Critiques

Seriesaddict.fr  par | 13

Glee - 4x18 : Shooting Star

Résumé

Alors que Brittany annonce avec conviction qu'un astéroïde s'apprête à s'écraser sur Terre, un événement terrifiant vient envahir les couloirs de McKinley.

4x18 : Shooting Star © 2013 - Fox

Attention, la critique contient de gros spoilers sur l'épisode. Si vous ne l'avez pas vu, préférez la lecture seule de la conclusion qui ne gâchera pas votre plaisir.

Glee s'est souvent attardée sur des sujets sérieux avec plus ou moins de tact : le coming-out, l'homophobie, les violences conjugales, le suicide ou plus récemment la prostitution masculine. Avec Shooting Star, la série décide de franchir le pas de la peur, une sensation que je n'avais encore jamais éprouvé pour un show qui se prétendait comique au premier abord. Cette semaine, alors que tout commence avec une joie de vivre si propre à la série, un événement inattendu vient bouleverser la structure narrative en plein milieu de l'épisode, et tout commence par... un coup de feu. Si l'on attendait plus ou moins la menace venir du ciel (suite aux convictions de Brittany), elle se produira donc bien sur Terre. Véritable césure de ce 4x18, cet élément terrifiant mais aussi ambitieux à ce stade de la saison vient clairement démarquer l'épisode de tous les autres que la série a pu nous donner, et sera définitivement un déclencheur de beaucoup de choses.

En plus d'apporter une réflexion plus ou moins aboutie sur le port d'armes aux États-Unis et les conséquences que cela peut engendrer, les scénaristes ont su s'allier à la caméra de Bradley Buecker pour nous offrir du suspense convaincant et bien mené.
Si l'on note quelques répliques mal venues ou tout simplement incohérentes, on ne peut que reconnaître le pari audacieux qu'a voulu relever Matthew Hodgson, qui a écrit l'épisode. La peur et les frissons sont bien présents, au fil des réactions des élèves et du personnel confinés à leurs places, dans un noir absolu et une ambiance dérangeante. L'occasion pour quelques membres du Glee Club d'enregistrer des messages quelques peu solennels à leurs proches qui font inévitablement monter la tension et les larmes, tandis que des vérités en profitent pour éclater et au passage clôturer des storylines que l'on croyait définitivement avortées (je pense à la boulimie de Marley par exemple).

Survenu en milieu d'épisode, l'évènement vient en outre servir d'étape dans la construction des psychologies des personnages. Si par exemple le béguin de Beiste pour Will est assez déroutant, la fusillade vient apporter dans la structure des deux protagonistes un tournant non négligeable qui apporte beaucoup à la série. On voit clairement le marquage avant-pendant-après la fusillade, et nul doute qu'elle jouera énormément sur l'avenir des personnages de McKinley, les rendant plus proches et solidaires que jamais. Le tandem Sue-Becky est à ce titre un vrai bijou de la série, toutes deux illustrant des aspects humains qui prendront des tournures vraiment audacieuses et abouties, même si certains tendront à dire que l'acte de Becky fut exagéré. Mais c'est exactement en cela que réside la morale de l'épisode : nous sommes des êtres humains, avec tout ce qui va avec. Et le soutien que nous devons apporter aux autres émane de notre volonté à reconnaître que certaines personnes peuvent aller mal même si elles ne le montrent pas. Les incidents peuvent arriver à chaque seconde, si nous nous tenons la main, nous serons toujours plus forts. La solidarité, ce que Glee nous montre depuis quatre années.

Vous l'aurez compris, la partie New York est absente cette semaine, et je dis tant mieux : voir Rachel et Kurt s'amuser pendant que d'autres se retrouvent terrifiés n'aurait juste pas bien sonné. Les intrigues se concentrant donc uniquement sur McKinley, outre tous les arcs narratifs se consacrant à la fusillade, la relation Sam-Brittany progresse et vise de bonnes directions. La scène de chant à Lord Tubbington, sur une reprise agréable de More Than Words, s'avérait certes décalée, mais était nécessaire pour contraster avec les événements plus sombres. De même, l'intrigue autour de Ryder et son admirateur anonyme – oui, ce n'est pas la véritable Katie – ne trouvera pas de réponse tout de suite (dans le sens où nous ne savons pas qui est caché derrière l'écran), mais la reprise de Your Song par Ryder viendra y apporter du charme. L'épisode se clôturera sur une très bonne reprise de Say, parsemée des différents messages enregistrés plus tôt, qui participent activement à l'élaboration et à l'épaississement des personnages désormais incontournables à la série.

