Critiques

Seriesaddict.fr  par | 29

Breaking Bad - Bilan saison 5

Bilan saison 5 © 2012 - AMC

Après nous avoir offert quatre saisons qui n'ont cessé de monter en puissance, la série Breaking Bad revient pour une dernière tournée qui s'achèvera l'an prochain puisque Vince Gilligan, le créateur de la série, a décidé de couper la poire en deux, histoire de jouer un peu beaucoup avec nos nerfs. Si certains avaient peur qu'il s'agisse de la saison de trop, celle qui peut gâcher à jamais une série, on ne boude pas notre plaisir de retrouver M.White et pour ceux qui ont oublié l'ambiance si particulière de la série, le ton est donné dès les premières minutes.

En effet, et comme souvent dans la série, c'est sur un flash forward que le rideau se lève avec une scène qui nous montre que la chute de Gus ne suffira pas à Walt à être tranquille et que de grosses difficultés se profilent à l'aube de son 52ème anniversaire. Sans en savoir plus pour le moment, l'épisode reprend là où nous nous sommes arrêtés et nous comprenons rapidement que cette première partie de saison s'orientera sur la réorganisation du business.

On retrouve donc un Walt plus dur que jamais, marqué par les récents évènements dont il est le seul responsable, qui devient naturellement le nouveau boss de la méth bleue en parvenant à s'accorder de surcroît les services du bras droit de son ancien patron : Mike. Notre trio (Jesse étant toujours de la partie) s'adapte à cette nouvelle situation et déjoue les pièges tendus par l'administration. Pour le moment, les choses sont sous contrôle.

On se délecte au fil des épisodes des différentes scènes toujours aussi soignées. Les acteurs sont convaincants, souvent brillants, la photo est splendide et les musiques bien choisies. Ce qui démarque quelque peu cette demi saison par rapport aux précédentes, c'est la personnalité de chaque protagoniste encore plus prononcée pour répondre aux évènements. Le sujet est plus grave, les traits plus tirés. Skyler ne supporte plus cette situation et l'on assiste à sa descente aux enfers. Celle qui, pourtant, continue de blanchir l'argent de son mari, sombre dans l'alcool et ne vit plus que pour une chose : attendre que le cancer de Walt revienne pour en finir avec tout ça. On l'aperçoit pratiquement tout le temps dans des plans tamisés montrant ainsi cette dépression. Pour les protéger, mais également pour isoler l'homme qu'elle déteste à présent, elle confie la garde de ses enfants à sa soeur. Un coup dur pour WW qui ne suffit malgré tout pas à stopper sa folie. Il souhaite continuer à produire et même à multiplier son travail.

Cette obsession de faire de l'argent est d'ailleurs dérangeante pour nous téléspectateurs mais entraine Walt à un état qu'il semble parfaitement gérer. Tuer n'est plus vraiment un problème si cela peut sauver son business, et la mort d'un ado ne l'empêche pas de travailler en sifflotant. L'homme qui a réussi à nous attendrir pendant plusieurs saisons est maintenant détestable et c'est là que la performance de Bryan Cranston est épatante. Jesse quant à lui se détache progressivement de son mentor et ne se reconnait plus dans le regard de Walt. L'explication de son partenaire (sur la société qu'il a abandonné étant plus jeune mais qui lui aurait permis de devenir riche) ne suffit pas. Jesse arrête, même si pour cela il doit oublier les 5 millions de dollars qui lui étaient destinés.

Le rythme plutôt calme n'en demeure pas moins pesant et plusieurs passages sortent du lot. On pense notamment à "l'attaque" du train, à la pose de mouchards dans le bureau de Hank ou encore l'incroyable scène où Walt en termine avec Mike. Après l'avoir sauvé (ou plutôt s'être sauvé) en prévenant l'ancien flic qu'il allait être coincé, c'est lui même qui envoie l'homme au trépas en lui tirant dessus à bout portant. Cette séquence réussit à nous présenter un Walt qui semble maladroit arme à la main et qui n'était d'ailleurs pas sûr de l'issue de cette confrontation mais il ne réussira pas à nous mettre une fois de plus le doute : White est bien un monstre.

