Critiques

Seriesaddict.fr  par | 2

Warehouse 13 - 1x1 : Pilot

Résumé

Après avoir sauvé la vie du président, deux agents sont transférés à Warehouse 13, un gigantesque hangar où tous les secrets et objets les plus étranges du pays sont stockés. Ils vont alors être assignés à des missions très particulières.

1x1 : Pilot © 2009 NBC Universal Inc.

On continue sur la lignée des séries « pas super mais pas horribles non plus » avec Warehouse 13. Diffusée sur Syfy (anciennement SciFi), la série nous plonge dans l’univers étrange de cet entrepôt quelque peu magique (il contient des reliques ayant des pouvoirs) avec pour guide, Artie Nielson (joué par Saul Rubinek). Mais pas de série de ce genre sans deux agents fédéraux aux commandes. Tranférés récemment à Warehouse 13, après avoir sauvé la vie du président, Scully et Mulder, euh, pardonnez-moi, Pete (Eddie McClintock) et Myka (Joanne Kelly) découvrent tout au long de ce pilot les possibilités de leur nouveau lieu de travail. La série intrigue par son pitch mais connaissant la chaîne qui la diffuse et les créateurs, pas de grande surprise quant au contenu de Warehouse 13.

Malgré tout, j’avoue que j’avais fondé beaucoup d’espoir sur la série, rêvant déjà à un nouveau The Lost Room. Des objets magiques pouvant vous changer la vie et la faciliter. Mais rien de tout ça dans Warehouse (en tout cas pour l’instant). Les objets proposés sont mythiques, ont un rapport avec le passé, le plus souvent, et ne servent pas à nos deux héros (quoique). On se rend alors très vite compte que la série est un formula, Pete et Myka vont, à chaque épisode, découvrir un nouvel objet, résoudre un crime, sûrement, et s’en aller au loin avec gaïté. Bon, j’extrapole, mais quand même.

Le pilot en lui-même n’est pas désagréable. La série redonne vie à la science-fiction des années 90, avec effets spéciaux plus que râtés, ce qui donne un côté rassurant et familier. Les pistolets lasers font fortement penser au générique de Code Lisa (quoi, c’était une super série !), les deux agents à deux autres agents peu connus cités plus haut mais l’ambiance en elle-même emprunte beaucoup à Eureka (on retrouve d’ailleurs une vache après quelques minutes de visionnage). Warehouse 13 est donc un melting-pot de plusieurs séries diffusées à différentes époques qui, même si elle s’attaque à des grands noms de séries, réussit son entrée.

Dès les premières minutes, Pete et Myka nous sont présentés. On retrouve bien entendu un couple en parfaite opposition, Pete étant l’intuitif et Myka étant la sceptique, ce qui pimente un peu leur relation. Artie, quant à lui, est « le scientifique barbu un peu agé » qui n’est plus surpris par rien. Malgré ces gros clichés, les acteurs sont bons et arrivent à nous faire oublier les répétitions plus que marquées de ces personnalités.

Warehouse 13 a donc sa place dans le planning d’été. La série est banale sans trop l’être, un peu longue mais regardable.

0/10

Bilan

Warehouse 13 a donc sa place dans le planning d’été. La série est banale sans trop l’être, un peu longue mais regardable.

2 Commentaires

  • sawvage
    Le 07/08/2012 à 18h00

    je trouve la serie moyenne, ca se laisse regarder,
    et puis ca fait des reddif en moins a devoir regarder

  • Mic65
    Le 06/08/2013 à 21h56

    Personnellement, j'adore cette série et je trouve dommage que les nouveaux épisodes ne soit pas traduit encore en francais

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

17 votes

Contenu relatif

Warehouse 13
Note de la série :
8.6/10