News Séries

Seriesaddict.fr  par | Chroniques | 1

Rétro SerieAddict N.19 : Magnum, la réhabilitation des vétérans du Vietnam

Rétro SerieAddict N.19 : Magnum, la réhabilitation des vétérans du Vietnam 1980 - CBS

Tous les jeudis revenons sur une série qui a marqué l’histoire de la télé ou nos mémoires. Aujourd'hui : Magnum.

Fleuron des années 80, Magnum reste pour nous la série typique de ces années flamboyantes. Des chemises à fleurs, une Ferrari rouge, l’île d’Hawaï tout droit sortie d’une carte postale, une moustache devenue culte, un générique entêtant et une palanquée d’aventures.



La genèse de Magnum débute en 1980 avec la fin de la série Hawaii Five-O, CBS ne souhaitait pas fermer les studios qu’ils détenaient sur l’île et voulait réaliser une série avec Tom Selleck. Glen A. Larson fut contacté dans un premier temps, mais son synopsis, une sorte de James Bond, ne plut pas à l’acteur principal qui désirait incarner un héros plus humain et moins porté sur la violence et les gadgets. CBS joignit alors Donald P. Bellisario qui travaillait sur un projet qui racontait la vie d’un vétéran du Vietnam devenu détective privé à Beverly Hills, vivant dans une maison luxueuse qui ne lui appartenait pas. Il lui suffit juste de transposer l’action à Hawaï et le pitch de départ fut accepté. A une exception près.

Le traitement de vétérans du Vietnam à la télévision

Au début des années 80 la guerre du Vietnam est encore une plaie béante pour les Américains. C’est une chose à laquelle ils ne veulent pas penser. Les vétérans de cette guerre sont extrêmement mal considérés, souvent vus comme des marginaux, à moitié fou, drogués et alcooliques.
En tant qu’ancien militaire Bellisario trouve cette vision difficile à accepter et carrément injuste. Peut-on reprocher à des soldats d’avoir obéi aux ordres de leur pays, bien souvent contre leur gré ? Il était important pour l’auteur de montrer l’autre facette de ces vétérans : des hommes plein de vie, sociabilisés, mais quelque part brisés sous leur carapace.
Quand Donald Bellisario présenta à la chaîne un héros vétéran, et qu’il souhaitait intégrer des flash-back du conflit dès le pilote, il y eu une levée de boucliers de la part des dirigeants de CBS. Cependant en voyant le résultat du premier épisode, ces derniers durent admettre que le sujet était particulièrement bien traité et donnèrent enfin leur feu vert à la série.
La série Magnum, P.I. est la première série à redonner ainsi la parole et la dignité aux vétérans du Vietnam. Elle a contribué à faire changer la mentalité des Américains sur le sujet avant que d’autres séries comme The A-Team ne s’engouffrent dans la brèche, ou bien que, deux ans plus tard, le film Rambo ne vienne donner un traitement dramatique à la problématique du retour à la vie civile des anciens combattants.

http://thetvdb.com/banners/fanart/original/74380-6.jpg

Les personnages avant l’action

Ce passé compliqué est aussi l’occasion pour les auteurs de donner beaucoup de profondeur au personnage de Thomas Magnum, ainsi qu’à ses différents partenaires. Avant d’être une série d’action, Magnum est une série qui se consacre à ses protagonistes. Ne vous attendez pas à la poursuite ou la fusillade de la semaine. S’il y en a, ces dernières ne sont pas omniprésentes et dans un épisode les scénaristes s’amusent plus à nous détailler une altercation entre Higgins et Thomas que l’enquête en cours.

D’ailleurs il est temps de s’attarder un peu sur les quatre personnages principaux. Donc en premier lieu nous avons Thomas Magnum, un détective privé qui vit dans le pavillon d’invité de la luxueuse résidence de Robin Masters, un auteur célèbre dont vous ne verrez jamais le visage (c’est Orson Welles qui prêtera sa voix au personnage). Il vit ici en tant qu’expert en sécurité, et passe son temps à se disputer avec Higgins, le majordome des lieux, un ancien militaire britannique aussi pointilleux que Magnum est brouillon. Afin d’aider Thomas sur ses enquêtes, ou du moins, souvent embarqués malgré eux dans ses enquêtes, il y a T.C (Terry) un pilote d’hélicoptère qui fait visiter l’île aux touristes et Rick, gérant d’un club privé appartenant à Robin Masters. Les deux sont des anciens compagnons de Vietnam de Magnum et ont chacun leurs propres traumatismes par rapport à la guerre.

Si l’intention première de la série est de divertir le spectateur avec ses histoires souvent légères et son humour omniprésent, les auteurs se sont aussi donné comme objectif de ne pas céder à la facilité en écrivant toujours le même type de scénario. Certains sont même très surprenants, comme celui où Magnum lutte pour sa vie, perdu en mer, en se raccrochant juste aux souvenirs de son père. Mais le plus mémorable, et celui qui aura fait couler le plus d’encre aux Etats-Unis, est incontestablement Did you see the sunrise ? où à la fin de l’épisode le héros abat de sang-froid le méchant désarmé. Quand on connaît la règle tacite qui dit qu’à la fin le bad guy doit toujours être puni de façon légale, on peut imaginer le courage qu’il a fallu aux créateurs pour maintenir cette version contre les dirigeants de la chaîne. Mais tout fut pardonné, puisque la série a continué d’accumuler les bonnes audiences et régulièrement des nominations.

http://thetvdb.com/banners/fanart/original/74380-5.jpg

Une icône proche des spectateurs

Car durant 8 saisons les gens ont adoré le personnage de Thomas Magnum. Il est l’incarnation même de l’ami que nous avons tous envie d’avoir. Humain, maladroit, sexy à sa façon, mais profond et sérieux quand le besoin se fait sentir, nous sommes loin des héros solitaires et froids qui font régner la justice. Magnum est le gars qui s’invite chez vous une fois par semaine pour vous faire vivre des aventures et vous amuser. Il n’hésite jamais à briser le quatrième mur en regardant parfois directement la caméra pour faire un clin d’oeil aux téléspectateurs.

http://thetvdb.com/banners/fanart/original/74380-3.jpg

Donc oui la série était extrêmement populaire, et son annulation a été effectuée à la demande de l’équipe qui souhaitait passer à autre chose. Tom Selleck était épuisé par l’aventure. Il avait intégré activement la production, remplaçant au fil du temps Donald Bellisario parti travailler sur d’autres projets (Supercopter, et puis Quantum Leap comme vu précédemment. Alors il n’est pas étonnant que de façon régulière des projets de reboot ressortent des tiroirs, qu’il s’agisse de films ou de séries. /news/12891-Un-reboot-de-la-serie-Magnum-sur-ABC. To be continued comme on dit dans ce cas.

Et vous ? Saviez-vous que le personnage de Thomas Magnum était plus profond qu’il n’en avait l’air ?

1 Commentaire

  • gattous01
    Le 26/01/2017 à 18h36

    Aaah Magnum! C'est La SERIE de mon enfance et adolescence. Magnum et Higgins, un duo pas comme les autres. Les acteurs sont sympathiques, décor hawaïen qui fait rêver et la Porsche ajoute un plus qui fait de cette série l'humour, l'humanité et le luxe.
    J'adore toujours Tom Selleck car il sait prendre des rôles qui respirent l'humanité.

Ajouter un commentaire







 Spoiler