Critiques

Seriesaddict.fr  par | 5

The Good Wife - 4x5 : Waiting for the Knock

Résumé

Lemond Bishop doit une dernière fois régler ses affaires plus ou moins légales avec le cabinet, puisque son arrestation est imminente.

4x5 : Waiting for the Knock © 2012 - CBS Corporation

L’épisode de la semaine dernière avait, une fois n’est pas coutume, placé la barre très haute pour The Good Wife. Avec ce cinquième épisode, la tension redescend certes d’un cran, mais la série assure comme toujours, grâce notamment à ses personnages charismatiques.

C’est le grand retour de Lemond Bishop dans le show, et il faut avouer que les scénaristes ont déjà fait bien mieux avec son personnage. Cette fois, il n’y a plus d’issue possible pour le magnat de la drogue : il va être arrêté tôt ou tard, le tout est de savoir pourquoi et surtout pour combien de temps. Résultat, Alicia et Diane doivent coopérer avec un autre cabinet pour défendre toutes les affaires du monsieur, qu’elles soient légales ou pas.

Tout l’épisode est donc une recherche intense des failles dans le système Bishop, afin d’alléger au maximum sa peine future. Rien de passionnant donc, l’intrigue souffrant parfois de quelques longueurs.

Mais la série se rattrape amplement grâce à ses héros. L’épisode propose ainsi de découvrir ou de redécouvrir certains protagonistes qu’on avait presque oublié, Cary Agos le premier, qu’on prend toujours autant de plaisir à retrouver. C’est ainsi une palette monumentale des personnalités et des caractères qui nous est offerte pendant 40 minutes : une Diane toujours aussi brillante, Alicia plus maternelle que jamais avec le fils de Bishop, et un Cary appliqué et fouineur, comme on le connaît. En clair, l’affaire proposée n’est pas passionnante dans son déroulement, loin de là, mais elle permet une approche plus intimiste des personnages, et cela fait du bien, dans la mesure où la série avait largement privilégié les intrigues depuis ce début de saison.

Et justement, parlons de Kalinda, qui commençait franchement à se perdre dans un scénario hybride et peu enthousiasmant. On n’assiste toujours pas à un changement radical de l’intrigue : Nick, son mari, est encore là, et compte même s’infiltrer d’autant plus dans la vie de sa femme. Pas de surprise donc, mais son arrivée dans les affaires du cabinet et sa rencontre avec Cary (dont les sentiments pour Kalinda sont connus de tous) vont en quelque sorte relancer son duel avec Kalinda. C’est un affrontement subtil, joué dans le secret qui se profile, et la scène où l’enquêtrice fait mine de rencontrer son partenaire pour la première fois est un vrai régal. On pouvait certainement attendre mieux de la part des scénaristes, qui auraient pu offrir au personnage une échappatoire rocambolesque, mais ces derniers ont choisi un chemin visiblement plus subtil et en longueur. Pourquoi pas.

L’autre grande partie de l’épisode est consacrée à Peter Florrick, qui remporte enfin son élection pour le poste de Gouverneur. Mais ce n’est pas tant le résultat qui compte, mais plutôt la façon dont Eli Gold, son conseiller et ami, s’est dépatouillé pour permettre à son patron une victoire écrasante. On l’avait quitté la semaine dernière plutôt paniqué, à l’idée de voir un article sur une fausse affaire d’adultère impliquant Peter paraître sur un blog. L’auteur du billet a bel et bien tenu sa promesse : il publie au bout d’une heure son papier incisif, censé faire littéralement tomber la campagne en éclat.

Forcément, les réactions ne se font pas attendre : Maddie Hayward (Maura Tierney), qui avait apporté son soutien à Peter, retire ses fonds après la publication de l’article. Un coup dur pour Eli, dont Alan Cumming porte admirablement les réactions (la réquisition du T-Shirt d’un militant pour faire passer un message discrètement était une idée bienvenue). Aussi étonnant que cela puisse paraître, c’est Peter qui va finalement faire comprendre à son stratège qu’un article ne pouvait désormais plus le démonter, tant il avait déjà souffert de la mauvaise presse. Les résultats de l’élection vont dans son sens, mais qui sait ce que les journalistes pourraient faire subir à sa famille par la suite. Une intrigue passionnante.

En bref, cet épisode n’égale certes pas l’excellent niveau de la semaine dernière, mais va au plus profond de ses personnages avec brio.

7/10

Bilan

En privilégiant les personnages, The Good Wife parvient aisément à rattraper une intrigue un peu faiblarde.

5 Commentaires

  • Pascal
    Le 05/11/2012 à 12h52

    Très bon épisode encore une fois !!
    J'aime quand on retrouve d'anciens personnages comme Lemond Bishop mais encore plus lorsqu'ils sont traités de manière différente.
    Concernant l'intrigue de Kalinda il va falloir être patient mais le fait d'inclure Cary dans l'équation laisse espérer de bonnes choses...

  • pooka
    Le 06/11/2012 à 09h18

    suis assez d'accord avec le bilan; les personnages tiennent le show pour l'instant. Je me demande aussi l'intéeêt de Maura Tierney...

  • citan17
    Le 06/11/2012 à 16h16

    L'importance du personnage de Maura Tierney se dévoile dans le dernier épisode( le 6eme).

  • ptitegrenouille
    Le 09/11/2012 à 14h10

    Bien aimé cet épisode, par contre il m'a semblé que ce n'était pas la véritable élection, donc rien n'est encore gagné pour Peter, non ?

  • Thomas
    Le 21/11/2012 à 00h21

    J'sais pas vous, mais je trouve que cette série s'améliore avec le temps : best season ever ?

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

14 votes

Contenu relatif

The Good Wife
Note de la série :
9.1/10