Critiques

Seriesaddict.fr  par | 2

The Good Wife - 4x4 : Don't Haze Me, Bro

Résumé

Alors que Diane compte bien redresser son cabinet le plus rapidement possible, Eli et Alicia tentent de sauver le peu d'honneur qu'il reste à Peter.

4x4 : Don't Haze Me, Bro © 2012 - CBS Corporation

Après l’épisode plutôt contrasté de la semaine  précédente, on aurait pu penser et redouté que The Good Wife ait quelque peu perdu de sa ferveur, jusque-là indestructible. Oubliez toutes vos craintes, car ce quatrième épisode marque le grand retour de la série dans ce qu’elle sait faire du mieux, à savoir à peu près tout.

Avant d’aborder l’épisode en lui-même, il faut noter que Kalinda, qui était le véritable centre de l’intrigue depuis ce début de saison, est complétement zappée par les scénaristes. Rien à propos d’elle, de son mari ou de sa relation avec Dana, tout est mis entre parenthèses durant ces 40 minutes. L’enquêtrice se contente de faire son travail, et d’aider comme à son habitude aussi bien Alicia que Peter. Et finalement, c’est peut-être comme ça qu’on la préfère : interrogatoire subtil et faux-jeton au possible, coup de l’ascenseur avec une charmante concierge d’hôtel, et bottes en cuir ultra-sexy, bref, son personnage revient à des valeurs sûres, et c’est un véritable bonheur. Évidemment, on pourra critiquer cette omission improbable de l’intrigue mise en place depuis le début de l’année, mais soit les scénaristes nous accordent un épisode de répit (comme cela est déjà arrivé avec d’autres personnages), soit ils préparent quelque chose d’encore plus gros pour la suite. Dans les deux cas, ce retour aux sources est un bonheur.

Don’t haze me bro est un épisode centré sur les personnages, tous aussi charismatiques les uns que les autres. Le début de l’épisode donne tout de suite le cap : Will annonce à Diane que le 27ème étage est bel et bien vide, et n’appartient donc concrètement plus au cabinet. Cette dernière est tout à coup prise d’un sentiment partagé, entre colère et désir de vengeance. Christine Baranski est toujours l’un des piliers de la série, et nous le fait savoir. La patronne de la firme brille par sa détermination et son sens de la gagne. L’objectif est en tout cas fixé : Lockard&Gardner reviendra au top, peu importe les efforts à fournir. C’est un véritable coup de fouet pour la série et les personnages  du cabinet, et on peut s’attendre à des procès endiablés pour la suite.

Et puisqu’on parle de procès, celui qui nous est proposé cette semaine se révèle être passionnant de bout en bout. Même si le sujet du bizutage universitaire et des fraternités est relativement récurrent dans les séries judiciaire, The Good Wife montre qu’elle sait parler de tout, et souvent bien mieux que les autres.  Les scènes au tribunal sont une merveille, le procès passant d’un extrême à l’autre, en parlant sans aucune gêne d’orientation sexuelle et de racisme. Les scénaristes ont eu la brillante idée d’intégrer un juge efféminé et assez ambiguë sexuellement pour apporter une touche d’humour, mais aussi de réflexion au contenu. Brillantes, c’est aussi le terme qu’on pourrait utiliser pour parler de Christine Baranski et Julianna Margulies, qui révèlent une fois de plus leur jeu impeccable et des phrases qui font toujours mouche. On adore.

Et comme si cela ne suffisait pas, l’épisode nous propose des scènes politiques magistrales, avec un Eli Gold plus en forme que jamais. Non seulement il est un surdoué manipulateur, mais il montre ici aussi qu’il peut facilement s’énerver, et pour nous téléspectateurs, rien de plus jouissif. Il faut dire que le stratège est mis à cran : Jackie Florrick est de retour de l’hôpital, et veut absolument participer à la campagne de son fils.

Etant donné le tact et la subtilité avec lesquelles la belle-mère d’Alicia fait les choses, on comprend qu’Eli s’emporte facilement. Rancunier comme jamais, il n’hésite pas à envoyer la femme âgée dans une maison de retraire miteuse pour faire un discours, dans l’espoir qu’elle comprenne enfin son inutilité. Cruel et sans pitié, Eli est fidèle à lui-même. Il le reste d’ailleurs tout le long de ces 40 minutes, en tentant tout pour éviter la publication du torchon journalistique une hypothétique relation de Peter avec une jeune femme (qui a clairement menti, merci Kalinda !). Mais la presse est une arme de destruction massive. A force de vouloir contenir l'incontrôlable pour une reporter assoiffée de scoops, cette dernière choisit la plus terrible des attaques médiatiques : les rumeurs. Par le biais d’un blog, toute cette pseudo-amourette fera le buzz et discréditera à jamais la campagne de Peter. La série offre ici un scénario des plus intelligents, montrant toutes les failles d’un système basé sur l’argent et les paroles non tenues. Eli, et surtout Peter, jouent tous les deux très gros dans cette campagne, et cet article, dont on parlera forcément la semaine prochaine, risque de tout faire exploser (tout comme les hallucinations de Jackie, qui sont des plus intrigantes...)

Au final après ces 40 minutes aussi riches que prenantes, force est de constater que le show n’a rien perdu de son charisme et de sa richesse. Un procès passionnant, une campagne qui menace de s’écrouler, un casting qui frôle la perfection, et surtout toujours autant de classe, tout ça rassure pour la suite. Et même si l’erreur scénaristique (si elle en est vraiment une...) concernant Kalinda laisse un léger goût d’inachevé, tout dans cet épisode est une réussite. Ouf, The Good Wife reprend ses droits, ce qui est la bienvenue pour une série judiciaire, non ?

9/10

Bilan

Ce quatrième épisode met les choses au clair : cette saison 4 compte bien rester au sommet.

2 Commentaires

  • Pascal
    Le 29/10/2012 à 13h54

    Le meilleur épisode de la saison !!
    Concernant l'intrigue de Kalinda je suis persuadé qu'il y a quelque chose de gros qui nous attend ou alors je ne vois vraiment pas où les scénaristes veulent en venir...

  • pooka
    Le 01/11/2012 à 07h30

    j'espère car j'aime pas du tout la line de scénario de Kalinda depuis le début de la saison....

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

23 votes

Contenu relatif

The Good Wife
Note de la série :
9.1/10