Cette fin nous conduit au huitième épisode sur lequel nous allons un peu plus nous attarder et que nous pouvons résumer en un seul mot : MAGISTRAL
Pour cette fin de mi-season, les clins d'oeil sont nombreux. On s'en rend compte dès les premiers instants lorsque l'on aperçoit une mouche, qui a déjà réussi à s'accaparer un épisode complet. Walt, nous propose alors une scène terrifiante. On le voit seul, assis, tournant le dos à son nouveau compagnon qui lui confirme que la voiture de Mike a bien été broyée. L'image nous fait froid dans le dos et ce Walt pensif mais surtout serein le propulse à un niveau encore jamais atteint. La qualité des dialogues (lorsque Jesse arrive) nous laisse perplexe et l'on sent bien que chaque mot est réfléchi.

L'épisode enchaine sur l'élimination quasi simultanée des 9 personnes susceptibles d'entraver la route des affaires de Walt. Notre chauve est posé là, montre en main, sur une musique qui rythme ces assassinats est dont il est le chef d'orchestre. Ce mélange calme et violent se révèle troublant mais parfaitement ficelé. D'ores et déjà, l'épisode est une réussite.

Le temps continue de jouer un rôle important et comme convenu, Walt met les bouchées doubles et l'on assiste à un nouveau passage musical qui accompagne plusieurs semaines de production. Encore une fois, c'est visuellement très réussi et pour se rendre compte de tout ce travail, le réalisateur nous propose de retrouver Skyler qui conduit son mari dans un garage et l'on observe le résultat : une montagne de billets qui fait prendre conscience à Heisenberg que ça ne peut plus continuer, tout ceci ne sert plus à rien.

La visite de Walt chez Jesse est également un moment parfaitement bien amené. On ressent bien le stress du Junkie lorsqu'il découvre l'homme à la fenêtre. L'échange de quelques souvenirs entre les deux hommes est poignant même si l'inquiétude de l'ancien toxicomane se lit sur ses traits. Ce dernier a compris que Mike avait été tué et Walt lui fait désormais très peur, en témoigne l'arme qu'il dissimule sur lui pour se défendre de toute attaque.

La page (logiquement) tournée, on se dirige vers un happy end qui met en scène une fois de plus un repas familial avec des enfants qui s'amusent près de leur piscine, un Hank décontracté et une Skyler qui sourit. Walt semble lui apaisé et c'est là qu'intervient la dernière minute d'un épisode qui restera dans les annales. Hank se dirige alors dans les toilettes afin de se soulager d'un repas certainement très consistant. Comme n'importe quel homme qui se respecte, il décide de bouquiner et découvre alors le fameux ouvrage offert par Gale à Walt dans lequel figurent les initiales WW. Le pot aux roses est découvert et le flasback qui suit donne des frissons. Permettre à ce superflic, qui a tout donné dans son enquête, de mettre la main sur Heisenberg, assis sur le trône, est osé et même déculotté mais incroyablement intelligent. Le fameux créateur de la méth bleue se voit donc démasqué ici, dans ses propres toilettes, alors que tant d'efforts ont été mis en place pour camoufler cette organisation…. à moins que ce soit lui qui ait organisé encore une fois cette supercherie, signe de son égo sur-dimensionné ? Pour faire taire ceux qui crieraient au scandale en disant qu'il est un peu trop gros que le bouquin se trouve là, le début de l'épisode nous montre en gros plan le livre, à la sortie de douche de Walt, laissant supposer qu'il avait pour habitude de feuilleter son recueil de poésie et qu'il s'agit donc là d'une négligence (volontaire ou non) qui ne devrait pas rester impunie l'été prochain.

