Critiques

Seriesaddict.fr  par | 19

The Following - 1x7 : Let Me Go

Résumé

Ryan Hardy se retrouvait une fois de plus à un cheveu de retrouver Joey, mais manque de chance, il n'a pas eu le courage de stopper la nounou.

1x7 : Let Me Go © 2013 - FOX

Ah... Quel fin limier ce Hardy ! Après avoir laissé échapper la nounou avec Joey, souvenez-vous, il a buggé au moment de tirer une balle dans les pneus de la voiture (comme auraient fait 100 % des flics à ce moment là, et comme on l'a vu des millions de fois, ben lui non, il est comme ça Ryan, c'est le roi du suspens).

Cette petite touche d'humour involontaire pour la fin de l'épisode précédent nous laisser présager le meilleur, non, je déconne !
Revenons à nos moutons :

Emma (la nounou) et Joey se retrouvent au point de rendez-vous comme prévu avec ce qu'on pourrait appeler un cliché de bad guy tant c'est marqué sur son visage, genre vigile de supermarché ou boite de nuit.

On peut le dire c'est un beau spécimen que voilà : intelligent, fin psychologue, drôle, bref le bon vieux package du bourrin de bas étage.
La première scène vaut, à ce titre son pesant de cacahuètes d'ailleurs, voici le décor:
Joey veut aller aux toilettes, jusque-là normal me direz vous, et bien non car les scénaristes ont eu la bonne idée de mettre une demoiselle fraîchement kidnappée (dans une cage) à côté du bureau où le jeune Joey va faire ses besoins, je dis bien vu l'aveugle !
Bien sûr, comme il est malin... ou pas, il va voir, il entend des bruits alors du coup il est intrigué, et se dit que c'est trop balot de voir une demoiselle enfermée comme ça et se dit que ça serait bien de la libérer, quelle âme charitable ce Joey.

Mais bon, comme les scénaristes sont les rois du suspense ça ne passe pas comme prévu, qui l'eut cru ?
Pendant ce temps là, Caroll réussit à se faire transférer dans une autre prison, pour cause de violation du 8ème amendement, et oui on n'a pas le droit aux States de casser trois doigts à un serial killer, c'est une cause de transfert.
Ça nous permet de faire la connaissance du Warden Montero, qui porte la culpabilité sur son visage (décidément le casting sur cet épisode est judicieux !), la culpabilité de quoi, on ne sait pas encore... Mais on ne la fait pas à Hardy qui, malin comme une fouine sent le coup foireux venir et enquête sur le bonhomme.

Allons-y donc pour le transfert de Caroll dans une autre prison, et là vous le croirez si vous le voulez, Caroll arrive à s'évader grâce à la complicité de gardes, agents et bien sûr du Warden Montero, sans oublier l'avocate of course, complice depuis un moment.
Personne n'a vu venir l'évasion dans l'histoire ! C'est un truc de fou de voir ça tellement la manière d'amener la chose n'est pas vraiment subtile, on le voit venir à 10 kilomètres ?! Hardy n'y a vu que du feu, lui le grand spécialiste de Caroll !

Les scénaristes ont dû confondre, Hardy est spécialiste de Caroll comme moi je suis spécialiste en danse classique, sérieusement !
Dans la série "je suis long à la détente", je voudrais Hardy.
Hardy regarde donc partir Caroll vers d'autres horizons, emmené dans le fourgon, et là c'est le drame, ou plutôt la pirouette scénaristique :
Attention les yeux, grâce à une "habile" manipulation d'images et de complicités externes et internes, Caroll prend la tangente, ça ne fait que deux fois en 7 épisodes remarquez !

Mais revenons à notre nouveau trio (Emma, le "vigile de boite de nuit" et Joey), et là nous avons quelques pépites du genre :
Joey arrive à faire échapper la fille du Warden Montero.
La suite est pas mal non plus : Dana, la fille de Montero s'étant enfuie, elle est vite rattrapée par Charlie (le kidnappeur de Claire, vous suivez toujours ?) qui se rendait au RDV et qui tombe sur Dana, pas de bol pour elle non plus, vraiment !
Et ce Charlie qui nous joue les bonimenteurs de comptoir, à faire pleurer dans les chaumières tant il est mielleux avec Joey.

