ban[921].jpg

905 addicts de cette série

True Detective - S03E05 - If You Have Ghosts

  • True Detective 03x05 : If You Have Ghosts- Seriesaddict
  • Titre VO : If You Have Ghosts
  • Titre VF : (N/A)
  • Saison : 3
  • Episode : 5
  • Réalisateur(s) :
  • Scenariste(s) :
  • Date de première diffusion : 03/02/2019
  • Audience : 880 000

Synopsis de l'épisode

Pas encore de synopsis.

Casting de l'épisode

plus de casting

Avis sur l'épisode

  • Toff63
    Le 13/02/2019 à 11h35

    Un épisode qui reste concentré sur Wayne Hays, tout en donnant des informations et des indices pour la suite.

    SPOILER- On pouvait s'en douter, mais Woodard (l'éboueur) a bien été désigné comme le coupable en 1980 et Lucy, la mère de Will et Julie, était complice de son cousin Dan (Lucy est morte en 1988 à Las Vegas, l'endroit même où Dan a disparu en 1987).
    Toutefois, le scénario va plus loin ici, en faisant de Lucy la rédactrice de la lettre à son mari (la phrase "Children should laugh" la trahit en 2015, lorsque Wayne lit enfin le livre de son ex Amélia où cette citation ressort) et surtout en distillant progressivement les ingrédients d'une conspiration massive. En effet, on apprend en 2015 que l'enquêteur Harris a disparu en 1990, année où les empreintes sur les jouets retrouvés en forêts ont elles aussi été égarées (par un flic?), et que le sac à dos et le t-shirt appartenant aux enfants en 1980 ont été vraisemblablement placés chez Woodard après l'explosion de sa maison (dont l'assaut est très court mais intense). L'enregistrement vocal de Julie en 1990 (crée après la conf de presse de Tom), accusant son père (qui ne serait donc pas son vrai père) et demandant qu'on la laisse tranquille, irait aussi dans ce sens.

    - L'autre point majeur, et une constante de la saison, c'est que tout se déroule par rapport au prisme de Wayne Hays. Pourquoi??? Est-ce juste car Wayne est un noir ancien militaire au Vietnam et qu'en ceci il est quelque part esseulé dans ce monde??? Est-ce tout simplement par rapport au concept de la série, qui s'attarde sur les 2 enquêteurs???
    Quoi qu'il en soit, Wayne a morflé à chaque époque, en 1980 quand il doit buter Woodard pour éviter de mourir, en 1990 quand Freddie Burns (le gars qui a piqué le vélo des enfants) a la rancune tenace vis-à-vis de son interrogatoire musclé d'il y a dix ans (avec violence psychologique et menace de sodomie!!!), toujours en 1990 quand ça devient très tendu entre Wayne et sa femme (qu'il accuse de briller grâce à l'affaire, alors que lui sombre face à son incapacité à trouver le coupable; Amelia y voit plutôt une crise d'ego de son mari) et enfin en 2015, où Roland en veut sérieusement à Wayne d'avoir coupé les ponts et où Wayne a la mémoire qui flanche sérieusement.
    La focalisation sur Wayne prend alors une forme d'introspection à la symbolique puissante. En 1990, Wayne se voit dans le miroir tel qu'il était en 1980, quand il s'est montré dur et impuissant dans l'enquête. À l'inverse, la transition entre 2015 et 1990 se fait par la lumière qui s'éteint dans les escaliers et une porte qui s'ouvre petit à petit, ces 2 éléments constituant une métaphore de ce que vit Wayne en 2015: son esprit est pas toujours éclairé (il y a des zones d'ombres dans ses souvenirs) et il explore son cerveau à tâtons sans savoir ce qu'il y trouvera (d'où l'ouverture hésitante de la porte et le mystère de ce qu'il y a derrière).

    - Enfin, dans la même veine que le paragraphe précédent, on peut dire que la série s'attarde sur les 2 enquêteurs touchants, qui apparaissent en 2015 comme littéralement bouffés par l'enquête et le poids de la non-résolution (c'est pourquoi Roland va accepter de ré-enquêter avec Wayne).
    Outre les maquillages bien foutus pour faire vieillir les excellents Mahershala Ali et Stephen Dorff, il y a dans les voix, les attitudes et les dialogues l'expression d'un profond mal-être (qui ont-ils tué en 1990?) et d'un certain ennui, Wayne peinant à retrouver à la mémoire et Roland s'étant isolé du monde et se contentant de boire des bières et de nourrir ses chiens.
    On peut pousser cette conclusion à travers la vie privée de chacun, Wayne ayant perdu sa femme et Roland n'ayant jamais épousé sa petite-amie (incarnée par la pétillante Jodi Balfour), qu'on connaît lors du dîner à 4 de 1990, sorte de vie que les 2 enquêteurs auraient pu avoir si l'enquête avait été bouclée, ce qui n'a pas été le cas. Vu que c'est Jodi Balfour qui joue la petite-amie de Roland, je suppose qu'on la reverra dans les prochains épisodes et c'est tant mieux.


    Cet épisode est excellent sur Wayne et ajoute des strates majeures à son intrigue. J'attends néanmoins un peu plus de Roland et j'espérais plus de révélations. 8/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

4 votes

Dernières News

Top 15 des séries à la meilleure bande-son de la décennie

par Charlotte Papet

Quelles sont, selon nous, les 15 séries à la meilleure bande-son de la décennie ?

1 Commentaire(s)
Audiences séries US chaînes câblées : du 22 au 28 février 2019

par Charlotte Papet

Les audiences des séries des chaînes câblées du 22 au 28 février 2019.

0 Commentaire(s)
plus de news

Séries similaires


plus de séries similaires

Dernières audiences



Revue de presse

  • "Il ne se passe pas grand chose durant les trois premières heures et pourtant, c'est captivant."

    People Weekly/Tom Gliatto

  • "Même si ce n'est pas un divertissement très drôle, le début de la série est parfaite. Nous ne sommes qu'en janvier et seulement quatre épisodes sont disponibles pour les critiques mais True Detective met la barre très haute pour les nouveautés 2014."

    Denver Post/Joanne Ostrow


plus d'avis