vous aviez pu interpréter un autre personnage de conte que la Fée bleue ou Pinocchio, lequel auriez-vous choisi ?
Keegan : La Méchante Reine, parce qu’elle porte de superbes vêtements [applaudissements du public] ! C’est quelqu’un de vraiment troublé, c’est le genre de rôle vraiment intéressant à jouer. Eion : Wall-E [rires du public] ! Keegan : Parce que c’est un robot ?!


Eion, quel souvenir gardez-vous de votre passage dans ER ?
Eion : Maura Tierney est une personne formidable. Elle est adorable. C’était vraiment agréable de lui donner la réplique et elle était très accueillante. L’écriture sur cette série est vraiment bonne, je suis arrivé pendant la saison 11. Cette série était à l’antenne depuis 11 ans ! Et on pourrait se dire qu’après autant d’années, une série s’essouffle mais ce n’était pas le cas avec ER. Ils ont réussi à garder l’attention des téléspectateurs par l’attention portée aux scénarios, à la réalisation, le jeu des acteurs… De manière générale, que ce soit dans ER ou dans Once Upon a Time, c’est que nous partageons et vivons une part de la vie de ces personnages, pendant une période donnée. Dans ER, je devais prétendre être médecin aux urgences, faire des gardes pendant des heures et parler à des patients et à d’autres docteurs… C’est quelque chose que je n’aurai jamais fait, à moins d’aller en fac de médecine. Pendant un moment, j’ai vécu ça, et pour un acteur, c’est l’expérience la plus chanceuse à vivre.


Et quel est votre meilleur souvenir de Once Upon a Time ?
Eion : C’est plus un sentiment général qu’un souvenir en particulier. Vancouver est un endroit vraiment magique et totalement adapté au tournage de la série, avec des montagnes spectaculaires, de belles forêts, de grands arbres, de l’eau pure, de magnifiques océans… C’est tellement facile d’être transporté dans un monde magique là-bas, alors que c’est plus difficile à Los Angeles.


Si vous n’êtiez pas devenus acteurs, qu’auriez-vous fait ?
Keegan : Espionne ! Eion : Peut-être astronaute. Ca doit être vraiment sympa d’aller dans l’espace et de visiter d’autres planètes. Keegan : Je rigole pas quand je dis espionne, parce que vous jouez aussi un rôle. Vous défendez les couleurs de votre pays et vous prétendez être quelqu’un d’autre. J’aurais bien aimé faire ça pour mon pays, et ensuite être décorée avec la Légion d’honneur, porter le chapeau et tout ça. J’aime les chapeaux ! Eion : J’ai presque failli abandonner le métier d’acteur, une fois. Keegan : Seulement une fois [rires] ! Eion : Oui, je l’ai vraiment considéré une fois. J’ai eu une très mauvaise audition, je devais avoir 23 ou 24 ans. C’était vraiment mauvais. Je me suis alors dit que j’aimerais vraiment être photographe pour le National Geographic, aller en Afrique et raconter des histoires en prenant des photos. J’y ai vraiment pensé, et ensuite, je ne l’ai pas fait ! Keegan : C’est un petit peu ce qu’on fait déjà. On raconte l’histoire de gens et ça ne m’étonne pas d’entendre ça.