Comment va se passer la suite ? Hank a-t-il réellement les moyens de faire tomber Walt tout en ayant profité d'une jolie part des revenus et alors que son beau frère lui a sauvé la vie ? Le récit de l'ancien travail de Hank est-il un clin d'oeil à la suite des évènements (Hank marquait les arbres pour que d'autres les abattent ...) ? Une chose est sûre, on l'attendait depuis longtemps et nous y voilà, à l'instar de la partie de Poker dans laquelle Hank est surpris du coup de bluff de Walt, la confrontation entre les deux hommes arrive et nous tirons déjà la langue.

Cette première partie de saison est une réussite, une succession de scènes brillantes et dans lesquelles plusieurs visionnages sont nécessaires pour en saisir toutes les subtilités. On pense par exemple au tableau (dans lequel on peut supposer la présence d'une mère et de ses deux enfants qui disent au revoir au père qui prend le large), au scanner qui fait obligatoirement penser à la rechute du cancer et encore à toutes ces choses qui font la richesse de cette série. Rien n'est laissé au hasard et l'on peut s'attendre à un final éblouissant, si toutefois on ne meurt pas d'impatience d'ici là !

9/10

Bilan

Au final, cette cinquième saison s'annonce encore plus palpitante que les précédentes et tous les ingrédients sont là pour faire de Breaking Bad un véritable chef d'oeuvre. S'il faut reconnaître certaines longueurs au début de la saison, on se prend très vite au jeu et les sentiments se mélangent pour nous faire douter sur le twist que nous aimerions découvrir. Le réalisateur maîtrise parfaitement la narration de sa série et contrairement à Walt, Vince Gilligan a réussi à rendre son produit pur à 100%, rendant accroc des centaines de millions de consommateurs, en tous cas, nous l'espérons !

29 Commentaires

  • Haby
    Le 05/09/2012 à 20h50

    "plusieurs visionnages sont nécessaires pour en saisir toutes les subtilités"
    qui n'a pas regardé au moins deux fois chaque épisode ? :)

  • Serial_dexter
    Le 05/09/2012 à 22h07

    Comme je l'ai déjà lu : "La question n'est plus de savoir si Breaking Bad terminera au Panthéon des séries mais à quelle place elle y sera située."

    Une fois de plus magique. La scène de fin de ce 5x08 est drôle et terrifiante à la fois, ce flashback et ce regard de Hank, criant de vérité, donnent des frissons. Le petit "you got me" de Walt peut donner l'impression que son beau-frère le démasque en face à face alors que ce n'est pas le cas, Breaking Bad utilise rarement ce procédé mais là il était nécessaire de revoir cette scène.

    Il va maintenant falloir attendre !

  • -CasTh-
    Le 05/09/2012 à 22h09

    Reste à savoir si Madrigal va supporter l'arrêt de WW !

  • scalco
    Le 05/09/2012 à 22h21

    Super début de saison et super critique

  • Rooney
    Le 05/09/2012 à 22h31

    Perso j'ai regardé les épisodes qu'une seule fois mais je me referais l'intégrale dans 10 mois^^.
    Walter pensait s'être débarrassé de son pire ennemi en tuant Gus alors que nous voyons que son pire ennemi c'est lui même. Walter et Heisenberg ne font plus qu'un: froid, calculateur...
    Comme le souligne la critique, c'est magnifiquement bien écrit. La scène où Jesse demande à Walt si Mike a pu s'échapper, Walt se contente d'un "he's gone" à double sens.

    Ensuite dans l'épisode 8, c'est après son scanner que Walt rend visite à Jesse (pour lui donner sa part) et annonce à Skyler qu'il arrête le business. Cela laisse peu de doute sur le retour du cancer.

    Le parallèle avec le pilote de Breaking Bad est saisissant puisque c'est la maladie qui l'a conduit à commencer la production de drogue, et c'est la maladie qui le fait stopper aujourd'hui.

