Critiques

Seriesaddict.fr  par | 13

The Big Bang Theory - 6x2 : The Decoupling Fluctuation

6x2 : The Decoupling Fluctuation © 2012 - CBS

Déjà le 2e épisode de The Big Bang Theory et les intrigues commencent lentement à se dessiner.

Décidément ce revirement féminin de The Big Bang Theory ne lui sied pas, mais alors pas du tout. Les féministes argueront que ce n'est pas parce que une série impose des femmes en personnage principal que cela doit être mauvais. Néanmoins, seul un aveugle ne verrait pas la baisse de qualité humoristique du show.

Ainsi donc, l'une des intrigues qui va nous intéresser dans cet épisode, c'est les doutes que Penny a envers son couple avec Leonard. Prétexte à de longs et pénibles dialogues entre les 3 filles du show.

Le personnage d'Amy demeure toujours aussi insupportable, tirant vers le bas le reste du cast. La situation évoquée a au moins le mérite de donner quelques bonnes scènes à Sheldon, notamment dans sa gestion du secret. Pour le reste, cela reste assez vain.

C'est donc une partie de l'intrigue et de ce qu'est devenue la série qui est vraiment rébutant : introduire de la féminité et de l'humour féminin ne veut pas dire empiler les clichés sur des femmes qui boivent du vin blanc en parlant de leurs amours et pourtant l'équipe de scénaristes de The Big Bang Theory ne se gène pas pour les accumuler, sans que cela ne choque plus grand monde. Désolant.

Heureusement, il y a quelques points positifs dans l'épisode. Stuart déjà. Dans son désir d'avoir des amis, le propriétaire du magasin de comics prend un peu plus d'importance, laissant la place laissée vacante (sur le canapé seulement) par Wolowitz. Ses interactions avec Sheldon sont drôles sans être transcendantes, et réservent sûrement d'autres surprises, en espérant que le personnage gagne un peu d'épaisseur et de lignes de dialogue.

L'autre point positif, c'est Howard dans l'espace ou comment donner de la consistance à un personnage qui n'en a jamais trop eu. Ses discussions par ordinateur interposé avec ses amis ou sa femme redonnent de l'intérêt à son humour et à son caractère de victime. Les scènes avec ses collègues astronautes sont également drôles, en nous renvoyant au caractère de bouc émissaire de ce personnage, et au rapport geek/brute que les situations symbolisent.

Il n'y a donc pas que du mauvais dans cet épisode, même si la frontière qui le sépare d'un How I Met Your Mother en perdition ou d'un Two and A Half Men, qui représente le fond du panier, devient de plus en plus ténue. La série continue à se suivre, mais l'intérêt principal repose maintenant sur la nostalgie qu'elle génère, l'espoir que l'humour de ses débuts puisse revivre.

6/10

Bilan

Un épisode qui tente de redresser la barre, péniblement. On retrouve enfin certains automatismes humoristiques, mais encore trop souvent noyés dans des situations et des intrigues bas de gamme.

13 Commentaires

  • Lafayette
    Le 12/10/2012 à 16h03

    cette fois je suis d'accord avec la note.je ne le suis toujours pas avec le fait que la série est en perdition,mais je considère que cet épisode est faible.Amy m'insupporte par contre je trouve Penny toujours aussi délicieuse et cohérante avec son personnage du début.

  • Chinois Vénère
    Le 12/10/2012 à 21h41

    Merci M. Julien Daszkowski de partager ma vision de ce qu'est devenu la série depuis l'apparition de cette insupportable Amy !

    La dernière fois que j'ai osé dire qq chose de semblable à ceci :

    "Décidément ce revirement féminin de The Big Bang Theory ne lui sied pas, mais alors pas du tout. Les féministes argueront que ce n'est pas parce que une série impose des femmes en personnage principal que cela doit être mauvais. Néanmoins, seul un aveugle ne verrait pas la baisse de qualité humoristique du show."

    Je me suis fait huer... Alors thanks !

  • Dex1088
    Le 12/10/2012 à 21h59

    La série peut toujours compter sur un Raj en plein forme. Les scènes entre Sheldon et Penny restent épique. Mais ils doivent trouver une solution pour dégager Amy, je comprend toujours pas comment elle a été nominé aux Emmys alors qu'elle m'a jamais fait rire depuis son apparition.

  • fafa95i
    Le 13/10/2012 à 13h47

    les Emmys sont une vaste blague, beaucoup de magouille chaque année surtout au niveau des comédies qui négocie leurs petites nomination annuel pour faire bien au CV et faire croire au téléspectateur qu'il regarde une série d’exception...

    Concernant TBBT et amy je suis totalement d'accord avec vous, au début je voyait son arrivé d'un bon oeil en une copie de sheldon version femme mais au fur et à mesure de la saison dernière, elle a commencé à me gaver -__-"
    La saison dernière avec ce trio féminin m'a fait beaucoup moins rire que les 1ère saisons, et le show a complètement dérivé de sa voie "geek" pour faire dans du relationnel classique que l'ont voit un peu partout dans les autres comédie.

