ban[1661].jpg

41 addicts de cette série

Genius - S02E01 - Picasso: Chapter One

  • Genius 02x01 : Picasso: Chapter One- Seriesaddict
  • Titre VO : Picasso: Chapter One
  • Titre VF : (N/A)
  • Saison : 2
  • Episode : 1
  • Réalisateur(s) :
  • Scenariste(s) :
  • Date de première diffusion : 24/04/2018
  • Audience : 720 000

Synopsis de l'épisode

Pas encore de synopsis.

Casting de l'épisode

plus de casting

Avis sur l'épisode

  • Toff63
    Le 10/04/2019 à 11h19

    Un premier épisode prometteur, dans la lignée de la saison 1.

    SPOILER- Un personnage qui a plusieurs femmes (au moins 3 pour l'instant, dont une photographe), veut la perfection (jugement critique fort sur ses propres tableaux), est plein de doutes, mène son oeuvre dans un contexte de guerre (Franco et le nazisme) et contre le régime en place (il veut défier les nazis, n'acceptant pas qu'ils détruisent des oeuvres), et sort des sentiers battus (peindre différemment de ce qu'on lui apprend), Picasso est la version artistique d'Einstein dans la saison 1 de la série.
    En bonus, après l'excellent Geoffrey Rush, c'est un autre grand acteur, Antonio Banderas, qui épouse le rôle titre avec succès.

    Concernant l'appréhension de cette série, ce sera différent pour moi par rapport à la saison 1, car je connaissais pas mal de choses sur Einstein. Pour Picasso, hormis les bases (quelques-uns de ses tableaux, son style, etc..), j'ignore quasiment tout de sa vie.

    - Sur ce premier épisode, le gros reproche que je pourrais faire est qu'il multiplie trop les allers-retours temporels. Toutefois, ceux-ci sont précieux pour décrire successivement son envie d'honorer sa soeur décédée (c'est pour cela qu'il veut être connu), sa découverte de la beauté du corps d'une femme (il perd sa virginité à 14 ans dans un bordel), son militantisme naissant à 18 ans (époque de relents anarchistes), ses inspirations espagnoles (les taureaux et chevaux de son enfance, il est initié au sens de l'art par la corrida), sa vision du conflit (celui entre ses prétendantes, dont 2 se bagarrent sous ses yeux), et son lien à la France (c'est le père qui paiera son premier voyage à Paris en 1900), tout cela ayant un lien avec la création d'une de ses plus grandes oeuvres, à savoir Guernica, du nom de la ville détruite par les nazis et les fascistes italiens avec la bénédiction des nationalistes espagnols.

    Sur ce dernier point, je soulignerais le visuel impeccable de la série, avec des plans soignés et ambitieux (l'attaque sur Guernica, la révolte dans la rue, la photographie lumineuse, etc...).

    - Enfin, je ne sais pas de quoi la suite va pouvoir parler pendant 9 épisodes car j'ai l'impression d'en avoir déjà beaucoup appris, mais j'ai hâte. La Seconde Guerre mondiale et le personnage de Françoise (Clémence Poésy, que j'adore), jeune critique d'art pas fan du travail de Picasso. J'en dirais pas plus sur elle pour ne pas spoiler la suite.


    Un peu trop de va-et-vient dans la narration mais un contenu riche et visuellement impeccable. Antonio Banderas est excellent. 8/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

1 votes

Dernières News

Séries impactées par le coronavirus : Snowpiercer, I Know This Much Is True...

par Charlotte Papet

On fait le point sur les événements séries liés au coronavirus.

0 Commentaire(s)
En bref : House of the Dragon, Mindhunter, Britannia...

par Charlotte Papet

Petit tour de l'actualité séries à ne pas manquer !

1 Commentaire(s)
plus de news

Séries similaires


plus de séries similaires

Dernières audiences