ban[841].jpg

218 addicts de cette série

Rectify - S01E01 - Always There

  • Rectify 01x01 : Always There- Seriesaddict
  • Titre VO : Always There
  • Titre VF : (N/A)
  • Saison : 1
  • Episode : 1
  • Réalisateur(s) :
  • Scenariste(s) :
  • Date de première diffusion : 22/04/2013
  • Audience : (N/A)

Synopsis de l'épisode

Au fin fond de la petite ville de Paulie, en Georgie, Daniel Holden, un homme qui, après avoir passé 19 ans dans le couloir de la mort à cause du viol et du meurtre de sa petite amie, est relâché grâce aux preuves liées à son ADN. Il redécouvre alors ce qu’est la vie en liberté.

Casting de l'épisode

plus de casting

Critique de l'épisode

1x1 : Always There 9/10 9.1/10

1x1 : Always There

Le 28/04/2013 à 12h12 par Sandrine Lemaître

Un très bel épisode comme le cinéma fait de moins en moins, et la tv de plus en plus. Le style est très lent et empli d’une certaine contemplation mélancolique qui vous touche instantanément ...

13 Commentaire(s)
plus de critiques

Avis sur l'épisode

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

70 votes

Dernières News

Top 16 des meilleurs drames de 2016

par Charlotte Papet

Découvrez notre top 16 des meilleures séries dramatiques de 2016 !

4 Commentaire(s)
Audiences séries US chaînes câblées : du 16 au 22 décembre 2016

par Charlotte Papet

Les audiences des séries des chaînes câblées du 16 au 22 décembre 2016.

0 Commentaire(s)
plus de news

Séries similaires


plus de séries similaires

Revue de presse

  • "La série est riche et attrayante grâce aux choix qu'elle fait pour éviter les sentiers battus, pas seulement par ses choix audacieux et son rythme entrainant, mais aussi parce qu'elle place ses personnages compliqués dans des situations qui nous semblent familière, et réussit à les dépoussiérer."

    Tim Goodman/The Hollywood Reporter

  • "Il faut un peu de temps pour s'y mettre mais une fois qu'on y est, impossible de s'arrêter."

    Verne Gay/Newsday


plus d'avis