Comment se passe une journée type de tournage sur Once Upon a Time ?
Keegan : Tout dépend si je joue la Fée bleue ou la Mère supérieure, parce que c’est entièrement différent. Si je joue la Fée bleue, je suis tout le temps devant un écran vert, toute seule. Je parle toute seule ou à une bouteille d’eau [rires du public] ! La journée commence très tôt, parce que je dois passer plusieurs heures au maquillage et à la coiffure. Quelque fois, mes journées peuvent durer 17h ! Keegan switche en anglais pour expliquer sa journée type à Eion Lorsque je tourne, je me lève tôt, je bois du café, parce que c’est tôt. Ils me maquillent, me coiffent… Eion : Est-ce que tu fais ton costume toi-même ? Qu’est-ce que tu manges pour le petit déjeuner ? Keegan : Oui, je fais mon costume et en même temps je fais cuire mes œufs [rires du public] ! Qu’en est-il pour vous Eion ? Keegan : Parle leur de cette fois où tu avais le visage vert ! Eion : C’est vraiment drôle parce que je n’avais jamais ça auparavant. Ca a un nom technique mais je ne me m’en souviens plus… Keegan : Je crois que c’est Mocap. Eion : Mocap, Motion Capture ? Oui, il me semble que c’est bien ça. J’étais donc habillé dans une tenue verte et ils avaient placé sur moi des marqueurs qu’ils utilisaient comme points de convergences pour les caméras. C’était très amusant, je ne suis pas sûr que ça réponde à votre question, parce que je ne l’ai fait que pour un épisode. Keegan : Mais c’est très intéressant. Eio : Mais c’était vraiment marrant de pouvoir explorer la réalité physique d’être transformé en bois. C’est très intéressant pour un acteur de faire ce genre de choses. Pour répondre à votre question d’une journée type, il n’y en a pas vraiment. Généralement, on s’habille, on se fait maquiller, ça prend un peu plus de temps pour les femmes que les hommes, et ensuite, on va en répétitions. Il y a le réalisateur, les acteurs, parfois les producteurs et le directeur de la photographie, et vous répétez. Vous savez, tout va très vite à la télévision, c’est toujours une question de temps, vous devez faire les choses rapidement. Vous avez ensuite une, voire deux occasions, de vous imprégner de la scène. Et il est parfois très tôt, vous n’avez peut-être pas encore bu votre café, vous êtes fatigué, mais dès que vous l’avez fait, vous êtes marié à ces lieux pour le reste de la journée. Keegan : Et après ça, tu voles, tu restes dans une très grande fleur… Tu meurs… [rires du public]


Eion, pour votre rôle dans Cold Case, aviez-vous appris à jouer au billard ?
Eion (demande au public) : Est-ce que j’avais l’air de savoir jouer au billard ? [Le public répond par la positive] Ca a fonctionné ? Je voulais juste vérifier auprès du public ! En fait, j’ai pris quelques cours. Je n’ai jamais été très bon au billard. Keegan : Tu peux prendre des cours ? Eion : Oh oui, c’est la chose intéressante. Il y a des gens qui peuvent t’apprendre à devenir un bon joueur de billard, et pas seulement pour la télévision ou le cinéma. J’ai donc pris quelques leçons et la jeune fille avec qui je jouais dans la série était vraiment bonne joueuse.


Quel est votre conte de fées préféré ?
Keegan : On me pose toujours cette question à chaque fois que je fais des conventions. Malheureusement, je n’en ai pas, parce que quand j’étais jeune, je lisais des livres d’adultes. Vous semblez tellement déçu… OK, c’était Blanche-Neige [rires du public] ! Il ne faut pas dire la vérité je crois ! J’ai l’impression que vous voudriez que j’aime les contes de fées, c’est important, donc je vais mentir [rires du public] ! Eion : Qu’en est-il de Cendrillon ? J’aime beaucoup Cendrillon. En apparence, c’est une domestique, qui n’a aucun lien avec sa famille, mais à l’intérieur, c’est une très belle personne. Elle se demande : « Comment est-ce que je pourrais être reconnue et aimée dans ce monde ? » Et à la fin, elle va être aimée par un homme qui la comprend, qui voit en elle qui elle est vraiment et à quel point elle est belle. Dans le conte de fées, bien sûr qu’elle est belle, mais ça marche tout autant. Keegan : Ca m’a toujours horripilé que les femmes doivent être sauvées par les hommes dans les contes de fées ! Ce que j’apprécie dans les contes modernes, et en particulier dans Once Upon a Time, c’est que ce n’est plus le cas. Les femmes deviennent fortes et indépendantes, elles n’ont plus besoin d’être sauvées, et les hommes n’ont plus ce besoin viscéral de venir à la rescousse. Eion : C’est très intéressant d’entendre ton point de vue. Ma femme serait totalement d’accord avec toi. J’ai dû voir Cendrillon une dizaine de fois quand j’étais petit, mais ça venait d’un point de vue de garçon. Ce qu’il y a de beau avec les contes de fées, c’est qu’ils valorisent ce que nous sommes, et montrent à quel point nous sommes uniques et spéciaux. A chaque fois qu’une histoire réussit à faire ça, c’est que c’est une bonne histoire. Les contes de fées y parviennent, c’est pour ça que je les apprécie.


Conférence avec David Anders et Sarah Bolger


Quel autre personnage de Once Upon a Time aimeriez-vous interpréter ?
Sarah : Emma Swan parce qu’elle botte les fesses des méchants. David : Hook (sourire).