Les musiques de l'épisode (5♫ maxi) :

[N'avoir attribué que trois chansons est pour moi un choix audacieux et parfaitement maîtrisé qui permet une meilleure concentration et immersion dans les événements de la semaine.]

- Your Song (Elton John) par Ryder : ♫♫
- More Than Words (Extreme) par Sam et Brittany : ♫♫♫
- Say (John Mayer) par les New Directions : ♫♫♫♫

8.5/10

Bilan

Si vous avez déjà vu l'épisode « Une Nuit de Chien » de la formidable série Six Feet Under, alors vous comprendrez clairement les enjeux de ce 4x18. Shooting Star marque un pas dans l'anthologie de la série, en voulant clairement se démarquer de tout ce qu'elle avait pu nous proposer jusqu'à présent en matière d'effroi. La playlist, la technique et les jeux d'acteurs sont suffisants pour nous captiver au son de l’événement qui marquera l'histoire du Glee Club. Certes, s'il est vrai qu'une plus forte prise de risque aurait été la bienvenue, on ne peut négliger le fait que la série a su faire de cette fusillade un moyen détourné pour rassembler toujours mieux ses personnages et projeter de nouvelles directions, un enjeu qui s'avérait risqué à ce stade de la saison.

13 Commentaires

  • Nuya
    Le 14/04/2013 à 22h46

    Je viens de voir l'épisode et comment dire ... c'était haletant ! j'en pouvais plus à la fin ! Je suis d'accord avec toi sur toute la critique, j'ai été soulagé d'avoir une fin sur la boulimie de Marley, mais j'avoue qu'au début j'ai penser que le tireur étais la fameuse Katie. Je n'ai penser a Becky qui bien après.
    D'ailleurs un avis sur le départ de Sue ? définitif ou pas ?

  • shosh
    Le 15/04/2013 à 00h36

    Votre critique (sa conclusion!!) m'a donné envie de regarder l'épisode et waouh, quel choc! Pour la première fois depuis les débuts de Glee, je me dis que certains acteurs sont vraiment des bons. Je suis épatée par la mise en scène, et le fait qu'il y ait peu de chansons était un très bon choix. Bel épisode, sobre.

  • Clem
    Le 15/04/2013 à 15h16

    J'ai adoré cet épisode ! je ne m'attendais tellement pas à ça ! Quand je pense qu'avec la saison 3 que j'ai trouvé plus que médiocre j'ai failli arrêter de regarder glee, je suis bien contente d'avoir continuer. La saison 4 est tout simplement magique autant par les chansons que les nouveaux personnages et les nouvelles intrigues. Super critique Justin !

  • Micka
    Le 15/04/2013 à 15h45

    Question au préjugé assumé: Glee a tellement changé qu'on puisse oser une comparaison avec Six Feet Under sans ironie? Non mais parce que "Une nuit de chien" peu d'autres série m'ont déjà proposé un truc pareil alors Glee...

  • kev0u_44
    Le 15/04/2013 à 16h01

    C'est alors que je me lance dans ce 4x18 toujours au plus positif, ma petite pépite bonne humeur de la semaine dans les séries que je regarde ... Mais ALORS LA ! Je n'ai définitivement rien vu venir, tout est bien amené, et on est pas tombé dans l'excès d'un épisode catastrophique avec une vraie prise d'otage, des morts et tout ce qui s'en suit ...
    En revanche le choix du personnage de Becky est à la fois audacieux, mais à la fois plutot négatif, je ne développerais pas ma pensée car cet épisode méritait un 10 sans soucis :)

  • Corinoo
    Le 15/04/2013 à 16h20

    Je pense que le choix de Becky c'était une question de personnage fragile. Et j'ai trouvé ça plutôt bien choisi parce qu'on ne la voit jamais comme un personnage fragile, elle vit plutôt bien son handicap!

