Critiques

Seriesaddict.fr  par | 6

GCB - 1x1 : Pilot

1x1 : Pilot © 2012 - ABC

L'année 2004 est un tournant pour la télévision. ABC s'apprête à lancer en prime time Desperate Housewives, un soap feuilletonnant produit par Marc Cherry. Ne vous fiez pas à son nom, cette série n'est pas essentiellement destinée aux ménagères, cœur de cible cher aux grandes networks, elle s'adresse également aux hommes, aux adolescents issus de milieux sociaux différents. Chacun d'entre nous peut donc se retrouver à travers « la rigidité, la culpabilité et la détermination de Bree, l'enthousiasme, l'immaturité, la curiosité mal placée de Susan, la coquetterie, la ruse et l'arrogance de Gabrielle, la force et l'énergie, le sens du travail de Lynette » ou encore, la franchise, le sex appeal et légèreté de Eddie. Après avoir connu un succès planétaire (récompenses, audiences élevées) entrecoupé de renvois (Nicollette Sheridan), de départs, de chutes d'audiences et de critiques acerbes, Desperate Housewives tire sa révérence. A présent, une question reste en suspend : Existe-t-il une série capable de remplacer l'œuvre de Marc Cherry ?  La réponse est : Oui, mais laquelle?

Nombreuses comme The Event et FlashForward pour la forme feuilletonnante, Weeds ou United state of Tara pour le rôle d'Housewives et enfin Lipstick Jungle ou Pan Ann pour le côté soap s'y sont risquées et ont échoué. ABC, network téméraire a choisi GCB, anciennement appelée Good Christian Bitches puis Good Christian Belles pour prendre la relève. Le showrunner est un producteur bien connu en France. Il s'agit de Darren Star, créateur entre de Melrose Place. Nous y reviendrons.

Amanda Vaughn (Leslie Bibb), veuve et mère de deux enfants, décide de retourner dans son Dallas natal pour y refaire sa vie. Cependant, le quartier huppé où la jeune femme a grandi a bien changé. Si ses voisins sont toujours riches, ses anciennes camarades de classe, elles, se sont transformées en cygne noir. Il y a Sharon (Jennifer Aspen), ancienne reine de beauté devenue boulimique, Cricket (Miriam Shor), une femme d'affaire hors pair, mariée à un homosexuel et enfin, la meneuse du groupe, Carlene (Kristin Chenoweth), une chrétienne dévouée qui va à l'église chaque dimanche, connaît par cœur les versets de la Bible et qui n'hésite jamais à outrepasser certains commandements pour arriver à ses fins.

Si vous voyez une ressemblance avec nos housewives, c'est normal.
GCB est un soap, ayant pour père Dallas et Côte Ouest et pour mère Desperate Housewives. Dès son lancement, la série crée la controverse suite à la représentation qu'elle fait des chrétiens. Associations et politiques s'insurgent et demandent tout simplement sa déprogrammation. Pourquoi ?

Darren Star, maître du soap nous délivre une série intéressante et rafraichissante. GCB est le versant de Revenge. Il dépeint les frasques d'une poignée de chrétiens Texans. Ici, la forme n'est ni délicate, ni objective et pleine de caricatures. Les personnages et les dialogues manquent de finesse et de profondeur (Leslie Bibb). Et alors? Le soap est un genre qui nous permet d'en faire trop.

Les riches sont très riches, les pauvres sont très pauvres et les secrets sont immenses comme l'homosexualité d'un mari attentionné ou la cause du décès d'un époux (une fellation est à l'origine de sa mort) de deux des héroïnes de GCB et enfin la musique y est exubérante. Je défie quiconque de supporter ses mélodies country sans saveur. Attention, je n'ai rien contre ce type de musique mais je préfère me détendre sur du Diana Krall au lieu de chansons de cowboy, issues d'une bande FM locale.

Darren Star nous présente donc son image de l'Amérique profonde. Ici, la société texane n'est qu'un décor comme un autre. Il était nécessaire de choisir une ville riche en symboles pour que le créateur délivre efficacement son message. A travers la bouche d'Amanda, le papa de Melrose Place nous demande de faire preuve de tolérance, peu importe le milieu d'où l'on vient. Mais honnêtement, le message n'est vraiment pas important. Les amateurs de soap s'en moquent. GCB nous apporte le menu : trahison, vengeance, mensonge, cocufiage, pulsions, et surtout rivalités. Moi, je dis merci ABC.

Bien sûr, le pilote n'est pas parfait. La mise en scène flirte avec celle d'Alerte à Malibu et le jeu des actrices contient de nombreuses similitudes avec celui de Nathalie d'Hélène et les garçons. La touche politiquement incorrecte (Jésus, à son époque, traînait avec des voleurs et des putains) est un brun scandaleuse. Il est certain qu'on a tout entendu lorsque l'on est capable de réciter sans accroc les dialogues savoureux d'Ary Gold. Qu'importe. Moi, la grande fan de soap, j'achète. Vive le soap ! Vive Darren Star ! Vive les intrigues tordues à vous donner des mots de tête.

6/10

Bilan

Les amateurs de soap y trouveront leur compte. Si vous aimez Dallas, Les Feux de l'amour, Desperate Housewives, Côte Ouest etc....GCB est pour vous.

6 Commentaires

  • elliott
    Le 13/03/2012 à 16h42

    C'est "Maux" de tête :)

  • franilover
    Le 13/03/2012 à 21h37

    J'ai passé un bon moment. C'est frais , plutot drôle..à suivre

  • Thomas
    Le 14/03/2012 à 11h14

    Jolie critique ! J'ai un doute sur la viabilité de cette série, après avoir regardé l'épisode 2, face auquel je n'ai pas ri une seconde : intrigue simpliste, alignement de clichés sans aucun second degré (c'est un peu dépassé, il me semble), confirmation du déséquilibre entre actrices (Leslie Bibb n'ayant pas les épaules assez larges pour "gérer" Kirstin Chenoweth). C'est dommage ! Encore une fausse bonne idée ?

  • fitz
    Le 14/03/2012 à 20h47

    mouais...mais non.

    lors du visionnage du pilot je me suis dis, mm ok, un peu speed et niais mais c'est la mise en place, ça m'avait fait pareil avec le season premiere de hart of dixie mais en fait, je rejoins totalemnt @Thomas en ce qui concerne les perspectives de la serie apres avoir regardé le ,je me suis passablement ...ennuyé.

  • Minis
    Le 15/03/2012 à 01h55

    Je rejoins l'idée que la série commence assez mal, c'est pas vraiment drôle, le jeux des quatre "pestes" n'est pas bon et les intrigues molles. Après il n'y a eu que deux épisodes, donc la série peut bien nous surprendre si ABC ne l'annule pas avant.

    ps : c'est "Pan Am" et non "Pan Ann" ;)

  • pooka
    Le 15/03/2012 à 22h58

    c'est tellement énorme que ça m'a fait rire en fait. Kristin Chenoweth est parfaite mais... Je sais pas par contre si je suivrais régulièrement....

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

39 votes

Contenu relatif