Critiques

Seriesaddict.fr  par | 6

Elementary - 1x1 : Pilot

Résumé

Voici donc Sherlock Holmes, à New York de nos jours, pour une nouvelle version du classique de Sir Arthur Conan Doyle.
Holmes ayant subi une cure de désintox, se voit contraint par son père, de faire équipe avec Joan Watson, qui doit le surveiller 24h/24 pendant 6 semaines. Ils vont être amenés à enquêter ensemble sur un meurtre sordide.

1x1 : Pilot © 2012 - CBS

Voici donc la dernière mouture de CBS, surfant sur le succés de Sherlock Holmes, tant au cinéma (Guy Ritchie, entre autres) qu'avec les séries chères à nos yeux. Oubliez tout de suite ce que nos amis anglais ont pu nous proposer, nous avons là un show à l'américaine tout ce qu'il y a de plus classique, avec force rebondissements, intrigues, et personnages hauts en couleurs.

En quoi consiste l'intrigue? Sherlock Holmes, incarné par Jonny Lee Miller (Dexter saison 5) doit enquêter sur un meurtre mystérieux (pas de trace du corps), il va être aidé pour cela par Joan Watson, équivalent féminin de John Watson, jeune demoiselle qui doit s'occuper de Holmes et contrôler ses faits et gestes.
Bonne note d'originalité que d'avoir pensé à faire incarner le doc Watson par une femme, Lucy Liu (Ally Mc Beal) incarnant à merveille un esprit cartésien et une  froideur, à l'exact opposé de la vivacité d'esprit et l'associabilité de Holmes. Nous dirons que leur relation est des plus classiques basée sur les contrastes que l'on retrouve dans des séries telles que Bones, The Mentalist, Castle, misant accessoirement sur une tension sexuelle sous jacente qui ne demandera, très certainement, qu'à être développée, et une complicité allant grandissante dans les épisodes à venir.

Ils vont être aidés dans leur enquête par la police de New York, qui visiblement a besoin d'aide. J'en veux pour preuve la scène où Holmes se dit que le suspect ne l'est peut-être pas alors que le policier était persuadé d'avoir trouvé le coupable (sic!). Il est fort ce Holmes quand même ! Grâce à son esprit vivace, il trouve tout de suite ce qui ne va pas, et il trouve la solution assez rapidement, trop rapidement à mon goût. En 20 minutes l'affaire est pliée, ou presque.

On est bien loin des intrigues alambiquées de Sherlock version BBC, de ses trouvailles ingénieuses et de ses traits de génie.
Et c'est bien ce qui me chagrine avec ce show, les scénaristes vont certainement plus miser sur le duo Holmes/Watson que sur la résolution des affaires.
Les amateurs de duo dépareillé trouveront leur bonheur tandis que ceux qui aiment les intrigues complexes avec meurtres difficiles à résoudre seront déçus. On peut rajouter également que les seconds rôles semblent seulement être des faire valoir et n'apportent pas grand chose à la série, Moriarty étant passé à la trappe et Lestrade remplacé par le fadasse Gregson (Aidan Quinn).

La réalisation est des plus classiques aussi, bien loin de la virtuosité et des trouvailles de Steven Moffat (Sherlock), mais aidée par une bande son agréable.

Les acteurs principaux jouant leurs partitions convenablement, aucun ne tire vraiment son épingle du jeu, hormis Lucy Liu, à l'aise dans le rôle de l'ex docteur blessée à la personnalité fragile.
Jonny Lee Miller jouant la carte de la fougue, feux follet partant un peu dans tous les sens, essaie tant bien que mal de donner de l'épaisseur à son personnage, gageons qu'avec le temps il va trouver ses marques et lui donner du coffre !

La série s'inscrit dans une approche et un processus créatif différents de celle de la BBC, elle devrait ravir les amateurs de série familiale et bon enfant, à ranger aux côtés de The mentalist et consorts.

6/10

Bilan

Une énième version de Sherlock Holmes bien trop gentillette pour nous émouvoir, accumulant les recettes éculées,
sauvée par des comédiens sympathiques (sans plus), mais manquant cruellement d'originalité, elle devrait trouver certainement un noyau de fans fidèles.

6 Commentaires

  • Dex1088
    Le 29/09/2012 à 19h43

    Rien que pour son accent british, ça vaut d’être regarder. Il faudra mieux attendre la deuxième épisode pour voire plus clair.

  • JamesDavid
    Le 29/09/2012 à 22h37

    Alors, pour moi, j'ai déjà fait mon idée sur la série = c'est nul.
    Du revu, revu, revu.....

  • Lafayette
    Le 01/10/2012 à 21h49

    rien à faire...mentalist était bien meilleur avec une trame en fil rouge et un ennemi machiavèlique dès le pilot.là c'est pas le cas même si ça peut se mettre en place et jonny lee miller en fait beaucoup trop,il m'a saoulé.

  • Aligatil
    Le 14/10/2012 à 15h28

    Mentalist était à mon avis lors de sa sortie une série innovante. L'idée de couple déparaillé a été entre autre introduite grâce à elle. Alors que je ne vois vraiment pas d'inovation dans Elementary. (Tout est tellement prévisible...) En effet, comme vous l'avez souligné, le personnage de sherlock holmes a été ressorti à toutes les sauces ces dernières années (même à travers le personnage de Dr House par exemple) et qu'il était donc complement inutile selon moi de reprendre le personnage. De plus, étant une grande fan de la série Sherlock (BBC), je ne vois pas comment on peut développer le personnage d'une façon aussi innatendue et spéctaculaire.

  • Toff63
    Le 21/02/2013 à 09h58

    C'est tout simplement mauvais. Elementary, c'est comment s'approprier des supers personnages pour en faire une banale série policière aux scénarios vus et revus, sans âme, sans idées et avec des acteurs dans la surenchère. Dans ce pilot, il y a rien ou presque: on sait en 2 minutes toute l'histoire de Watson, en 5 minutes Holmes a trouvé le coupable (pas dur sachant qu'il y a 2 suspects dont 1 mort) grâce à des déductions que 40 policiers aguerris sont bien incapables de faire (le taux de résolution des affaires criminelles sans Holmes doit être bien bas). Je ne parle même pas du fait que Holmes n'est pas un consultant mais l'enquêteur principal, ce qui est quand même très bizarre. Bref, l'humour et la malice anglaise a disparu ce qui laisse... rien, du vide, du néant, la négation de la création, une série sans intérêt qui devrait néanmoins ravir les fans de séries pathétiques telles Unforgettable ou Body of Proof.

  • Madara
    Le 20/02/2014 à 02h17

    plutôt dur les critiques, pour m'à part j'ai beaucoup apprécier cette série, du moins la première saison, il est vrai que certaines enquête sont relativement simple Holmes y joue une place tellement central que la série fait passer les agents de police pour des incapable mais ces petit détails n’en tâche pas le plaisir que j'ai eu à découvrir se nouveau Sherlock toujours aussi farfelue, déganter et passionner. Une fin de première saison bâcle à mon goût mais bon lorsque l'on est fan il est difficile de garder un point de vue critique......J'aime!! PEACE

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

54 votes

Contenu relatif

Elementary
Note de la série :
8.7/10