    Alors j'ai pas vraiment aimé les passages chantés et à vrai dire je les ai zappés complètement mais effectivement, j'ai l'impression que cet épisode donne un réel avant/après (je pense à la scène de la fin entre Tina et Blaine où on voit Marley et Kitty se hug) .

    Cet épisode était un gros choc parce que personne ne s'y attendait, parce que la promo ne laissait rien transparaître, et moi aussi tiens, j'ai cru que c'était la fameuse Katie la shooteuse.

    En tout cas, par le fait que le sujet est lourd et que la série a réussi à ne pas en faire trop, cet épisode est vraiment réussi.

  • Justin
    Le 15/04/2013 à 18h09

    @Nicka : J'en conclus que tu as déjà vu cet épisode Six Feet Under :)

    Pour répondre à ta question, j'ai comparé cet épisode à "Une Nuit de Chien" dans le sens où la trame narrative est la même : l'épisode débute comme à l'accoutumée, puis passe subtimenet dans la terreur. Glee n'est pas comparable dans sa totalité avec SFU dans le sens où ce sont deux séries complètement uniques, mais je te conseille vivement, et je dis ça objectivement, de regarder ce 4x18 si tu ne l'as pas encore vu :)

    N'hésite pas à me re-répondre ici ! J'adorerais avoir ton avis sur l'épisode !

  • robin
    Le 15/04/2013 à 18h56

    une certain repos musical bien joué comme vous l'avez dit !

  • oli
    Le 16/04/2013 à 22h04

    Je suis la seule à avoir détester cette épisode !
    L'histoire entre Beiste et Will pathetique puisque ce theme la a déjà été abordé auparavant. De plus la fusillade je n'y ai pas cru une seconde ! Un suspense inutile, des pleursw et des larmes surjouer ! Seul coté positif c'est Sue qui remonte le niveau .

  • alexia26700
    Le 18/04/2013 à 13h01

    Bon alors mon petit justin très bonne critique comme d'hab j'ai envi de dire et j'adore la phrase un peu philosophique que tu as faite c'était géniale !
    Pour l'épisode j'ai adoré cet épisode comme tu dis si bien 3 chansons suffisaient largement et le suspense qui nous prend est sublime (je n'est pas vu passée les 45 minutes !)
    Et je suis fière de toi tu n'as fait aucune critique sur BLaine :p bravo !!!!!!

  • Paul'ine
    Le 18/04/2013 à 15h22

    @Alexia : Il n'a pas critiqué parce qu'il ne pouvait pas !!!
    Je vien de finir l'épisode (Je suis en retard je sais). Il est vraiment génial, pour moi c'est le meilleur épisode de la saison (Il détronne The break up). Je redecouvre vraiment des personnages grace à leurs interpretes, plus presisement Chord Overstreet (Sam) qui est vraiment impresionnant dans cette episode surtout dans la salle de chant pendant la fusillade. Niveau chansons j'ai beaucoup aimé le fait quelles soit peux nombreuses, je l'ai est toutes aimées.
    Je ne sais pas par contre si j'oserais le paralélle avec SFU qui est pour moi un chef d'oeuvre inegalé dans le monde du petit ecrant, surtout cette episode.
    :)

  • Justin
    Le 18/04/2013 à 16h18

    Merci beaucoup vos deux commentaires alexia26700 et Paul'ine !
    Ça m'a fait très plaisir ! :)

  • Micka
    Le 22/04/2013 à 15h03

    Pour être honnête j'ai rapidement arrêté Glee, pas ma tasse de thé, mais je respete le show. Donc je ne pourrais probablement pas faire de comparaison, surtout que les retours concernant cet épisode sur d'autres sites sont franchement catastrophiques. En résumé je pense que c'est également un épisode "clivant" mais dont le visionnage me motive assez peu.

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

44 votes

Contenu relatif