  • JamesDavid
    Le 05/09/2012 à 22h36

    Magnifique article Cédric. Super bien détaillé :-)
    Pour le dernier épisode le n°8, je dirais qu'il est " UNIQUE " car il n'a pas été tourner de la même manière que les autres, avec des scènes à la fois posé (si je puis dire ainsi) et d'autres des un styles très particulier. Je dirais même que c'était un mini film que j'ai vu.
    Et c'est vrai que tout est bien ficelé, bien étudié, scène par scène, c'est un vrai régal de voire Breaking Bad.
    Perso, ma petite scène favoris (du fait, qu'il n'y a pas encore eu de confrontation avec Hank) C'est la scène ou Walter est dans le désert avec Jesse et Mike et il demande à l'acheteur (qui est Justin Louis dans Stargate Univers ) comment il s'appelle...
    ____"Say my name...
    Say my name..."
    "Heisenberg"
    "You got damn right !"____
    Excellent...On sent tout son Ego jaillir d'un seul coup.
    J'ai hâte de voir le final :-)

  • Ced Ric
    Le 05/09/2012 à 22h48

    Merci James. Et au final, vous pensez que c'est fait exprès que Hank découvre que c'est Walt ?

  • JamesDavid
    Le 05/09/2012 à 22h52

    Encore une petite chose, comme je l'avais écrit dans un autre article et je pense, que ça résume bien cette épisode 8, même si on ne connais pas la fin de toute l'histoire, j'avais mis ça...
    " je dirais qu'on voit un homme monter en puissance mais qu'on voit aussi se dessiner sa chute. "
    Du fait, qu'il faisait dans le trafique international et qu'à la fin on voit Hank avoir une révélation. Mais comme l'a souligné @Rooney , ça pourrait être aussi le retour de son cancer pour la chute de Walter W.

  • JamesDavid
    Le 05/09/2012 à 23h02

    Pourquoi pas, car il est quand même asse méticuleux comme gars. On le voit remettre le poison (capsule) en place,...euh il arrive à mettre en place une exécution massive dans les prisons. J'essaye de me rappeler si il y a eu une scène ou walter avait déjà prémédité quelques chose car depuis le début il a toujours résolu les problèmes qui arrivait comme ça devant sa tronche mais je pense pas qu'il aie déjà mis quelque chose en place, style une stratégie (de cette envergure).

  • Rooney
    Le 05/09/2012 à 23h34

    La découverte du livre est lié à une négligence de Walt. Ce dernier n'a jamais été respecté en tant que prof, n'a pas eu de reconnaissance dans la société Gray Matter. L'admiration de Gale flattait l'égo de Walt et ce livre en est la preuve. Tel Al Capone qui est tombé pour fraude fiscale, Walt pourrait tombé à cause d'une dédicace.
    Pour moi le cancer est revenu sans aucun doute: dans le flashforward de début de saison il prend des cachets, dans l'épisode 8 il passe un scanner dont on ne connait pas le résultat. Cependant comment expliquer le revirement de situation envers Jesse? il ne voulait pas lui verser sa part, et après le scanner il va chez lui pour lui filer 2 sacs plein de fric.

  • Serial_dexter
    Le 06/09/2012 à 01h47

    Franchement, je ne pense pas que ça soit fait exprès. On se souvient d'un Walt qui se mettait en danger au début de la saison 4 insinuant devant Hank qu'Heisenberg sévissait peut-être toujours. Mais les choses ont changé.

    Et puis, il s'y serait pris autrement. Je pense que ça sert surtout à montrer que Walt a finalement fait une petite erreur. Je suis sur que c'est à peine s'il se souvient que Gale y avait laissé une petite dédicace, ça devait paraître insignifiant pour lui.

    Maintenant, Hank ne va pas sortir des chiottes et taper du poing sur la table devant Walt, d'ailleurs j'ai hâte de savoir si on va reprendre là où on s'est arrêté, je n'en suis pas sur. Je me demande bien comment ils vont donner une suite à ça.