La bonne nouvelle dans tout ça, c'est que Joey qui ne comprend rien du tout. Il croit savoir qu'il se passe quelque chose et en fait, non.
Caroll, lui est toujours en pleine évasion, avec la "complicité" de l'avocate qui meurt étranglée par Caroll. Il est comme ça lui, il étrangle avec trois doigts cassés, trop fort !

L'air de rien Hardy et son complice arrivent quand même à retrouver la piste de Caroll, s'en suit des scènes pas piquées des vers :
Caroll, serial killer, arrive dans un lieu public comme si de rien n'était, ni vu ni connu, poursuivi par Hardy et son collègue qui ont la finesse de pachydermes dans un magasin de porcelaine, à savoir je gueule comme un perdu et je fais paniquer tout le monde, bravo pour la discrétion !

Caroll s'enfuit une fois encore avec de multiples complicités, toujours finement amenées (la blonde qui tue le gars dans le couloir, sic, ah les concours de circonstances, les scénaristes ont du en gagner beaucoup dans leurs vies).
Juste le temps d'un petit duel entre le serial killer et Hardy, où la tension est à son comble... enfin presque !
Le moment le plus "drôle" reste cependant celui où Caroll dit à Hardy que tout a été pensé et écrit pendant ses neuf années en prison, revoyez les six épisodes précédents et vous allez rire tellement c'est grotesque et drôle à la fois, et pas crédible une seule seconde !
Quelques balles tirées par Hardy dans l'hélico dans lequel s'enfuit Caroll et le voilà libre. Pensez à embaucher Bruce Willis ou Stallone, avec eux, une balle dans l'hélico et le tour était joué, là pas une seule balle qui fasse quelque chose, Damn it Hardy !

Petit interrogatoire express pour le complice de Caroll et Hardy (au jeu de plus en plus monolithique) sait où se trouve Joey, toujours en retard d'un train.

Ayant gardé le meilleur pour la fin : ah la scène finale, grand moment !
La retrouvaille sentalimentalo-sentimentale de Caroll et son fils, avec ce côté parodie involontaire de Star Wars (I am your father) !

Reste uniquement deux possibilités pour le spectateur, voir la série comme un cop show "à suspens" qui se prend un peu au sérieux mais qui n'y arrive vraiment pas ou la voir au second voire troisième degré et là c'est la rigolade assurée, à vous de voir.

4/10

Bilan

Vraiment pas grand chose à sauver de cet épisode, tout est cousu de corde blanche, des facilités en veux-tu en voilà, seul point positif, pas de flashbacks, sûrement une plainte de l'association C.L.I.F.F (Contre Les Interruptions dans le show de Flashbacks Foireux).

19 Commentaires

  • Peter Noble
    Le 10/03/2013 à 13h44

    Excellente critique ^^ Je me suis bien marré !
    En tout j'espère que ce sera le dernier épisode de ce type (c'est à dire avec autant de défauts qu'il y a de followers de Caroll).
    Le truc qui me tue c'est qu'on est à la mi-saison et qu'on sait qu'il reste une autre saison derrière ! C'est la seule chose en lien avec cette série qui me fait frissonner !

  • Laetues
    Le 10/03/2013 à 13h57

    Waaaaaahou je suis excédé par la négativité de la critique, je pense que tu es trop sévère avec la série ou que tu as des attentes trop prononcés. Si tu n'aime pas confie la critique a quelqu'un d'autre parce que pour les gens qui apprécie ce n'est vraiment pas agréable de te lire, ta critique est amère, et n'apporte pas grand chose au final car tu ne fait que y raconter l'épisode agrémenté de quelques commentaires acerbe. Certes la série n'est pas parfaite il y a des choses qui sont quelques un peu incohérente, mais comme beaucoup de série. Laisse lui le temps et ne t'acharne pas.

  • Eno
    Le 10/03/2013 à 14h23

    Bonne critique.
    Dans le prochain épisode, on apprendra peut-être que Carrol s'appelle en fait Laurel. Pourquoi ?
    Parce que Laurel et Hardy. (=======> [])

  • gaelle
    Le 10/03/2013 à 15h00

    j'ai arrêté la série au bout de quelques épisodes et lire ta critique confirme mon choix. ce que j'ai le moins aimé ce sont les followers, les scénaristes peuvent en sortir du chapeau a l'infini ... alors pourquoi continuer a regarder ?

