ban[921].jpg

906 addicts de cette série

True Detective - S03E04 - The Hour and the Day

  • True Detective 03x04 : The Hour and the Day- Seriesaddict
  • Titre VO : The Hour and the Day
  • Titre VF : (N/A)
  • Saison : 3
  • Episode : 4
  • Réalisateur(s) :
  • Scenariste(s) :
  • Date de première diffusion : 27/01/2019
  • Audience : 1 450 000

Synopsis de l'épisode

Pas encore de synopsis.

Casting de l'épisode

plus de casting

Avis sur l'épisode

  • Toff63
    Le 06/02/2019 à 11h54

    Petite baisse de régime pour True Detective.

    SPOILER- La partie concernant 1980 est la plus convaincante, avec les poupées qui amènent les flics à se tourner vers une église et son prêtre louche ainsi que de chercher le noir à l'oeil vitreux qui a acheté 10 poupées comme celles retrouvées autour du corps de Will. Dans le même temps, refait surface l'histoire d'un éventuel oncle de Will et Julie (Dan? Celui-ci n'est pas noir). On en saura pas plus dans cet épisode, l'interrogatoire du principal suspect noir tournant à une digression sur le racisme de l'époque.
    Heureusement, True Detective se rattrape à la fin en arrêtant l'enfant dont l'empreinte se trouvait sur le vélo de Will (si il semble peu probable qu'il ait quelque à voir avec la mort de Will, ayant volé le vélo, il a probablement incité les enquêteurs à se focaliser sur lui, quitte à les éloigner de la vérité) et en montrant l'éboueur se faire chasser par les habitants et se réfugier dans sa maison piégée (l'explosion bouclant l'épisode de manière aussi frustrante qu'alléchante). Pourquoi la série est-elle autant focalisée sur l'éboueur? Qu'a t-il à voir dans tout cela? Je doute que ce soit juste une distraction scénaristique.

    Pour finir sur 1980, la série adopte un ton plus personnel, avec le premier rencard entre Hays et Amelia (Hays est vraiment pas doué pour cela), Roland qui aide le père de Will qui a tendance à se bourrer la gueule, et Amelia qui discute et tente de tirer les vers du nez à la mère de Will, sans succès.

    - En 1990, on peut voir l'évolution du couple Amelia-Hays, plus tendu (rien qu'une aprtie de jambes en l'air ne saurait résoudre; j'ai adoré les enfants qui se marrent en entendant leurs parents baiser), alors que les frustrations de Wayne perdurent, au même titre que son espoir avec la réouverture de l'enquête.
    Sur cette dernière justement, Roland et Wayne reçoivent clairement l'ordre de confirmer le verdict initial et non d'en trouver un autre. L'éboueur serait-il l'objet de ce verdict, le gars que tout accuse, qui a été condamné mais qui n'a rien fait? La structure de l'épisode fait tout pour le suggérer.
    Enfin, l'élément majeur ici, c'est bien entendu la vidéosurveillance montrant Julie qui regarde derrière son épaule comme si elle était poursuivie. Cela accrédite la thèse qui se dégageait de l'épisode 3, à savoir que Julie était la cible de l'enlèvement, pas Will, d'où le meurtre de ce dernier et la disparition de la première. Est-ce une histoire familiale, du trafic sexuel? Tout est possible, la certitude c'est que Julie ne regarde pas la caméra de surveillance par hasard, elle voulait se faire identifier, c'est une sorte de SOS.

    - En 2015, Hays demande à son fils lieutenant de retrouver Roland car celui-ci pourrait l'aider vis-à-vis de ses soucis de mémoire. Au passage, en discutant avec la réalisatrice, Hays obtient des infos importantes, le corps de l'oncle Dan a été retrouvé en 2015 dans une carrière du Missouri, ce même Dan suspecté en 1980 et disparu en 1990. Dan est-il le kidnappeur de Julie et Julie l'a t-elle tué plus tard et est restée dans l'ombre pour éviter d'être condamnée?

    - Pour synthétiser tout cela, il semblerait que Wayne soit la pierre angulaire de toute l'affaire (vu que Roland redevient accessoire, cette théorie se confirme). En effet, les événements de 1980 parlent de racisme et de religion, or Wayne est noir et était enfant de choeur, et en 2015, Wayne a des visions du Vietnam quand il pense à l'affaire... ce passé au Vietnam qui le traumatise perpétuellement comme déjà indiqué dans les épisodes précédents. Que cache Wayne en 1980? De quoi ne se souvient-il plus en 2015 et qui serait si important?

    - Enfin, un petit mot sur la forme de l'épisode (réalisé par le créateur de la série, une première) un peu mou à mi-parcours et indéniablement trop long (1h07 quand même). Nic Pizzolatto semble vouloir prendre son temps cette saison mais j'espère que les choses s'accélèreront par la suite, car pour l'instant ça manque de réponses claires, on assiste à un puzzle temporel bourré de théories diverses et variées mais sans aucune certitude.


    Un épisode qui reconstruit le duo d'enquêteurs à chacune des 3 époques. Si la saison continue de distiller ici et là des éléments majeurs, elle peine à fournir des réponses claires. Pour sa première réalisation d'un épisode de True Detective, Nic Pizzolatto connaît quelques pannes de rythme. 7/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

4 votes

Dernières News

Top 15 des séries à la meilleure bande-son de la décennie

par Charlotte Papet

Quelles sont, selon nous, les 15 séries à la meilleure bande-son de la décennie ?

1 Commentaire(s)
Audiences séries US chaînes câblées : du 22 au 28 février 2019

par Charlotte Papet

Les audiences des séries des chaînes câblées du 22 au 28 février 2019.

0 Commentaire(s)
plus de news

Séries similaires


plus de séries similaires

Dernières audiences



Revue de presse

  • "Il ne se passe pas grand chose durant les trois premières heures et pourtant, c'est captivant."

    People Weekly/Tom Gliatto

  • "Même si ce n'est pas un divertissement très drôle, le début de la série est parfaite. Nous ne sommes qu'en janvier et seulement quatre épisodes sont disponibles pour les critiques mais True Detective met la barre très haute pour les nouveautés 2014."

    Denver Post/Joanne Ostrow


plus d'avis