ban[841].jpg

218 addicts de cette série

Rectify - S04E08 - All I'm Sayin'

  • Rectify 04x08 : All I'm Sayin'- Seriesaddict
  • Titre VO : All I'm Sayin'
  • Titre VF : (N/A)
  • Saison : 4
  • Episode : 8
  • Réalisateur(s) :
  • Scenariste(s) :
  • Date de première diffusion : 14/12/2016
  • Audience : (N/A)

Synopsis de l'épisode

Pas encore de synopsis.

Casting de l'épisode

plus de casting

Avis sur l'épisode

  • Toff63
    Le 25/07/2018 à 13h34

    Et voilà, Rectify c'est fini, il est temps de passer à autre chose.

    SPOILER- Tout l'objectif de l'épisode est de permettre aux protagonistes d'avancer dans leur vie, de laisser de côté le passé et d'aller sur autre chose qu'il leur correspond mieux. Tout cela est bien évidemment plus aisé maintenant que l'enquête sur le meurtre et le viol d'Hannah va être rouverte et que Daniel est quasiment innocenté auprès du grand public. À ce niveau, Rectify ne surprend pas mais fait parfaitement ressentir le soulagement vécu par la famille Holden suite à l'annonce télévisée.
    - On a donc ici une succession de scènes montrant que chacun bascule sur autre chose dans sa vie, ceci par l'intermédiaire de flashbacks qui s'opposent au présent.
    Janet redevient heureuse (elle se souvient qu'avant la libération de Daniel ce n'était pas le cas, et Amantha lui en a voulu pour ça), Dan apprécie les grandes fenêtres du loft qui contrastent avec les murs solides de la prison, Ted fait ce qu'il veut faire, Teddy prend de la hauteur (parle même à son demi-frère, scène touchante; laisse Tawney discuter avec Dan) et célèbre la fermeture de la boutique de pneu, Amantha et Dan ont une conversation magnifique sur leur relation forte (les lettres envoyées en prison et celles d'aujourd'hui, qui ne sont lues que de Daniel), Amantha a un homme dans sa vie et la mère d'Hannah et Janet se retrouve entre mère pour échanger sur les événements et enterrer les rivalités forcées par les événements (leur discussion dans la chambre d'Hannah est somptueuse).
    Seul Jared m'a déçu, peu développé et ne parlant pas à Daniel dans ce final alors que les 2 avaient une connexion au début.
    - Enfin, il y a le plus important: Dan. Au départ il ne se pose guère de questions sur sa vie (l'entretien bizarre avec son boss) puis le départ de Chloé l'affecte et le pousse à avoir des attentes (son boulot de lever des cartons le satisfait pas) et des espoirs (même si ceux-ci restent délicats et qu'il doit pour l'heure se contenter de ce qu'il a de précieux avec ses camarades).
    La série illustre la transition de Daniel de manière sublime, avec une scène finale rêvée touchante (il est avec Chloé et son enfant, en pleine nature, à contempler l'immensité du paysage, synonyme de liberté) qui témoigne de l'état d'esprit de Daniel (qui a des désirs de vie) alors qu'auparavant Daniel se souvient du jour avant l'exécution de son voisin de cellule et et de ce rêve de balade avec lui. Daniel ne voulait alors qu'avoir un court moment de liberté dehors, car il ne pensait pas pouvoir rêver mieux, désormais tout a changé et il peut viser plus haut. Son esprit a été corrigé ("rectify" en anglais), voilà quel était le but de cette série excellente.


    Ce n'est pas surprenant par rapport à l'affaire initiale et Jared restera un personnage décevant, mais pour le reste Rectify délivre un final de haut vol, très touchant et symbolique sur l'évolution des protagonistes majeurs. 9/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

2 votes

Dernières News

Top 16 des meilleurs drames de 2016

par Charlotte Papet

Découvrez notre top 16 des meilleures séries dramatiques de 2016 !

4 Commentaire(s)
Audiences séries US chaînes câblées : du 16 au 22 décembre 2016

par Charlotte Papet

Les audiences des séries des chaînes câblées du 16 au 22 décembre 2016.

0 Commentaire(s)
plus de news

Séries similaires


plus de séries similaires

Revue de presse

  • "La série est riche et attrayante grâce aux choix qu'elle fait pour éviter les sentiers battus, pas seulement par ses choix audacieux et son rythme entrainant, mais aussi parce qu'elle place ses personnages compliqués dans des situations qui nous semblent familière, et réussit à les dépoussiérer."

    Tim Goodman/The Hollywood Reporter

  • "Il faut un peu de temps pour s'y mettre mais une fois qu'on y est, impossible de s'arrêter."

    Verne Gay/Newsday


plus d'avis