    Ce début de saison continue sur cette voie là et je milite pour un retour au bon vieux TBBT avec seulement Penny contre cette bande de geek anti-social :D

  • justme56
    Le 13/10/2012 à 15h23

    alors la je comprends pas j'adore le personnage de Amy, je le trouve vraiment drole et qu'il apporte beaucoup a la serie donc les gouts et les couleurts apres

  • Mairon
    Le 14/10/2012 à 18h11

    Je ne suis pas d'accord en ce qui concerne Amy.
    La série n'est effectivement plus la même qu'autrefois. C'est la sixième saison et l’essoufflement est là. Depuis la dernière saison, TBBT me semble s'être banalisée, et c'est dommage. En ce moment je suis assez déçu des séries que j'aime bien et qui reprennent - par exemple Supernatural - parce que je trouve qu'il y a un certain point où il vaut mieux qu'une série s'arrête, plutôt que de subir une décadence plus ou moins lente, ou de ne plus être suivie qu'en raison de la nostalgie des débuts et de l'intérêt qu'on porte encore à certains personnages ou à des situations.
    J'ai l'impression que, malgré les nouveautés - Stuart plus au premier plan - mais aussi à cause d'elles - une manière d'aborder le trio féminin qui finit en effet par lasser -, ça ne passe pas vraiment pour moi. Il faut dire que les seules sitcoms que je regarde sont Malcolm in the Middle (qui n'a pas souffert à mon avis d'une baisse de qualité ou d'intérêt jusqu'à la fin) et TBBT, étant donné que les autres ne désintéressement pas. Puisque la série s'est résolument tournée vers des éléments plus communs avec les autres sitcoms, je suppose qu'il est logique qu'elle me plaise moins. Quelques autres points positifs : Raj, Howard dans l'espace (mais ça ne va pas durer)... Sheldon reste égal à lui-même, mais bon...

  • cw
    Le 14/10/2012 à 21h04

    L'épisode 2 est bof mais l'épisode 3 est vraiment bien. Donc pour ceux qui sont assez décu regardez quand même l'épisode 3 (La saison est lancée).

  • fafa95i
    Le 14/10/2012 à 23h12

    Je suis entièrement d'accord avec ton post @Mairon mais je pense pour ma part que la banalisation de TBBT vers un style plus répandu dans les autres sitcoms est une volonté des créateurs ou de la chaine pour rassemblé plus de téléspectateur de la gente féminine, je me trompe peut être mais je voit les choses comme ça :D

  • Wat
    Le 15/10/2012 à 12h16

    Okay. Je ne suis pas aveugle. La série s'essouffle. Mais c'est pas à cause d'Amy ou autre (à mon avis). C'est surtout à cause du manque d'originalité. Si on commencait pas cette saison, sans jamais avoir vu d'épisodes, on rigolerait. Le problème, c'est que la série ne se renouvelle pas. Amy (& co) tentent tant bien que mal de changer les choses, mais le fait est que c'est pas suffisant. Pour moi c'est le comique de répétition qui cesse de faire rire et non l'introduction de personnages féminins qui fait baisser la qualité du show.
    Après je suis juste une féministe qui lynche les gens donc...

  • fafa95i
    Le 15/10/2012 à 15h28

    @Wat C'est beaucoup plus le cas pour une série comme How I Met Your Mother que pour TBBT je pense, la répétition se fait moins ressentir, je trouve même au contraire que l'humour a évolué mais qu'il est moins efficace qu'auparavant plus grand public peut être.

  • Meg
    Le 16/10/2012 à 15h34

    C'est amusant ta petite critique, parce que je pense absolument le contraire. Les frasques d'Howard qui d'ordinaire m'amusent ne me font plus du tout rire : depuis qu'il est dans l'espace je trouve les blagues de plus en plus lourdes.
    Au contraire Amy est mon personnage féminin préféré (bien avant Penny qui peut se révéler parfois insupportable, bien qu'elle soit tout de même amusante)et est avec Sheldon le seul personnage qui me fait encore bien rire. Leur dynamique est incroyable, et le trio formé par les filles est intéressant et ajoute une touche fraîche dans la série qui, si elle s'essouffle, s'essoufflait AVANT l'arrivé de Bernie et Amy. On assiste cependant à un certain renouvellement et ça fait du bien.
    Après, c'est vrai qu'on ne se bidonne plus devant les épisodes depuis un moment, et c'est dommage. Depuis qu'Howard est avec Bernadette il s'est beaucoup trop adouci et cette dernière ajoute seulement une touche cute à la série et n'est pas particulièrement hilarante. Les scénaristes peinent à se renouveler concernant les storylines (d'un côté, au bout de 100 épisodes et plus d'une sitcom, c'est hard), MAIS les répliques sont toujours savoureuses. Et, toujours selon moi, le duo Amy/Penny est super drôle, awkward, et très attachant ! Il concurrence par bien des aspects le Penny/Sheldon dont je sais que beaucoup de fans sont friands, sorry ^.^"
    Bref, avant on rigolait bien parce que c'était tout neuf, mais la série est seulement "victime" de son succès : en effet, quand tu es fan tu connais tellement bien les épisodes et les personnages que plus rien ne t'étonne et tu finis toujours par ressentir cette sensation de déjà vu. Mais c'est parce que cette série, contrairement à beaucoup d'autres, a un ADN. Elle a une identité. Et ça, c'est vraiment bien :D

  • MrsHalloween
    Le 16/10/2012 à 15h45

    D'accord avec la critique : je n'ai jamais aimé Amy. Ses répliques humoristiques sont franchement lourdes, et je n'arrive pas à accrocher à l'actrice.
    Penny, je la trouve de plus en plus pathétique (voir la saison dernière, il y a plusieurs épisodes où on tente de la montrer comme limite alcolo), très loin du personnage présenté en saison 1 (bon, je sais, un personnage évolue, mais vous voyez ce que je veux dire)...

  • cw
    Le 16/10/2012 à 19h25

    Je prends le risque de me faire détester mais c'est encore Sheldon/ PennyLéonard qui stagne. Et non pas les autres de filles de TBBT.

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

29 votes

Contenu relatif

The Big Bang Theory
Note de la série :
8.8/10