ban[921].jpg

906 addicts de cette série

True Detective - S03E03 - The Big Never

  • True Detective 03x03 : The Big Never- Seriesaddict
  • Titre VO : The Big Never
  • Titre VF : (N/A)
  • Saison : 3
  • Episode : 3
  • Réalisateur(s) :
  • Scenariste(s) :
  • Date de première diffusion : 20/01/2019
  • Audience : 1 060 000

Synopsis de l'épisode

Pas encore de synopsis.

Casting de l'épisode

plus de casting

Avis sur l'épisode

  • Toff63
    Le 31/01/2019 à 11h48

    Encore un excellent épisode de True Detective.

    SPOILER- Il y a dans le titre "The Big Never" tout ce qui résume cet épisode. En effet, le "Never" signifie d'un côté "jamais", celui de Ronnie qui affirme ne jamais jouer avec Will et Julie Purcell (contrairement à ce qu'ils affirmaient), et de l'autre "Néant", qui traduit l'état psychologique de Wayne Hays, torturé mentalement par cette affaire dans toutes les timeline (1980, 1990 et 2015).

    À travers ses 2 éléments, on regroupe l'essence même de "True Detective", à savoir une enquête et des hommes derrière. À ce titre, il est louable que Roland West (très bon Stephen Dorff) ait enfin droit à un petit focus, interrogé qu'il est en 1990 et continuant à fréquenter le père de Will et Julie (on apprend qu'il a aidé ce dernier en 1985 et que ça l'a sauvé, sûrement au moment où sa femme est morte, et Roland en vient même à être invité à la prière du père).

    Pour aller plus loin, la série ajoute un élément clé qui faisait aussi le charme de la saison 1: le côté partenaire. Hays et West, au-delà de l'échec de l'enquête en 1980, où ils étaient assez complices, ont perdu leur proximité au fil du temps, Roland n'ayant jamais réussi (jusqu'en 1990) à faire transférer son ancien partenaire avec lui, les 2 ne se voyant plus et la reformation du duo en 1990 pour rouvrir l'enquête se faisant de manière délicate au départ (Hays évoque le fait d'être noir comme un frein toutes ces années et le reproche injustement à West).

    - Pour en revenir à l'enquête, la piste du kidnappeur/tueur qui a donné rendez-vous à Will et Julie dans les bois se précise sérieusement lorsque les inspecteurs comprennent que Ronnie ne jouait pas avec Will et Julie, découvrent des bouts de papier écrits (sorte de messages de communication secrets) dans la chambre des enfants et un tablier Hoyt Foods (l'endroit où travaillait la mère), et retrouvent des jouets et dés inconnus et du sang dans la forêt. Bon, le coup de la deuxième fouille plus fructueuse que la première est un poil évident, mais les révélations rattrapent tout, d'autant plus quand l'album photo de Will pendant sa première communion révèle une position des mains identique à celle de son cadavre. Que faut-il voir là-dedans? Will a t-il été victime d'un crime pédophile à ce moment-là au sein de l'église? Le tueur est-il anti-religieux (les poupées tenteraient à prouver qu'il est croyant mais pas catholique)? Que vient faire Julie dans cette histoire? True Detective en garde sous le coude et c'est très bien, elle fait cogiter le téléspectateur pour je l'espère le surprendre à la fin.

    Si j'avais un bémol à signaler, je dirais que le tabassage de l'éboueur m'est apparu sincèrement dispensable, tant il y a peu de chances que ce soit lui le coupable.

    - Enfin, je reviens sur Wayne Hays, marqué à toutes les époques par cette affaire non résolue. L'échec initial de 1980 a coûte cher à Wayne, ayant arrêté d'enquêter sur des crimes depuis et s'avérant traumatisé à vie.

    En effet, en 1990, l'implication déterminée de sa femme à l'aider (en utilisant l'excuse de l'écrivaine qui écrit sur l'affaire; elle découvre que les empreints de Julie ne sont pas sur la caisse de la pharmacie et donc qu'elle était sûrement juste cliente ou bien avait un complice pour voler la pharmacie) met de l'eau dans le gaz au sein du couple (sévère dispute), Wayne reprochant à sa femme de ne pas assez s'occuper des enfants, une remarque qui fait surtout allusion au fait que Wayne ne peut plus s'approcher de ses enfants sans ressentir la peur de les perdre comme Julie et Will ont été perdus (la scène du supermarché en témoigne et le hasard a voulu que Wayne ait un garçon et un fille, facilitant l'assimilation à Will et Julie).

    Quant à 2015, Wayne y subit toujours des soucis de mémoire et des virées nocturnes inconscientes sur les lieux de l'enquête de 1980 (fin épisode 2), comme un rappel de ce qu'il n'a pu terminer en 1980 et en 1990 (les hallucinations le faisant voir sa femme renforcent cette frustration de l'affaire non-résolue).
    Comme si ça suffisait pas, les entretiens avec la réalisatrice/journaliste mettent en avant les errements de l'enquête initiale, avec la berline marron (celle des traces de pneus de l'épisode 1) identifiée par plusieurs personnes qui n'ont jamais été interrogées et un mystérieux homme noir avec une cicatrice aperçu à plusieurs reprises.

    - Bonus: qu'est-il arrivé à Julie? On sait qu'il s'est passé quelque chose avec son père en 1990 et qu'elle n'a pas été retrouvée en 2015. Le mystère reste entier. Ma théorie tordue dans mon commentaire sur l'épisode 2 me paraît très peu plausible (la question de l'âge me dérange pas mal, car la réalisatrice semble avoir 30-35 ans et non pas plus de 40 pour que ce soit consistant avec la timeline), même si on pourrait comprendre que Julie se fasse passer pour une réalisatrice afin de découvrir comment les enquêteurs ont foiré l'enquête et ont donc amené Julie à perdre son frère et être sous l'emprise de quelqu'un (comme à la pharmacie).


    L'essence de la série est résumée dans cet épisode: une enquête et ses conséquences psychologiques sur les 2 inspecteurs sur le coup. L'ensemble est riche en informations tout en restant très mystérieux sur l'issue finale. 9/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

4 votes

Dernières News

Top 15 des séries à la meilleure bande-son de la décennie

par Charlotte Papet

Quelles sont, selon nous, les 15 séries à la meilleure bande-son de la décennie ?

1 Commentaire(s)
Audiences séries US chaînes câblées : du 22 au 28 février 2019

par Charlotte Papet

Les audiences des séries des chaînes câblées du 22 au 28 février 2019.

0 Commentaire(s)
plus de news

Séries similaires


plus de séries similaires

Dernières audiences



Revue de presse

  • "Il ne se passe pas grand chose durant les trois premières heures et pourtant, c'est captivant."

    People Weekly/Tom Gliatto

  • "Même si ce n'est pas un divertissement très drôle, le début de la série est parfaite. Nous ne sommes qu'en janvier et seulement quatre épisodes sont disponibles pour les critiques mais True Detective met la barre très haute pour les nouveautés 2014."

    Denver Post/Joanne Ostrow


plus d'avis