Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

Bored to Death - 3x8 : Nothing I Can't Handle by Running Away

Résumé

Jonathan tente d'aider son père tandis que Ray cherche de l'affection auprès de son fils et de ses fans.

3x8 : Nothing I Can't Handle by Running Away © 2011 - Home Box Office

C'est le dernier épisode de cette saison trois de Bored to Death. Une saison intéressante traitée sous un nouvel angle proposant plus de rayonnement à Ray et George. Une saison qui nous a apporté son lot d'histoires et des personnages décalés qui ont enrichi la série et fait évoluer nos trois super héros. Je pense notamment à Spencer qui nous a dévoilé un nouveau Ray et nous a fait partager de belles scènes. Je suis également obligé de faire référence à celui que Jonathan a cherché toute la saison, son père biologique, qui nous a fait une grande révélation en fin d'épisode précédent.

Un épisode qui reprend, tout naturellement, où nous étions restés, à l'aquarium avec Jonathan et son père biologique qui lui confirme que Rose est bien sa soeur car, il était le seul et unique donneur de sperme de la banque. Jonathan ne peut donc qu'être déçu, après avoir passé autant de temps à chercher son père, il découvre que celui-ci est un escroc. Un véritable escroc qui après avoir levé le voile sur sa paternité s'empresse de plier bagage pour fuir les problèmes et se lancer dans une nouvelle arnaque à Jaksonville. C'est alors que les ennuis commencent pour Jonathan, victime de sa dépendance au danger, il décide d'aider son père donneur de sperme, qui se fait enlever sous ses yeux. Mais comme d'habitude notre héros crédule se fait avoir et met les pieds dans le plat.

Pendant que Ames se débat avec des criminels, George, lui, se débat avec les femmes de sa vie. Tout d'abord avec sa fille, qui va se marier avec Bernard. Mariage que George s'efforce d'approuver et qu'il se propose d'organiser dans son restaurant. Ensuite, avec Josephine, à qui il propose de devenir monogame, situation embarrassante comme seul George sait les créer puisqu'elle pensait déjà être dans une relation sérieuse. Mais George apprend que Jonathan a des ennuis, il appelle donc Ray pour intervenir.

Ray, suite au rejet qu'il a subi de la part de Leah, va chercher du réconfort auprès de Spencer. C'est une scène émouvante et drôle qui se termine par Ray qui vole le biscuit de son fils pour le manger. Ray en manque d'affection, se retrouve à l'anniversaire de super Ray où il découvre une Team de Fans prêts à le suivre dans ses aventures.

C'est ainsi que George et "les super Ray" ou "la Ligue de Ray", tentent de venir en aide à Jonathan. Tentative totalement grotesque mais qui permet à Jonathan de se comporter en véritable héros de films d'action. Au final, tout le monde s'en sort, et Jonathan décide de continuer sa nouvelle relation avec Rose, plutôt que de lui avouer qu'il est peut-être son frère. Affaire à suivre...

Un épisode qui conclue bien cette saison placée sous le signe de la famille. Une réalisation sympathique, avec un rythme efficace pour un scénario qui illustre bien le travail que les relations familliales demandent à nos trois héros égocentriques. En espérant les retrouver la saison prochaine avec toujours plus de situations improbables dont on ne se lasse pas et où on ne s'ennuie jamais.

9/10

Bilan

En bref, Bored to Death nous offre chaque semaine un épisode de qualité. Pourquoi s'en priver.

1 Commentaire

  • Minilub
    Le 07/12/2011 à 15h45

    Tes critiques des épisodes de BTD sont excellentes, même si tu spoiles un peu l'histoire. Je serai curieux de lire une analyse plus approfondie de cette série par tes soins car tu as l'air de bien connaître la mécanique d'écriture de ce genre de scénario.

Ajouter un commentaire







 Spoiler