Quelle est la meilleure et la pire habitude de vos personnages ?
Sarah : La bonne habitude d’Aurore est de dormir [rire]. Aurore a des problèmes de confiance mais elle essaye d’arranger ça et prend de l’assurance, d’ailleurs elle devient amie avec Mulan, Blanche-Neige et Emma. David : Mon personnage étant médecin à Storybrooke il peut tâter des femmes. Il aime aussi sa garde-robe et les choses qui font un peu fille [rire].


Sarah, entre Colin (O'Donoghue) et Julian (Morris), lequel embrasse le mieux ?
Sarah : Les deux sont biens [rire]. Je ne sais pas. Colin est mon premier baiser à l’écran (Cf The Tudors), j’avais 16 ans et lui 25 ans, c’était limite illégal.

Sarah, est-ce que vous allez apparaître plus dans les saisons à venir ?
Sarah : Si vous avez vu le début de la saison 3, mon personnage est enceinte. Peut-être que j’aurai une nouvelle robe violette pour l’occasion.


David, une relation est-elle possible entre le Dr Whale et Ruby ?
David : [rire] Ça serait vraiment bien, il y a une vraie attraction entre les deux personnages, de monstre à monstre. Mais Meghan Ory est partie jouer dans une autre série (Cf Intelligence), donc il y a très peu de chance que cela arrive.


David, votre personnage n’est pas un personnage de conte de fée, comment avez-vous réagis par rapport à ça ?
David: Je n’ai pas vraiment compris au début puis je me suis dit que ça prouve que Once Upon a Time est vraiment une série ouverte.


Sarah, que pensez-vous de l’évolution de l’histoire entre Aurore et Mulan ?
Sarah : C’est triste de la perdre et de ne pas savoir comment va évoluer leur amitié. Mulan allait déclarer sa flamme à Aurore au moment où elle lui annonce qu’elle est enceinte de Philippe. Aurore ne connaît pas les sentiments de Mulan et celle-ci est partie. Puis Jamie Chung est partie dans une autre série donc je ne sais pas comment va évoluer leur relation.


Sarah, qui est pour vous le mec le plus sexy de la série ?
Sarah : Je pense que Colin qui joue Hook dans la série est le plus sexy mais il n’a qu’une main (rire).


David, quel genre de personnage aimez-vous jouer ?
David: J’ai joué très peu de gentil, je joue principalement des méchants, donc on va dire le beau mec gentil garçon [rire].


David, de toutes tes partenaires, qui trouvez-vous la plus jolie ?
David: Elles sont toutes canons ! Sarah, Jennifer (Morrison), Emilie (De Ravin)… Et même Granny [rire] !


David, qu’est-ce que ça fait de travailler avec Robert Carlyle ?
David: C’est un rêve, il est fantastique. C’est un acteur exceptionnel. Il joue le personnage de Rumplestinskin avec tellement d’aisance et de brio.


David, quel est votre meilleur souvenir d’Alias ?
David : C’est une de mes meilleures expériences. J’ai travaillé avec de grands acteurs et de grands professionnels. Mais je n’ai pas un souvenir précis. (Une fan lui dit que pour elle sa scène préférée c’est quand il embrasse Jennifer Garner) David : Embrasser Jennifer Garner, c’est comme embrasser un nuage. C’était agréable mais comme on devait boire des shots de tequila à ce moment-là ce n’était pas dans les meilleures conditions.


David, dans la saison 2 de Once Upon a Time, qu’est ce que ça vous a fait de plaquer Lana Parrilla contre un mur ?
David : [rire] C’était super ! La méchante reine quoi !!! C’était comme si j’étais le meneur de la rébellion. Pendant le tournage, je lui demandais si je ne lui faisais pas trop mal et elle me répondait « Vas-y plus fort ».


David, vous avez souvent des rôles dérangés, est-ce que c’est parce que vous êtes un peu fou réellement ?
Sarah : Oui il est fou ! David : Je suis un marrant, j’aime faire rire les gens. Mais c’est plus fun de jouer les méchants. Jouer les mauvais garçons donne beaucoup plus de liberté et c’est un vrai plaisir. Je suis très légèrement fou alors.


Quelle est votre scène préférée dans la série ?
Sarah : Quand la Belle au bois dormant se réveille au début de la saison 2. C’est vivre la magie de la princesse qui se réveille après un baiser. David: Quand je suis en Frankenstein et que je dis « It’s not magic, it’s science » (Ce n’est pas magique, c’est scientifique).