  • PeterNoble
    Le 10/03/2013 à 15h43

    @Laetues : il faut prendre la critique au 2nd degré. Elle n'est pas négative, objectivement les incohérences sont trop nombreuses/importantes pour ne pas les remarquer ou passer outre !
    Après, on est tous ici car on est attiré par la série, du moins son potentiel. On est en droit d'avoir des attentes élevées vu comment la série a été présentée/promue !
    Pour ce qui est du temps, on a atteint la mi-saison, donc on lui a accordé déjà beaucoup de temps pour qu'elle gomme certains défauts ! Maintenant les séries sont annulées de plus en plus tôt, et même si The Following a déjà été prolongée pour une seconde saison, ça n'en fait pas pour autant une série de qualité !
    On va tous attendre de voir la suite, mais j'aimerai bien connaitre plus profondément tes arguments en faveur de la série.

  • Littner
    Le 10/03/2013 à 17h10

    Perso j'aime beaucoup la série malgré les quelques facilités scénaristiques et les twists un peu sortis de nulle part.

    Après, je trouve que la critique de Peter Noble est intéressante (bien qu'effectivement un peu négative ;) ), mais c'est bien de pas avoir uniquement des rédacteurs complètement fans de la série qui mettent des 9/10 toutes les semaines (je ne vise personne hein !). Ca permet de mettre en avant certains défauts sur lesquels on peut parfois fermer les yeux justement parce qu'on aime bien la série (moi le premier).

  • Littner
    Le 10/03/2013 à 17h27

    Rectification, la critique est de Dimitri (désolé pour l'erreur et pour le double post !)

  • Rooney
    Le 10/03/2013 à 18h27

    Le rôle d'un critique est d'être objectif et voir ce qui est positif et négatif dans les épisodes. Or la balance tend vers le négatif avec cette série.
    Quand tu vois la nana dans la cage qui est dans une pièce avec 2 issues: l'une fermée avec une chaine très large, l'autre une porte ouverte par où elle s'enfuie. C'est incohérent!
    Quand tu vois Joey trouver la clé de la cage du 1er coup parmi un tableau de clés! Improbable !
    L'enemmi public numéro 1 que personne ne reconnait car il porte un costume. Jamais vu ça depuis Superman et ses lunettes.
    La blonde qui taillade le ventre d'un agent de sécurité en silence: elle ne lui a pas tranché les cordes vocales à ce que je sache!

    @Laetues : si tu fais le compte des incohérences des épisodes précédents, on arrive à un show invraisemblable. Le pire c'est que la série se prend vraiment au sérieux alors qu'elle n'en a nullement la qualité. Même si tu peux apprécier la série, reconnais quand même que l'écriture est simpliste et alambiqué (attentes élevées ou non).
    De même pour le suspens, on repassera à moins d'être très bon client.

  • burma
    Le 11/03/2013 à 14h09

    BOF ... franchement je m'attendais à autre chose! Je suis super deçu de cette série (à mon avis elle ne pourra pas durer plus de 2 saisons).

  • jeanrem
    Le 11/03/2013 à 21h36

    Je vais peut-être être un poil méchant mais ce n'est pas une critique que tu nous fais là, c'est un résumé de l'épisode avec pleins de spoilers dont tu ne prend même pas la peine d'annoncer pour ceux qui n'ont pas vu l'épisode!
    Personnellement cette série est pour moi une très bonne surprise depuis le début d'année, le synopsis ne payait pas de mine mais je trouve vraiment le scénario sympa et avec un très bon casting...

  • mauvaisesprit
    Le 11/03/2013 à 22h43

    En même temps venir lire la critique d'un épisode que l'on a pas vu, c'est donner le bâton pour se faire battre...

  • PeterNoble
    Le 11/03/2013 à 22h44

    @jeanrem : On est d'accord qu'au départ le scénario et le casting sont bons. Le problème réside dans la suite ! L'investissement n'est pas rentable si j'ose dire. Ils ont à leur disposition de bonnes ressources, mais les incohérences récurrentes gâchent la série !

  • jeanrem
    Le 11/03/2013 à 22h51

    @Peter Noble : De quelles incohérences parles-tu exactement?

