ban[1577].jpg

391 addicts de cette série

The Handmaid’s Tale - S03E08 - Unfit

  • The Handmaid’s Tale 03x08 : Unfit- Seriesaddict
  • Titre VO : Unfit
  • Titre VF : (N/A)
  • Saison : 3
  • Episode : 8
  • Réalisateur(s) :
  • Scenariste(s) :
  • Date de première diffusion : 10/07/2019
  • Audience : (N/A)

Synopsis de l'épisode

Pas encore de synopsis.

Casting de l'épisode

plus de casting

Avis sur l'épisode

  • Toff63
    Le 21/07/2019 à 14h29

    Un épisode pas toujours subtil mais extrêmement dur.

    SPOILER- Cet épisode est indéniablement celui du basculement vers le côté obscur pour June et pour Lydia, la première dans le présent, la seconde dans le passé, détaillé par le biais de flashbacks.
    La narration opère ainsi un parallèle assez évident entre les 2 femmes, ayant chacune mis leurs intérêts personnels en priorité par rapport au collectif (Lydia en piquant le petit Ryan à sa mère et June en entraînant la chute d'Ofmatthew juste pour se venger vis-à-vis d'Hannah (la séquence du Témoignage met June face aux conséquences de ses actes, alors que June a dû déménager de son environnement familial. C'est toutefois très hypocrite de la part de Lydia, vu que Hannah a été déracinée à la base de son vrai cocon familial par le régime de Gilead, mais Lydia ne s'en offusque pas car elle milite pour un foyer chrétien).

    - Concernant June, son influence sur les autres servantes est forte, elle les utilise pour humilier Ofmatthew, déjà fragilisée par une énième grossesse, qui plus est pas à 100% désirée. Néanmoins, June n'a pas peur de se salir les mains, en lâchant devant Lydia que Ofmatthew ne souhaite pas l'enfant qu'elle porte, ce qui lui vaudra les quolibets de tout le monde.
    June a définitivement placé ses envies personnelles devant la cause des femmes (quitte à se réjouir qu'un bébé meurt pendant l'accouchement, histoire qu'il ne vive pas à Gilead), et Ofmatthew, bien qu'insupportable à se soumettre à Gilead et qui aurait dû soutenir June, ne méritait pas le sort qui l'attendait, à savoir péter un plomb et se faire tuer avant qu'elle ait pu assassiner Lydia.
    Le pire là-dedans reste la réaction de June, ravi que Ofmatthew ait mis une dérouillée à Janine (l'une des rares à avoir tenté de raisonner June quant au traitement infligé à Ofmatthew) et de voir la pauvre Ofmatthew être traînée dans son sang comme un vulgaire animal qu'on vient d'égorger. Les actes de June sont encore plus répréhensibles alors que Ofmatthew avait tenté plus tôt de désamorcer la tension avec June, sans succès.

    Au final, June ne sait pas où est sa fille (Lawrence l'ignore également), sa rébellion a mis le doute sur les Lawrence (ce qui va valoir à June un changement potentiel de foyer) et elle a causé la mort d'une servante et d'un enfant à naître de Gilead. Ça sent pas très bon pour June pour la suite.
    Pour aller plus loin, on peut effectuer une connexion avec Emily qui se posait la question de ce que Gilead avait fait d'elle. Gilead est en train de faire de June une extrémiste pour une cause égoïste (sa fille et point barre). Bref, June est comme Gilead désormais.

    - À propos de Lydia, la série nous offre la meilleure partie de l'épisode. On comprend mieux le caractère de Lydia à partir des informations données dans les flashbacks.

    Déjà, le surnom "Tante Lydia" vient du petit Ryan, un jeune garçon de l'école où elle enseigne, auquel elle s'est attachée et dont la mère a une vie compliquée (serveuse, harcèlement au boulot, le père n'est pas là). C'est un détail en apparence mais il traduit le côté maternel de Lydia, que l'on retrouve aussi dans sa volonté de préserver/protéger les Servantes et les enfants à naître.

    Ensuite, Lydia Clements (c'est son nom de famille) est très religieuse et adore les passages de la Bible sur l'hospitalité, ce qui reflète son ambivalence, entre appétence pour l'idéologie de Gilead (Lydia n'aime pas l'homosexualité et semble peu digérer qu'un enfant puisse être élevé par une femme seule) et soin apporté aux Servantes (la table de choix pour évaluer où chaque servante doit aller en témoigne).

    Sinon, on peut détecter, derrière l'envie de Lydia de voir beaucoup d'enfants naître et de prendre soin de Ryan, une éventuelle frustration de ne jamais avoir eu d'enfants et bien sûr un rapport avec ses aspirations professionnelles, Lydia ayant fait des études de Droit Familial avant d'enseigner.

    Enfin, Lydia a une aversion manifeste pour les hommes (c'est pourquoi elle traîne un maximum avec des Servantes) depuis son premier mariage (une erreur selon elle) et un rencard avec le directeur de l'établissement qui a tourné au vinaigre malgré de bons débuts (le karaoké, le make-up, le baiser).
    Ce que je regrette, c'est que l'ensemble est un peu léger pour justifier les actes terribles de Lydia (voler Ryan à sa mère Noëlle). On sent que le couac avec le directeur n'a été que la goutte d'eau qui a fait déborder le vase, déjà bien rempli par l'échec de son mariage. Dès lors, il aurait été judicieux qu'on sache ce qui s'est passé avec le premier mari.


    L'épisode aurait mérité une bonne dizaine de minutes supplémentaires pour décrire encore plus le passé de Lydia. C'est le bémol de cet épisode qui construit un gros cercle de violence physique et psychologique autour de Lydia et June. 8/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

6 votes

Dernières News

Un sequel pour The Handmaid’s Tale ?

par Charlotte Papet

Hulu veut transformer sa série The Handmaid's Tale en une franchise complète.

1 Commentaire(s)
Une saison 4 pour The Handmaid’s Tale

par Amelie Brillet

Hulu vient de renouveler sa série The Handmaid’s Tale pour une saison 4.

0 Commentaire(s)
plus de news

Séries similaires


plus de séries similaires