Interview de Eion Bailey


Lorsque vous avez obtenu le rôle d’August, saviez-vous déjà qu’il était également Pinocchio ?
Eion : Non, je ne suis pas sûr qu’ils (les créateurs de la série) le savaient déjà en fait. Et je l’ai découvert en trouvant un indice dans le script. Mon personnage parlait de son voyage au Népal et disait à Emma qu’il avait adoré les lémuriens qui rôdaient autour du monastère. Et là je me suis dis : « Attends une minute ! Les lémuriens, il n’y en a pas au Népal ?! Il y en a seulement à Madagascar ! » Et je me suis demandé si c’était une erreur des scénaristes. J’ai alors écrit à Adam (Horrowitz) et Eddie (Kitsis), les créateurs de la série, et je leur ai dit que les lémuriens ne vivent pas au Népal mais à Madagascar. Et ils m’ont répondu : « Tu nous as démasqué, tu as découvert quelque chose, nous allons te donner deux indices pour que tu devines qui tu es. » L’un des indices était que j’étais fait de bois, et j’ai tout de suite compris que j’étais Pinocchio.


Comment avez-vous réagi lorsque vous avez su que vous étiez Pinocchio ?
Eion : Les poils derrière mon cou se sont hérissés, vraiment. J’étais familier du personnage, je connaissais bien l’histoire. Pinocchio a toujours été mon conte préféré. C’est une très belle histoire, et le film est vraiment, vraiment bien fait. Les thèmes qui y sont abordés sont très intéressants : la recherche de l’authenticité et de la vérité, comment être vrai dans la vie, et plus nous mentons, plus nous sommes malhonnêtes envers nous-mêmes et les autres, plus nous nous coupons de la vérité… J’étais vraiment excité de jouer ce rôle !


Savez-vous si vous serez-vous de retour dans la saison 3 ?
Eion : Je ne sais pas si je suis censé parler de ce genre de choses [rires] ! Je ne sais vraiment pas, ils sont très mystérieux à ce sujet. Il est tout à fait probable que je revienne, ça pourrait bien arriver… Mais comment cela pourrait-il arriver ? Est-ce que vous regardez le show ?


Oui !
Eion : Le personnage devient un petit garçon , qu’est-ce qui pourrait lui arriver ?


Il pourrait grandir !
Eion : Il grandirait encore ?


C’est la magie !
Eion : Absolument, c’est magique, tout peut arriver ! C’est encore en cours de discussion. Mais je ne sais vraiment pas dans quelle direction l’histoire va aller.


Vous jouez deux personnages dans Once Upon a Time, August et Pinocchio. Lequel préférez-vous interpréter ?
Eion : La dernière fois qu’on me voit, je joue Pinocchio, mais le reste du temps, j’étais August. Je n’ai jamais été un chef ou je n’ai jamais eu de long nez. Lorsqu’ils m’ont animé, j’ai trouvé ça vraiment génial, parce que c’était très physique et que ça demandait beaucoup de créativité. C’était vraiment amusant de jouer ce personnage en train de se transformer en bois, devenir presque malade. Ce n’est pas le genre de choses que vous faites souvent en tant qu’acteur. C’est une expérience vraiment unique, et à chaque fois que vous pouvez faire ça, c’est encore plus excitant.


Dans Once Upon a Time, le Pinocchio est quelque peu différent de celui qu’on connaît…
Eion : Je devais être vraiment énervant parce que je n’arrêtais pas d’envoyer aux scénaristes des idées, parce que je ne savais pas vraiment dans quelle direction ils allaient ! Ils étaient très réceptifs et je leur parlais par exemple de ce qui pouvait être dangereux pour Pinocchio, ce qui pouvait le terrifier… J’avais beaucoup d’idées. Mais en fin de compte, c’est la vision d’Adam (Horrowitz), et je suis heureux de l’exécuter.






Propos recueillis par Anne-Sophie Vermorel et Elodie L.

3 Commentaires

  • Fitz
    Le 21/01/2014 à 11h15

    Très sympa! Peut être quelques photos des interviewers/interviewed? ;)

  • Lineerlay
    Le 21/01/2014 à 20h07

    Les interviews sont dans le menu plus haut :)

  • manon
    Le 22/01/2014 à 14h54

    * la mère supérieure n'est pas naine mais nonne

Ajouter un commentaire







 Spoiler