  • Serial_dexter
    Le 06/09/2012 à 01h51

    Rooney > C'est vrai que ça a quand même dû marquer Walt cette admiration mais il ne supportait tout de même pas Gale qui l'adorait.

    Si le cancer n'est pas revenu, il est clair qu'il va revenir comme le montre la scène d'intro de saison. Il va s'en passer des trucs jusqu'à ce qu'on arrive à ces fameux 52 ans.

  • EMPL
    Le 06/09/2012 à 02h58

    Je pense pas qu'Hank va revenir des chiottes et faire une scene. Faut se mettre en tete qu'avec un peu de reflexion pendant qu'il fait caca, il va se rendre compte de tout, des meurtres notamment et que Walter est devenu un veritable monstre. Il va plutot chercher des evidences avant de s'attaquer a WW.

    Par contre, AMC, le monde entier vous deteste, un an de plus, ca ne va pas du tout du tout.

  • Cin18
    Le 06/09/2012 à 08h45

    Super critique!
    JE ne pense pas que WW est laissé volontairement ce livre dans les WC..
    Et j 'imagine que sous le choc il aurait bien envie de vider son sac, mais que bien évidement il va mettre en avant sa strategie de flic ^^ pour peut -être le faire tomber ... ou Pas..

  • Miyazika
    Le 06/09/2012 à 08h52

    Une Mi-season magnifique! Pour la suite et fin, une seul chose est sûr, tout finira mal pour tout le monde quoi qu'il advienne de chacun des protagonistes du show, après toutes les révélations qui pourra vivre normalement.
    Bravo pour votre critique

  • Saï
    Le 06/09/2012 à 22h59

    @Rooney
    "il ne voulait pas lui verser sa part, et après le scanner il va chez lui pour lui filer 2 sacs plein de fric."

    Je pense que la raison principal pour laquelle il ne voulait pas lui verser sa part n'est pas qu'il avait besoin des 5 millions mais simplement parce qu'il ne voulait pas que Jesse parte et il pensait le faire rester de cette manière.

    Ensuite il comprend que de toute manière il ne reviendra pas. D'ailleur je pense qu'une raison très importante pour laquel Walt arrête et qui je pense n'a pas encore été relevé est qu'il s'ennuie vraiment de Jesse. La grande époque de Walt et Jesse dans le camping-car lui manque, rien qu'à la manière qu'a Walt de tout faire pour qu'il reste mais surtout parce qu'il avoue lui même lorsque Hank lui parle que son ancien job d'été était pas si mal. Walt répond:
    " I used to love to go camping "
    On est d'accord que Walt ne pensait surement pas au camping en famille :p
    Et c'est la même période qui est évoqué dans la discussion entre Walt et Jesse.

    Donc voilà, Walt est au top et finalement il s'ennuie. L'empire business c'est finalement pas si génial que ça et sans Jesse c'est moins drôle ^^ sans compter qu'il apprend probablement qu'il a le cancer, d'ailleur j'ai bien aimé le clin d'oeil du séchoir que W.W avait bousillé lorsqu'il a appris sa rémission.

  • fAfA
    Le 09/09/2012 à 15h21

    Cette épisode 8 est une vrai oeuvre d'art, c'est incroyable la façon dont ils l'ont filmé. Il y a même une scène qui m'a rappelé Scarface peut être un clin d'oeil ;)

  • Bricceee
    Le 13/09/2012 à 13h06

    Moi, depuis la fin de ce dernier épisode ou il est "démasqué", je n'arrête pas de cogiter sur le flash forward du première épisode lorsqu'il achète une bien belle arme...
    Ca va partir en guérilla avec la police ? Il va assassiner Hank ?

    Viiiite, la suite !!!

  • Haby
    Le 13/09/2012 à 17h58

    Quelqu'un se souvient ce qu'est devenu la caméra que Walt utilise dans les premières minutes du pilote, quand le camping car se crash qu'il sort en slip puis il prend la caméra en laissant un message à Skyler et ses enfants?