  • PeterNoble
    Le 12/03/2013 à 00h20

    @jeanrem : Si je fais une liste, on ne va pas s'en sortir. Rien qu'en lisant la critique de cet épisode, on en voit un paquet ! Alors prends ensuite les incohérences des épisodes passées et là on n'en finit plus.
    Je ne sais pas si c'est en partie dû au format 15 épisodes par saison (et donc 30 au total vu que la série a été renouvelée récemment), mais le sujet est trop dilué !
    Caroll s'échappe au premier épisode ! Ok.
    Maintenant il s'échappe de nouveau ? On nous montre qu'on a mis les moyens pour arrêter le culte et son maître, et pourtant ce ne serait pas suffisant ? On a l'impression que tous les filcs ont le QI d'un poulpe ! (Et pourtant il y a tout le gratin, FBI, SWAT, Anti-terrorisme, gardes rapprochées etc, en plus des flics locaux).

    Après il reste à développer le point du recrutement, comment Caroll a réussi à attirer autant de gens ? Est ce qu'il y a pu avoir des désistements ? Que sont alors devenus ces personnes ? Est ce qu'il recrute uniquement des déficients mentaux ou des psychopathes en herbe ?
    Caroll nous la joue à chaque épisode, tout se passe comme prévu...il ne faut pas exagérer ! Il n'a pas peu prévoir tout ce qui s'est passé ! Hardy est passé pas loin de la mort à plusieurs reprises, en particulier à causes de followers qui ont suivi leur propre cause (ou instinct de meurtrier). C'est ça les incohérences !

  • elias
    Le 12/03/2013 à 01h23

    Merci pour ce super commentaire. Il m'a bien fais rire. J'ai regardé jusque l'à en esperant que cela change mais vraiment c'est super mauvais. Une serie comme 666 park avenue (elle a qq défauts) a été annulé et cette bouze continue.

  • jeanrem
    Le 12/03/2013 à 09h50

    @ Peter Noble : Certes il y a quelques incohérences mais je te trouve quand même dur avec la série, il n'y a eu que 7 épisodes pour le moment... La plupart du temps, j'attends une saison avant de juger totalement une série, j'ai par exemple lu récemment une critique très négative de Person of Interest d'une personne n'ayant vue que les 3 premiers épisodes alors que si on continu à la regarder on ne peut nier que c'est une série très bien scénarisée! Je pense que c'est pareil pour The Following, après 7 épisodes on peut ne pas être totalement convaincu mais ce n'est pas non plus pour rien que la série a été reconduite pour une saison 2, ses audiences sont plus que correctes et la série plait à beaucoup de monde.

  • burma
    Le 12/03/2013 à 10h55

    Je trouve que l'idée pourrait eventuellement faire un film, et encore ... mais surtout pas une série qui durerera 30 épisodes. Le gars qui commande tout depuis sa cellule, bien qu'il soit le prof le plus intélligent de la planète et manipulateur de génie, et qui dirige une armée de psychopate qui tue comme des mouches, à tout bout de champs ... bof pas terrible

  • Laetues
    Le 12/03/2013 à 21h25

    Désolé je n'ai plus eu le net pendant quelques jours @peterNoble oui je suis d'accord que tout n'est pas rose pour cette série que beaucoup de chose me trouble également, mais elle a un bon potentiel et je ne pense pas que tout soi a jeter dans cette épisode après j'ai envie de dire le concept même de la série semble improbable les enfants mais perso moi ça m'accroche je passe outre ces petits défauts, oui pas si petits pour certains mais voilà je prétend pas avoir d'arguments pour la défendre, mais voilà moi je la sent bien cette série peu être que j'ai tord. Voyons ce que ça donne pour l'épisode 8.

  • Laetues
    Le 12/03/2013 à 21h32

    Ah oui ce qui est des incohérences liés à Carol et ses Followers hum moi je trouve justement que c'est la relations la plus parfaite de cette série, il est comme un mentor pour eux un père mais tôt ou tard quand celui-ci est absent ou ne regarde pas les enfants désobéisses et n'en font qu'a leur tête voila ce qui se passe quand Hardy frôle la mort a cause des Followers, parce que parfois en remet en question son mentor. On simplemnt l'envie de défier également peu être la raison pour lesquels certains des followers ne suivent pas exactement les autres c'est d'ailleurs pourquoi dans la ferme par exemple Hardy essaie de les déstabiliser. Anyway laissons lui un peu de temps.

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

41 votes

Contenu relatif

The Following
Note de la série :
7.5/10