ban[1759].jpg

54 addicts de cette série



Homecoming - Série

Homecoming- Seriesaddict
  • Créé par :
  • Année de création : 2018
  • Statut : En production
  • Titre VF : Homecoming
  • Production : Américain(e)
  • Format : 30 min.
  • Chaîne(s) : Amazon
  • Genre : Thriller
  • Nombre de saison(s) : 2
  • Nombre d'épisode(s) : 17
  • Date de première diffusion : 02/11/2018
Tags : Politique, Amazon

Synopsis de Homecoming

Heidi Bergman travaille à Homecoming, une entreprise qui aide les soldats à revenir à la vie civile. Des années plus tard, alors qu'elle a commencé une nouvelle vie, vivant avec sa mère et travaillant en tant que serveuse, un auditeur du département de la défense se demande pourquoi elle a quitté Homecoming. Heidi va se rendre compte qu'il y a une autre histoire derrière celle qu'elle se raconte.

Casting de Homecoming

plus de casting

Dernières News

Calendrier séries US France : Mai 2020

par Charlotte Papet

Découvrez le calendrier français concernant les séries américaines pour le mois de mai 2020.

1 Commentaire(s)
Une date et un trailer pour la saison 2 de Homecoming

par Amelie Brillet

Amazon Prime a diffusé un nouveau teaser et une date de diffusion pour la saison 2 de sa série Homecoming.

0 Commentaire(s)
plus de news

Derniers Avis

  • Toff63
    Le 02/06/2020 à 14h50

    Il faut bien le dire, l'intrigue de la saison 1 n'est pas franchement originale (même si la scène post-générique du final, mais la façon de la raconter change complètement la donne.

    Sam Esmail, déjà brillant avec sa série Mr Robot, réalise tous les épisodes avec maestria, jouant sur la taille de l'image pour illustrer métaphoriquement la situation mentale des protagonistes, usant habilement des musiques et d'une photographie années 70 pour donner une ambiance polar à l'ancienne, et multiplie les références et les plans audacieux.
    Il ne faut pas non plus oublier le format des épisodes (30 minutes seulement) qui évitent les longueurs et favorisent le binge-watching (j'ai englouti la saison en 1 soir), les intros savamment préparées et les fins d'épisodes sous forme de "grande histoire invisible au milieu du quotidien normal des autres".

    Pour le reste, Homecoming bénéficie grandement du duo Julia Roberts - Stephan James, développant une vraie complicité à l'écran et générant progressivement de l'émotion. Leur dernière scène est particulièrement réussie.

    Bref, Homecoming est un bel exercice de style au service d'une intrigue classique mais riche en émotions.

  • Tatoo
    Le 24/06/2019 à 09h25

    Merci ElCo pour la critique qui donne envie de se lancer dans la série :-)

  • ElCo
    Le 10/11/2018 à 03h35

    ps: scène bonus pour ceux qui laisseront défiler le générique de fin du dernier épisode... Sam Ismail récompense visiblement ceux qui prennent le temps ;)

  • ElCo
    Le 10/11/2018 à 03h30

    Très bonne série. Subtile et maitrisée. Choix et partis pris intelligents et pourtant simples niveau cinématographie / stylistique, qui, par d'infimes détails créent une atmosphère particulière et décalée. Allié à des comédiens à la justesse de jeu irréprochable et sobre, cette série qui peut paraitre un peu molle et creuse au 1er épisode devient rapidement attachante de par ses personnages et happante de par son suspense lancinant. Rien de grandiloquent, mais des personnages très réalistes, dont la banalité du quotidien est tombée ds une faille, un glitch, du fait de tout petits choix ou non-choix quotidiens, une histoire (de pouvoir) plus grande qu'eux, qui les dépassent, (un peu ds la veine des Coen, mais ss la touche comique et les traits grossis). C'est une histoire sans héros, des personnages tous plus fragiles qu'ils ne laissent paraitre "pour le show", et qui gardent tous leur part de mystère. Si il en est pr certains, leur héroïsme consiste uniquement à rester humains ds un système qui les pousse à ne pas l'être - et c'est ce qui rend la série intéressante et atypique. Quant à la musique, très présente au point de jouer un rôle majeur (et qui fait bcp au rythme et au suspense), c'est du top du top de bout en bout, malgré un brossage stylistique très hétérogène, passant de l'Americana, du rock brut, à l'expérimental et au du grand orchestre, comme des Bernard Herrmann en faisait encore ds les 70s. Le format court (30mn à peine) rend le visionnage ultra fluide. Bref, exigent sans être prétentieux, et ce qui s'est fait de mieux à part Ozark depuis 1 an, ds un tout autre genre. Ou, si il fallait le dire en quelques mots : série facile pour gens difficiles ;)

plus d'avis

Séries similaires


plus de séries similaires

Derniers épisodes

plus d'épisodes

Dernières Vidéos


Plus de vidéos