Critiques

Seriesaddict.fr  par | 5

Suburgatory - 1x15 : Fire with Fire, 1x16 : Poetic Injustice

Résumé

Pour se venger de Tessa, Dalia recrute Lisa, sa meilleure amie dans sa bande. Pendant ce temps, frustrée par la paresse et le manque d'attention de Noah, son époux, Jill décide de quitter le domicile conjugale.

1x15 : Fire with Fire, 1x16 : Poetic Injustice © 2011 - ABC

Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas au pays de Suburgatory. Le show d'Emily Kapnek est capable du meilleur (il y a quelques semaines), comme du pire (il y a 7 jours). Autant dire que la confusion et la paresse règnent chez les scénaristes.
Pour faire une bonne sitcom, il faut de bons auteurs. Des auteurs inspirés, des auteurs ayant un Vrai sens de l'humour, des auteurs efficaces qui chouchoutent, polissent, façonnent leurs personnages. A "Suburgatory Land", les scénaristes perdent pieds. La notion de continuité, de construction, d'écriture, d'humour semble être anodine. Inutile d'être choqué, je pense ne pas me tromper.

Penchons nous sur le premier épisode, Fire with Fire. Dallas fraîchement divorcée est incontrôlable. Elle s'entiche de Yoni, alias Wilmer Valderrama, un toy boy That's 70's show et entraîne dans son sillage la femme de Noah. Au menu: lifting, plaisir, purification et augmentation mammaire.
Les auteurs se concentrent ici sur deux personnages secondaires. Encore une fois, (comme toujours en fait) l'idée est bonne mais le résultat est désastreux. Alan Tudyk parvient, par son jeu et sa bonne humeur a nous arracher quelques sourires mais nous restons malheureusement sur notre faim. Ce personnage mérite un meilleur traitement que cette parodie de crise de la quarantaine. Il aurait été intéressant de voir comment les Werner, couple notable de Chatswin règlent leurs soucis conjugaux au milieu de leurs voisins, exposé à la vue de tous? En effet, Chatswin est un monde où les habitants, victimes des tendances ne vivent que pour le paraître. Le «ça» doit être maîtrisé pour y maintenir la bienséance établie. Et oui, en banlieue, l'apparence compte. Les auteurs l'auraient-ils oublié? A contrario, nos héros du jour n'évoluent qu'aux côtés de leurs amis, Georges et Dallas (une amie trouvée sur le tard). Quelle originalité!
Ajoutons à cela une intrigue amoureuse à rallonge. Le chassé-croisé du Père Altman et de Miss Royce est insupportable. Cela fait quatorze épisodes que le public attend une évolution.

Inutile de vous parler des aventures de Tessa. Il n'y en a pas. Lisa, sa meilleure, amie change de bord et se retrouve prise dans les griffes  vernies "Chanel" de Dalia. La petite Shay finit par prendre l'apparence de cette dernière. L'histoire est anecdotique et sans intérêt. Les dialogues sont creux et la mise en scène manque de rythme, étonnant pour une sitcom. La participation de The Situation en tant que DJ ne fait que renforcer l'impression de vide. Heureusement pour le spectateur, il est pratiquement muet, un comble pour un chauffeur de salle.

Se tourner vers le second épisode n'arrange guère la situation. Avec Poetic Injustice, on touche le fond. L'histoire de croquet est brutale, dans tous les sens du terme. Les sous-entendus sexuels sont vulgaires. Dans une des scènes, on voit Sheila enseigner à Georges l'art du maillet. Cette séquence se passe de commentaire, sauf si on aime le genre gras et potache. Suburgatory est réduit à ce type d'humour phallique et primitif. Dommage.
Seul lot de consolation, le couple Shay. Fidèles à eux même, Chris Parnell et Ana Gasteyer délivrent une excellente performance. Les deux acteurs ont trouvé leur rythme et se complètent. Cheryl Hines en croqueuse d'hommes et de femmes est également convaincante.
Ajoutons à ces brèves éloges une mise en scène particulièrement bien soignée. Les couleurs, les espaces et le ciel bleu de cette banlieue excentrique sont flamboyants. Ce travail visuel donne à Chatswin un côté "merveilleux" et idyllique. Le jardin d'Éden n'est donc pas très loin. 

Toutefois le pire reste à venir. Si la première storyline pouvait s'appuyer sur un casting solide, la seconde, elle, n'est qu'un ramassis de répliques sans saveurs. Cette deuxième intrigue se penche sur la jeune Altman. Tessa tente de s'attirer les faveurs de son nouveau professeur de poésie mais celle-ci va totalement l'ignorer. L'intérêt de sa venue n'est qu'un énième prétexte pour opposer Tessa et Dalia. Encore. La rousse et la blonde. L'esprit et la chair. Ce jeu d'opposition apparaît comme un signe de faiblesse récurrent chez nos auteurs: Ils n'ont plus d'idées donc ils se lancent dans le recyclage de storyline. Mais ici, il n'y aucun fil rouge. L'écriture manque de fond.Note aux scénaristes: Serait-il possible de cesser de recycler les intrigues entre Jane Levy et Charly Chaikin ? Le duo ne fonctionne pas. Il n'y a aucune alchimie comique entre ces deux actrices. On ne rit pas, on ne sourit pas,  on ne bouge même pas.

La conclusion bâclée de cet épisode ne fait qu'appuyer le côté superficiel des deux intrigues. Pas de scénario et remplissage à gogo.

Note de l'épisode 1x15

2/10

Note de l'épisode 1x16

2/10

Bilan

En définitive, je n'utiliserais que deux mots pour décrire ces deux épisodes: encéphalogramme plat.

5 Commentaires

  • Cha
    Le 09/03/2012 à 13h50

    Les critiques montrent que j'ai bien fait d'arrêter cette série, moi qui me disait que je reprendrais peut-être plus tard, je crois que ça ne se fera pas.

  • fitz
    Le 10/03/2012 à 08h59

    j'ai lâché après thanxgiving et je ne compte pas reprendre..un peu, ça va....

  • toufoux
    Le 10/03/2012 à 22h09

    pareil pour moi... quand je pense qu'il y a des séries bien plus intéressantes sur la sellette, je suis déprimée :(

  • natacha
    Le 13/09/2013 à 21h04

    Moi je trouve cette série absolument géniale !!! Ryan est un peu stupide mais absolument adorable et avec Tessa ils forment un couple trognon <3 C'est vrai qu'au début je trouvais ça trop superficielle mais je trouve que c'est bien mieux maintenant et je me réjuis que la saison 3 sorte !!!

  • Salomé
    Le 22/06/2014 à 21h20

    Il ne faut pas s'arrêter à la saison 1. La saison 2 est bien meilleure et la saison 3 encore mieux, donc il faut éviter de rester sur l'impression que donne la saison 1 qui n'est peut-être pas géniale.

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez l'épisode 1x15

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

59 votes

Notez l'épisode 1x16

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

60 votes

Contenu relatif