Critiques

Seriesaddict.fr  par | 12

Touch - 1x1 : Pilot

Résumé

Veuf et père célibataire, Martin Bohm doit s’occuper seul de son fils Jake, autiste. Ce dernier n’a pas dit un mot depuis sa naissance, mais Martin va s’apercevoir que son fils est capable de bien grandes choses.

1x1 : Pilot © 2012 - Fox

Quelques mois après la fin de Heroes et de 24, revoici Tim Kring et Kiefer Sutherland réunis sur un nouveau projet de science fiction, une nouvelle fois sur la FOX qui, après Fringe, Terra Nova ou Alcatraz, semble avoir pris goût à ce genre. Des deux séries citées précédemment, le pilot de Touch tisse des liens étroits avec Heroes, nous allons en reparler.

Kiefer Sutherland interprète Martin Bohm, ancien grand journaliste qui, après avoir perdu sa femme dans les attentats du World Trade Center, se voit obliger de s’occuper seul de Jake, son fils autiste, qui n’a pas dit un mot depuis sa naissance. Le postulat de départ pouvait faire craindre le pathos, surtout lorsqu’on se souvient du manque de finesse de Tim Kring, mais il y a dans ce pilot ce qu’il manquait à la séries de super-héros : un bon acteur. J’ai trouvé notre ex-Jack Bauer très juste dans cet épisode, on sent bien le poids de la fatigue sur ses épaules, la difficulté d’un père à s’occuper d’un enfant autiste tout en gérant, bien que dix ans après, les répercussions de la mort de sa femme. Sur ce point-là, l’alchimie entre le père et le fils (interprété par le jeune David Mazouz) fonctionne et j’ai été ému par Kiefer. Un bon point pour la série donc.

Malgré tout, Touch n’est pas une série « sociale », elle ne traite pas de l’intégration des autistes dans les familles et la société, comme pouvait le faire The Shield par exemple qui avait aussi abordé ce thème là. Nous avons affaire à une série de science fiction, où l’autisme n’est en fait qu’un effet d’une évolution humaine. Nous constatons très rapidement que Jake est intéressé par les nombres, et qu’il est capable de comprendre les schémas de fonctionnement des choses. Jake fait un peu penser à ce personnage de la série Alphas qui était lui-aussi « à la marge de la société » et pouvait, en analysant les différentes variables de l’univers, « prédire » le futur. Mais Jake ne parle pas, ça serait trop facile, et c’est donc à son père de comprendre la signification de ces listes de chiffres.

Deux choses sont à retenir ici : j’avais un peu peur de voir un succédané de 24, où Martin Bohm aurait passé son temps à courir et à sauver les gens, une fois les nombres écrits par son fils décryptés. Ce n’est pas le cas, ce n’est même pas lui qui sauve les 25 enfants du bus en feu, mais un pompier (notre bon vieux Titus Welliver) qu’il n’a fait que croiser et « retarder ». Martin Bohm n’est pas un surhomme, juste un père qui se rend compte des capacités de son fils et qui va essayer de faire au mieux pour les utiliser.

Ce dont j’ai peur avec ce schéma, c’est que nous ayons chaque semaine une personne à sauver, avec un fil rouge sporadique : si cela se passe comme ça, on peut être sûr que la personne à sauver le sera chaque semaine (nous sommes sur la Fox). Pour l’instant, je ne présumerai pas de la suite, mais il faudrait une vraie histoire développée sur la saison pour que la série prenne vraiment son envol. Or nous savons quel est le sort des séries feuilletonantes en ce moment à la télévision US.

Deuxième chose que je voulais souligner pour ce pilot, et c’est en cela que la série ressemble à Heroes, c'est le fait que quelque soit l’endroit où vous vivez, vous êtes potentiellement lié à n’importe quelle personne sur cette planète, et vos actions, même les plus infimes, auront des répercussions. Nous assistons, grâce au voyage d’un téléphone portable à travers le globe à la manière dont les gens peuvent être reliés entre eux.

