Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

Breaking Bad - 2x10 : Over

Résumé

Walt et Hank se confrontent lors d'une fête. Jane cache sa relation avec Jesse à son père.

2x10 : Over © 2009 - AMC

Walter va guérir. C’est en tout cas ce que nous a promis l’épisode de la semaine dernière. Une jolie pirouette des scénaristes, donc, qui pousse à la réflexion. Alors que tout le monde s’attendait à la mort certaine de Walter, celui-ci va en fait s’en sortir (même si il n’est pas à l’abri d’une rechute). La question qui se pose désormais n’est plus « Comment vivre avec le cancer » mais « Comment vivre sans lui » ? Et dans la mesure où toute la série repose sur ce fait, l’ouverture vers de nouveaux horizons n’en est que plus sublimée. On se rend compte que Breaking Bad peut très bien vivre sans son élément déclencheur (d’autant plus que la série est renouvelée pour une troisième saison et qu’il faut bien que Walter soit en vie) et, de ce fait, que la série prend toute une autre saveur.

« Over » peut être considéré comme un épisode de transition entre l’avant et l’après cancer. Ne nous emballons pas, Walter est toujours malade et la nouvelle ne le ravie pas tant que ça. Quoi qu’il en soit, l’épisode se positionne nettement vers un avenir plus ou moins prometteur. Le début nous laisse apercevoir deux corps inertes enveloppés dans des draps. Est-ce Walter et Jesse ? Si c’est le cas, comment sont-ils arrivés là et quand cela se passe-t-il ? Allons-nous le savoir dans cette saison ? Pas le temps de répondre à ces questions, le générique démarre et l’épisode avec lui.

L’histoire de l’épisode en elle-même n’est pas pleine d’action. Son rôle est plutôt de soulever des problématiques et des remises en question qui généreront un avenir intéressant. Ainsi, Walter, se remettant peu à peu de sa visite chez le docteur, décide de parler de sa rémission à Jesse qui s’enthousiasme. On sent dans le regard de nos deux héros une certaine nostalgie quand Walter décrète que cette tournée serait la dernière et la scène touche de près des émotions indescriptibles. L’épisode possède cette lenteur qui fait de la série son point fort, cette sensation que tout est sale et beau à la fois, cette vie qui entoure nos héros et qui peut les lâcher en un instant, comme si tout devait glisser sur eux sans trop les toucher. Mais Walter ne l’entend pas de cette oreille. Après avoir essayer d’agir comme une bon père de famille, il se remet vite aux affaires avec même une envie encore jamais dévoilée.

Jesse, quant à lui, continue son histoire avec Jane, sa proprio. Premier clash entre les deux tourteraux quand le père de celle-ci arrive à l’improviste et que, dans la foulée, elle omet de présenter Jesse à ce dernier. Rien de bien transcendant donc, mais une storyline toujours bien menée, entre tendresse et déchirement, à l’image du personnage de Jesse.

Skyler, Hank et Walt junior ont un rôle important dans cet épisode. Skyler organise une fête pour Walter qui se laisse un peu aller dans l’alcool. La fête tourne court quand Hank décide de s’introduire dans l’éducation de Walt junior. On se rend compte que Hank veut tout simplement rendre service et que derrière cette apparence de « brute » se trouve un être tout à fait touchant. Skyler est la seule à prendre son indépendance, ici. On la retrouve au travail et la relation qu’elle entretient avec son patron reste très ambïgue. A suivre donc.

En bref, « Over » fait monter la tension.

0/10

Bilan

Walter va guérir. C’est en tout cas ce que nous a promis l’épisode de la semaine dernière. Une jolie pirouette des scénaristes, donc, qui pousse à la réflexion.

1 Commentaire

  • DaM
    Le 16/05/2009 à 00h47

    Un épisode très intéressant, bien qu'il ne se passe pas grand chose.
    J'ai particulièrement aimé les cinq dernières minutes, surtout lorsque Walt marque son territoire :p

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

35 votes

Contenu relatif

Breaking Bad
Note de la série :
9.3/10