ban[921].jpg

897 addicts de cette série

True Detective - S03E02 - Kiss Tomorrow Goodbye

  • True Detective 03x02 : Kiss Tomorrow Goodbye- Seriesaddict
  • Titre VO : Kiss Tomorrow Goodbye
  • Titre VF : (N/A)
  • Saison : 3
  • Episode : 2
  • Réalisateur(s) :
  • Scenariste(s) :
  • Date de première diffusion : 13/01/2019
  • Audience : 1 190 000

Synopsis de l'épisode

Pas encore de synopsis.

Casting de l'épisode

plus de casting

Avis sur l'épisode

  • Toff63
    Le 25/01/2019 à 11h33

    De nombreuses pistes, un angle politique et un gros travail sur Hays.

    SPOILER- Le moins que l'on puisse dire, c'est que la saison a pour l'instant de multiples théories sur l'identité du coupable.

    Déjà, le passé de l'éboueur au Vietnam l'a sérieusement chamboulé (ça fait un parallèle intéressant avec Hays, pas forcément ravi d'être rentré dans le rang après la guerre), puisqu'il a perdu ses enfants à son retour, incapable de revenir à la vie réelle après les horreurs de la guerre. Cela en fait un suspect de choix (il aurait des motivations vis-à-vis des enfants), bien que ça paraisse trop facile et qu'il n'ait pas nécessairement le profil d'un psychopathe fan de rituel.

    Ensuite, la famille des 2 enfants disparus est douteuse. On fait la connaissance du cousin Dan (les revues hot lui appartenaient), pas très clair, et les grands-parents mettent en doute la paternité de leur fils vis-à-vis de Julie, ce qui laisserait entendre qu'elle aurait pu être kidnappé par son vrai père, qui aurait tué le garçon car ce n'est pas le sien. Cela justifierait au passage que Julie soit encore en vie en 1990 et la lettre finale reçue par les parents qui leur demande d'arrêter les recherches et affirme que Julie est en sécurité.

    Pour continuer, l'histoire des poupées jettent la suspicion sur l'homme qui les aurait données à Julie pendant Halloween. Cet homme est-il l'ancien prisonnier (Ted) que la brigade des Mineurs pointe? A priori non. On en revient à la deuxième théorie, celle du vrai père, qui aurait donné une poupée à sa fille lors d'Halloween, période de repérage avant l'enlèvement récent.

    Enfin, il ne faut pas négliger l'aspect politique (qui pour le coup rappelle plutôt la saison 2 de la série), avec le boss qui adopte une tactique étrange, celle de révéler au grand public où l'enquête en est, brisant tout effet de surprise, au grand dam de Hays, qui voulait organiser des fouilles totales en jouant sur la bonne foi des gens pour les laisser pénétrer leur domicile.
    Rajouté à la période électorale de 1980 et le fait que ce soit l'ancien subordonné du boss en 1980 qui interroge Hays en 1990, on a là les prémisses d'un possible complot politique, qui sera le coeur des événements se déroulant à partir de 1990.

    - Dans le reste de l'épisode, j'adore le travail effectué avec Hays (l'acteur est brillant) et la réalisation et le montage qui exploitent à merveille ce personnage pour la transition entre les époques (on passe de sa conversation avec Amelia en 1980 à son retour à la maison à ses côtés en 1990 puis en 2015 au deuil d'Amelia), des alternances temporelles totalement justifiées aussi par le scénario (c'est Amelia qui débloque l'histoire des poupées).

    Pour revenir sur Hays, son attachement à Amelia en 1980, son sentiment d'être victime de la couleur de sa peau (il partage ce ressenti avec son partenaire; il se dit toujours beaucoup de choses dans les voitures avec True Detective!!), le fait qu'il aime Star Wars et Batman, son retour délicat du Vietnam et en 1990 son incapacité à se sortir le boulot de la tête quand il rentre à la maison voir sa femme, son fils et sa fille, sont autant d'éléments importants.

    Néanmoins, c'est en 2015 que les choses sont les plus passionnantes, car Hays dévoile ses soucis de mémoire et pire que cela une certaine folie qui pourrait s'apparenter à de l'alzheimer. Sa présence (en guise de plan final) nocturne en robe de chambre en pleine rue, complètement perdu, est consistante avec cela et vient révéler de nombreux détails sur la vie de Hays, en particulier que sa fille (Rebecca), qu'il dit ne pas avoir vu depuis longtemps, est en réalité morte (expliquant la difficulté de son fils de parler de cela et les plans sur les photos de Rebecca)!!!
    Par rapport à l'affaire de Julie, l'épisode évoque plusieurs fois son père et elle, et un mystérieux événement qui leur serait arrivé en 1990 (avant que Hays ait mis un terme à sa carrière de flic). Quel est-il??? On l'ignore pour l'instant et j'ai hâte de la savoir.
    Pour conclure, j'irais sur une option folle que j'ai eue en visionnant cet épisode. Et si la réalisatrice qui interroge Hays n'était autre que Julie??? Julie était très jeune en 1980, elle aurait en 2015 aux alentours de 40 ans, ça pourrait presque coller. J'imagine bien Julie poser des questions à Hays pour savoir ce qu'il sait et vérifier qu'elle ne risque plus rien!!! Maintenant, j'avoue que c'est tiré par les cheveux (la réalisatrice paraît un poil trop jeune et l'excuse de l'investigation sur le racisme en 1980 est crédible) et que le mystère autour de 1990 a de fortes chances de renier cette théorie, mais on sait jamais!!!


    Quelques lenteurs et le partenaire de Hays pas assez développé, pour le reste, True Detective délivre un épisode très habile dans sa narration et riche dans le contenu, avec notamment 10 dernières minutes exceptionnelles. 8.5/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

2 votes

Dernières News

Audiences séries US chaînes câblées : du 22 au 28 février 2019

par Charlotte Papet

Les audiences des séries des chaînes câblées du 22 au 28 février 2019.

0 Commentaire(s)
Audiences séries US chaînes câblées : du 15 au 21 février 2019

par Charlotte Papet

Les audiences des séries des chaînes câblées du 15 au 21 février 2019.

0 Commentaire(s)
plus de news

Séries similaires


plus de séries similaires

Dernières audiences



Revue de presse

  • "Il ne se passe pas grand chose durant les trois premières heures et pourtant, c'est captivant."

    People Weekly/Tom Gliatto

  • "Même si ce n'est pas un divertissement très drôle, le début de la série est parfaite. Nous ne sommes qu'en janvier et seulement quatre épisodes sont disponibles pour les critiques mais True Detective met la barre très haute pour les nouveautés 2014."

    Denver Post/Joanne Ostrow


plus d'avis