  • Kenzo
    Le 13/09/2012 à 21h21

    J'ai trouvé la première partie de la saison géniale, mais je suis un peu déçu de la façon dont Hank découvre que Walter est le fameux W.W. et donc le potentiel "cuisinier" d'emphets qu'il recherche depuis si longtemps… J'ai hâte de voir la tournure que va prendre cette deuxième partie de saison!

  • Mat
    Le 21/09/2012 à 17h32

    après la relative "baisse" de qualité des saisons 3 & 4, cette demi saison 4 est d'un très bon niveau. Walt est définitivement un monstre. Il est Heisenberg. Comme quoi la frustration peut mener très loin (si il n'avait pas vendu les parts de sa société, il serait riche)..

  • Anonyme
    Le 13/12/2012 à 22h48

    Tout ce qu'on sait maintenant, c'est que Hank va laisser partir WW.

  • m4tt
    Le 31/12/2012 à 11h13

    c est une super série mélangent le dramatique et le rire comme le rire en est présent on ne plonge pas dans la tristesse du cancer de walter il y a un bonne humour entre walter et jesse malgré qui ne s arête pas de ce disputaient. Bref une bonne série qui c est garder le rire tout en éloignent la tristesse de la maladie de walter. mathieu vincent.

  • décu
    Le 17/03/2013 à 18h48

    Personne pour s'offusquer du scénario?? Déjà ils avaient fait crever Gus mais maintenant c'est au tour de Mike (une mort vraiment bidon ceci dit en passant).Moi je crie au scandale!!Ça devient trop glauque en plus et c'est justement tout ce que je voulais pas.Alors oui,Walt fusionne dans son rôle de "méchant garçon" et j'imagine bien que c'est un choix libéré des scénaristes pour dire: "Voyez les enfants c'est pas bien de faire ca,il est malade le monsieur et les mauvaises actions ne paient jamais!".
    Bref c'est vraiment dommage quand un scénario si bien ficelé et concentré de suspens (la seule série de nos jours auquel j'ai adhéré) soit démoli dans le fond par une morale puritaine à deux balles...
    Snif.

  • Leguman
    Le 01/06/2013 à 19h44

    @décu
    Bien que je ne ressente pas la même chose par rapport aux morts de Gus et Mike, j'aime bien cette interrogation sur la "morale". Breaking bad va devoir faire un choix important sur la dernière saison. Faire perdre WW (mort, incarcération...) et dans ce cas comme tu dis, BB aura été une série moralisatrice. Ou bien le faire triompher (survie, disparition sous une autre identité) et là, on pourra considérer BB comme une série véritablement subversive, chamboulant les points de vue sur "la morale" (jusqu'où aller pour survivre ?)

  • décu
    Le 15/06/2013 à 00h47

    @Leguman Moi aussi dans le fond j'aime bien cette interrogation (ca doit être en partie ca qui fait le charme de cette série).
    Mais c'est vrai aussi qu'en y repensant maintenant,c'était presque impossible que cela finisse bien (en tout cas pour certains personnages).
    On va voir en effet comment ils ont décidés de conclure tout ca...
    Bonne fin de série à toutes et tous quand même ;)

  • bendu66
    Le 01/08/2013 à 03h13

    la question de savoir si le cancer est revenu ne fait pas de doute, la scène dans les toilettes et le plan sur le seche main défoncé en est la preuve. quand à l'issu de la série, la première scène de la cinquième saison laisse sous entendre qu'il doit en découdre et que ca ne sera sans doute pas la maladie qui l'achevera.

  • younes
    Le 30/09/2013 à 19h13

    bonjour, je voudrais juste que quelqu'un me rapelle dans quel episode de quelle saison hank va aux toilettes et decouvre la vérité sur walter.
    merci

  • Charlotte
    Le 30/09/2013 à 22h28

    C'est dans le 5x8 :)

Ajouter un commentaire







 Spoiler