ban[1331].jpg

604 addicts de cette série

Supergirl - Série

Supergirl- Seriesaddict
  • Créé par :
  • Année de création : 2015
  • Statut : En production
  • Titre VF : Supergirl
  • Production : Américain(e)
  • Format : 40 min.
  • Chaîne(s) : CBS, CW
  • Genre : Drame, Science-Fiction
  • Nombre de saison(s) : 3
  • Nombre d'épisode(s) : 43
  • Date de première diffusion : 26/10/2015
Tags : Comics

Synopsis de Supergirl

Adaptation des comics de DC, Supergirl suit Kara Zor-El, née sur la planète Krypton avant de s'en échapper avant sa destruction. Depuis son arrivée sur Terre, elle cache ses pouvoirs qu'elle partage avec son illustre cousin (également connu sous le nom de Superman). Mais maintenant, à 24 ans, Kara Zor-El a décidé d'accepter ses capacités surhumaines et son statut de super-héroïne.

Casting de Supergirl

plus de casting

Dernières News

Castings en séries N.691 : Supergirl, Heathers, The Exorcist...

par Anne-Sophie Vermorel

Les dernières news castings avec Castings en séries N.691 !

2 Commentaire(s)
Calendrier séries US France : Juillet 2017

par Charlotte Papet

Découvrez le calendrier français concernant les séries américaines pour le mois de juillet.

3 Commentaire(s)
plus de news

Dernière Critique

1x1 : Pilot 6/10 6/10

1x1 : Pilot

Le 28/10/2015 à 13h48 par Loïc Marie

Un épisode avec beaucoup de qualités et de promesses mais également quelques défauts, qui risquent fort de déplaire à certains téléspectateurs.
...

11 Commentaire(s)
plus de critiques

Derniers Avis

  • Eztia
    Le 19/11/2015 à 14h41

    Je n'arrive pas aller au bout de l'épisode 2, what the f... ?
    Un penchant pour les histoires de super hero, mais pas fan du tout de Superman, rien ne me destinait à regarder ce show en cet après-midi encore ensoleillé de novembre.
    Mais je reste un cliché de la gente féminine, et le sourire de Mehcad Brooks ( James Holsen) me fait toujours craqué depuis Glory Road. Calista Flockart au casting, un bon signe. Et la meuf qui joure SuperGirl, sa tronche me plait bien, elle a l'air pétillante et lumineuse. Ok, on teste.
    Malgré les nombreuses critiques lues jusque là, j'avais bon espoir que le show soit au moins divertissant, à défaut d'avoir un scénario qui te retourne le cerveau.
    Les personnages ont l'air sympa.
    La brève apparition de l'acteur de Lois et Clark ( la série phare des années 90 sur Superman) dans le rôle du père adoptif de Kara, est un clin d'oeil qui m'arrache un sourire.
    Cat Grant a clairement des allures à la Miranda Priestly ( Le diable s'habille en Prada), version milieu des médias. J'aime aussi, même si ça annonce une série girly et teenage.
    Kara est super cute, sa soeur assez classe, James Holsen hyper sexy. Oui mais alors ?
    Le costume ne fait pas le héro. La faute au scénar' ? Je trouve ça plat, vide et ennuyeux.
    L'ombre du grand Superman est là des le début et m'agace; on se croirait au début d'un mauvais spin-off. L'invasion des aliens comme super méchants me plonge dans un StarWars cheap.
    Rien ne me parait crédible, on ne sait pas sur quel pied danser. Est-ce qu'ils veulent jouer la carte des imperfections "humaines" du héro, le sensible un peu comique et attachant; où nous plonger dans un bon vieux comics Good Vs Evil ... il faut se décider... et que moi ça m'aide à décider si je lâche l'affaire ou pas
    Une femme super héro c'est génial, non ? ça aurait pu être un bon point mais Non ! pas si on en fait too much : Kara est une femme super hero, avec une soeur super agent, une boss super magna des médias, et son ennemie jurée serait sa tante super-villain ? Et les hommes dans tout ça ? Des potentiels amoureux, ou des machistes/sexistes de service .... laisser la part belle au femme dans une série c'est bien, inverser les stéréotypes, c'est naze..

    .Bref, au bout de 60 minutes à regarder la série, je décroche déjà, et j'ai presqu'envie de retenter Minority Report... si ça c'est pas un signe ? Kara finalement aussi pétillante qu'elle soit me semble plus proche d'une Laura Ingalls qui aurait sa place dans un remake de la Petite Maison dans la prairie, et .... non, c'est décidé, la série ne sera pas dans ma watchlist. Allé, je citerais quand même Cat Grant ( dans l'épisode 2) pour conclure : #terriblegirl !

  • Mindkiller
    Le 17/06/2015 à 23h04

    Bon bon bon... DC Comics + Greg Berlanti ça annonce généralement du bon... généralement. Si son travail sur Arrow et The Flash est plutôt très bon (gros fan de ces deux séries avec un énorme penchant pour The Flash), ce qu'il fait pour Supergirl fait mal... très mal.

    Alors oui, on va pouvoir dire que cet épisode ayant "fuité" (quand ça fuite en LD, 720 et 1080p, est-ce encore de la fuite ?) est peut être une version bêta avant correction, et c'est tout le mal que je souhaite à cet épisode. D'une les effets spéciaux sont très mal foutu. Le premier plan en CGU fait mal au c.. (et aux yeux). Mais que dire de l'histoire.

    Prenons déjà la personne ayant un intérêt pour les super héros sans jamais n'avoir lu un comic book. Supergirl est ici fade et plutôt ingénue. Nous avons droit à la gamine en quête de reconnaissance et qui cherche sa place dans le monde. Un thème parfait pour les ados. Mais qui devient moins bon quand elle est dans l'ombre de son célèbre cousin et que le love interest de la série est évident comme pas permi. Le triangle amoureux est évident et est déjà encore plus ennuyeux que le triangle Barry Allen / Felicity Hoffman et Iris West de The Flash / Arrow.

    Mais pour ceux ayant lu des comic books et encore plus rapport à Supergirl, on passe TOTALEMENT à côté du sujet. Supergirl est censé être une héroïne forte malgré le questionnement de "qui suis-je en dehors de Supergirl?". Là, c'est très mal abordé. Qui plus est Jimmy Olsen qui est un personnage maladroit, introverti, peu sûr de lui et est juste une bonne personne pote avec Superman devient SPOILERle love interest de Supergirl (?) et un personnage fort qui lui servira de guide (????) Et que dire sur les rapports entre les personnages... Kat Grant est totalement out of character rapport à ce que donne les comics (une personne dépendante de ses collaborateurs). Ici elle est froide, directive et égo-centrique...

    Alors oui, on ne peut juger toute une série sur un seul épisode... Mais celui-ci ne vaut, à mon humble avis, que peu de choses en comparaison à ce que ça aurait pu être. Ceci dis, nous sommes encore TRES loin du film de 1984 !

  • RacRoss
    Le 24/05/2015 à 17h42

    LOL...what else

plus d'avis

Séries similaires


plus de séries similaires

Prochaines diffusions


Derniers épisodes

plus d'épisodes

Dernières Photos


plus de photos

Dernières Vidéos


Plus de vidéos

Dernières audiences