Alors oui, cela est parfois tiré par les cheveux, oui cela se termine dans du pathos un peu mal choisi avec la storyline de ce jeune garçon irakien, mais j’ai trouvé ça plutôt intéressant. Certes, nous ne savons pas où nous allons mais j’ai aimé être baladé, comme ce téléphone, au gré des sacs de voyages (à noter que c’est Jake qui une nouvelle fois est l’élément déclencheur de tout cela, et permet au jeune irakien de survivre, puisque c’est à cause de lui que Martin oublie le téléphone au début de l’épisode et que tout s'enclenche).
Je pense que cette storyline a été faite pour le pilot, pour illustrer cette théorie du chaos et pour nous montrer comment les gens sont reliés entre eux. Une nouvelle fois, je ne sais pas si une telle chose sera renouvelée dans la série, mais j’ai plutôt aimé ça, cette idée qu'il existe une main invisible qui régit le cours des choses est très porteuse si elle est bien utilisée.

Ce pilot de Touch est donc tout à fait agréable à regarder, il faut se laisser emmener, ce que j’ai fait sans trop réfléchir aux incohérences (car il doit y en avoir) que la complexité de l’intrigue entraine forcément. De plus, et j’ai commencé par ça parce que c’est avant tout ce qui m’a marqué, j’ai été très touché par l’humanité que dégage Kiefer Sutherland dans sa relation avec son fils. Après l’indestructible Jack Bauer, il endosse parfaitement le costume de l’homme banal, pris dans une toile et une suite d'évènements qu’il ne comprend pas tout à fait.

7.5/10

Bilan

Un pilot intéressant, qui pourrait presque suffire ou faire office de prequel, pour une série qui a du potentiel. Attendons la suite ! 

12 Commentaires

  • pooka
    Le 02/02/2012 à 15h56

    j'ai bien aimé également, sauf peut être la storyline du téléphone portable justement; que j'ai trouvé un peu trop surfaite. Néanmoins, c'est prometteur, j'attends la suite avec impatience!

  • bartouz
    Le 02/02/2012 à 17h54

    Sacré jack ) vraiment très belle interprétation, touchant et comme Fabien le dit il manquait plus qu'un bon acteur dans ce genre de série.
    Apres jsp aussi que la série ne va pas suivre le modele 1 épisode 1 personne à sauver, mais bon je pense qu'il vont bien s'en sortir , et qu'on va avoir le droit rapidement à une nouvelle intrigue générale !
    enjoy'it les loulous !!

  • Thomas
    Le 04/02/2012 à 03h53

    Émouvant, épique, efficace, vraiment bien fait ! En revanche, la programmation est volontairement espacée ? Le "gap" entre épisodes est voulu pour rendre la série événementielle ?

  • franilover
    Le 04/02/2012 à 12h27

    Même question que Thomas : Pourquoi le second épisode n'est programmer que le 19 mars ? C'est loin..

  • Lafayette
    Le 04/02/2012 à 13h11

    j'ai adoré...mais moi aussi j'ai du mal à voir comment ils vont pouvoir exploiter une bonne série à partir de ce scénar.j'ai plus l'impression d'avoir vu un film qu'un pilot.

  • sophie92350
    Le 04/02/2012 à 19h03

    oui d accord avec toi lafayettte...je ne suis pas fan du tout de kiefer sutherland mais je reconnais que dans ce pilot ,il est credible dans son role de pere dépassé...maintenant ,on se demande comment la serie va évoluée et nous tenir en haleine.
    je me reconnais aimer les series en mode cliffhanger..et la...a voir

  • Noob
    Le 05/02/2012 à 00h39

    Tres bon pilot qui passe tres vite, jack B est tres bon dans son role.
    Apres la suite risque d etre compliqué si c est trop bateau comme le dit bartouz 1 épisode 1 personne à sauver ca risque vite d etre chiant, apres on vera bien faut croiser les doigts pour que les scénaristes créer de la surprise.

  • Charlotte
    Le 05/02/2012 à 17h52

    @Thomas et franilover : Le pilot a été diffusé en preview. Le lancement officiel ne se fait qu'en mars, d'où le trou entre les deux épisodes :)

  • franilover
    Le 09/02/2012 à 09h51

    @ Charlotte : Thanks..sacré trou quand même , enfin je dis ça je dis rien..lol

  • Charlotte
    Le 09/02/2012 à 11h22

    Fox fait souvent ça, rappelle toi pour Glee ^^

  • franilover
    Le 10/02/2012 à 07h40

    Exact c'est le cas pour The River apparemment.

  • franilover
    Le 10/02/2012 à 07h42

    non je me trompe...sorry

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

95 votes

Contenu relatif