ban[897].jpg

178 addicts de cette série

Mom - S01E22 - Smokey Taylor and a Deathbed Confession

  • Mom 01x22 : Smokey Taylor and a Deathbed Confession- Seriesaddict
  • Titre VO : Smokey Taylor and a Deathbed Confession
  • Titre VF : (N/A)
  • Saison : 1
  • Episode : 22
  • Réalisateur(s) :
  • Scenariste(s) :
  • Date de première diffusion : 14/04/2014
  • Audience : 6 730 000

Synopsis de l'épisode

Pas encore de synopsis.

plus de casting

Avis sur l'épisode

  • Toff63
    Le 25/11/2014 à 15h33

    2 duos font le bonheur de l'épisode:
    - Christy et sa mère avec Christy qui la taquine sans relâche à coups de répliques amusantes et de l'utilisation bien vue de phrases religieuses.
    - Bonnie et le père de Christy dans le jeu du "je t'aime, moi non plus" assez hilarant.
    Bon point aussi pour Roscoe et Baxter que l'on voit peu d'habitude.

    En revanche, la bêtise de Luke n'est pas très originale et assez redondante, malgré quelques bons moments. Quant à Violet, ses réactions de femmes enceintes sont prévisibles. Heureusement, une fois le bébé arrivé, elle apporte plus d'émotion.

    Ce season finale donne de la place à tous les personnages avec plus ou moins de succès, mais globalement c'est très drôle et parfois émouvant. 8/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

1 votes

Dernières News

Upfronts 2021 : CBS annonce sa programmation séries de rentrée

par Amelie Brillet

CBS a dévoilé son calendrier séries pour la rentrée 2021/2022.

2 Commentaire(s)
Pas de saison 9 pour Mom

par Amelie Brillet

CBS a annoncé l'annulation de sa sitcom menée par Allison Janney.

1 Commentaire(s)
plus de news

Séries similaires


plus de séries similaires

Dernières audiences



Revue de presse

  • "Mom est plus douce et plus intelligente que la nouvelle série de la Fox, Dads."

    Alessandra Stanley/ The New York Times

  • "Le matériel est assez sombre, mais Faris est assez enjouée pour balancer la situation. Elle est capable de faire rire avec des dialogues complètement anodins."

    Mark A. Perigard/Boston Herald


plus d'avis