Critiques

Seriesaddict.fr  par | 16

The Following - 1x13 : Havenport, 1x14 : The End is Near

Résumé

Roderick, bras droit de Caroll, et la main sur le coeur décide de venir en aide au F.B.I qui en a bien besoin.

1x13 : Havenport, 1x14 : The End is Near © 2013 - FOX

Plus que 3 épisodes avant la fin de la 1ère saison de The Following et les scénaristes ont décidé d'appuyer sur l'accélérateur, ils sont même pieds au plancher (les 2 pieds sur l'accélérateur). Alors, prêt pour le grand saut ? attention aux dérapages non controlés... (oui c'est possible de voler et de faire des dérapages, ne soyez pas moqueurs ! )

On commence par l'épisode 13 et son lot de surprises, toutes plus ou moins attendues, comme le reste de la série.
Après avoir tergiversé pendant bon nombre d'épisodes (on va dire de l'épisode 2 au 12, je sais ça fait beaucoup ! ), les scénaristes se sont mis en tête de mettre les bouchées doubles pour nous en mettre plein la vue, à commencer par des rebondissements en pagaille. Rappelez vous la série kangourou, elle est de retour.

Il faudra dresser un listing pour ne pas s'y perdre tellement cette série frôle un peu le non-sens avec par ordre d'apparition Emma, Roderick, Hardy, Joey, Claire et Joe of course qui s'est mis en roue libre pour les épisodes 13 et 14, autant dire que ça cabotine sévère.

Alors Emma, comment dire?
Tous ses agissements sont faits en dépit du bon sens : Elle veut faire ami/ami avec Claire, coucher avec Joe, aimer Jacob et Joe. Et bien moi je dis pourquoi tout ça ? je n'en sais fichtre rien !

Roderick est "censé" être le bras droit de Caroll, et on peut le dire quasiment depuis le début, il est presque à l'opposé de Caroll, et leurs prises de bec à répétition ne nous font pas dire le contraire. Étonnant bras droit donc, qui a pactisé avec l'ennemi (le F.B.I) certainement pour trouver une porte de sortie, car il a compris que le culte c'était surtout du vent, à savoir Joe Caroll qui écrit un bouquin sur Hardy !!!
Et en dépit de ses airs d'ado, Roderick semblait être un personnage plus fou que Caroll. À peu de choses près, ça se résume à ça.

Hardy lui de son côté gère du mieux qu'il peut, et essaye d'attirer les followers dans un guet-apens, et tout s'enchaine admirablement pour lui, vu que c'est le héros et qu'il ne doit pas mourir. Juste le temps d'un petit pacte avec Roderick et le tour est joué, on retrouve Joey.
Bien sûr avant tout ça, il faut y aller seul (ou avec Weston), pas trop de renforts, c'est encombrant ! 2/3 morts pour le fun (on perd pas les bonnes habitudes) et on récupère Joey. Et coup de chapeau à Roderick qui avait planqué un flingue dans le canapé, moi je dis la grande classe.
Ça ne suffira pas pour lui, il meurt sous les tirs de followers ayant une fois de plus un coup d'avance sur le F.B.I, sont trop forts ces followers.

Juste le temps pour le F.B.I d'arriver, après la guerre, une fois n'est pas coutume. Et Jacob aura eu le temps de prendre la poudre d'escampette avec Joey (qui lui est toujours paumé), mais SuperHardy est là et tout rentre dans l'ordre.

Claire, qui décidément est bien coquine, se dit qu'elle peut se jouer de son ex-mari, et tant qu'à faire pourquoi pas le poignarder hein ?
C'est pas forcément très bien apprécié par la victime elle même (Caroll), mais une main sur la plaie pour juguler, un petit whisky et ça repart.
Dites moi pas que c'est pas vrai il est immortel ou quoi Joe Caroll?
Il a même le temps de téléphoner à Hardy, pour lui dire que le livre qu'il écrit prend une tournure inattendue, touchante attention d'appeler son ami/ennemi un verre de whisky à la main, le téléphone au creux de l'oreille et la main qui jugule la plaie, faut le voir pour le croire.

Et que dire de la bêtise et du ridicule des situations et des dialogues ?
Ben la réponse se trouve dans la question en fait !

Devinez quoi, les scénaristes ont eu l'idée ingénieuse, une fois de plus de nous pondre un cliff qui sert à rien, leur grande spécialité :
Une follower arrive au F.B.I et poignarde le black (supérieur de Hardy) en plein oeil !!!
Ça surprend beaucoup, on comprend pas vraiment l'intérêt, mais on se dit que ça sert à nous faire revenir pour le 14ème épisode, grave erreur...

Déception confirmée dès le début d'épisode où le directeur du F.B.I est aux soins intensifs !
C'était donc ça l'objectif du cliff ?
On est plus à ça près remarquez, après le cliff d'il y a quelques semaines où une follower, voisine de Hardy, disait à Caroll qu'elle voulait le tuer... and so what?
Rien, comme d'hab !

On continue donc sur la lancée et on donne beaucoup de rythme et de rebondissements, tout ça pour palier les insuffisances et incohérences de la série, on fonce tête baissée, comme ça ça évite de réfléchir à ce qu'on vient de faire.
Solution qui a fait ses preuves depuis le début de la série, et pour peu que l'on ait une mémoire de poisson rouge, on peut prendre son pied !

Car oui la grande force de cette série est de faire n'importe quoi, d'y croire et d'essayer de nous le faire croire, sans y arriver bien entendu, seules quelques âmes charitables accorderont encore du crédit à ce show.
On se rapproche doucement de Joe Caroll, mais n'allons pas trop vite, il reste l'épisode 15, qui sera le feu d'artifice... ou pas !

Ah quel beau début d'épisode !!! Joe Caroll qui mate en caméra cachée l'après acte sexuel entre Hardy et sa voisine (vous savez celle qui veut le tuer), et qui se délecte de la phrase de Hardy : "It can't kill me, i'm already dead ! "
Et oui Joe a eu une illumination en entendant ça et se la passe en boucle, on se serait cru 2 épisodes plus tôt et Caroll qui craque en écrivant son livre avec tous ces points d'interrogation !
C'est idiot, une fois encore, pas très subtil et ça permet à Purefoy de surjouer à qui mieux mieux, ce qu'il fera tout au long de l'épisode, jouant la carte de l'écrivain incompris, tueur pathétique, et pourtant sensible, car oui Joe Caroll a un coeur... C'est beau un serial killer qui surjoue à fond !

On va la faire très courte, je voudrais pas abuser de votre temps. Disons que Caroll et les followers se disent que ça serait bien de partir du chateau, parce que ça sent le roussi.
Hardy et son flair légendaire retrouve le château de Damary-les-lys, et vous me croirez si vous voulez mais le F.B.I arrive à la bourre, étonnant non ?
C'est balot d'arriver toujours avec un train de retard, réglez vos montres les gars merdeeeee !

S'en suit un grand moment de solitude pour nous, pauvres spectateurs : Caroll (avec Claire ligotée), Emma et Jacob prennent en otage un couple dans leur maison. Pour quelle raison ? Pour quelle raison ? Pour quelle raison ? Désolé je suis atteint du syndrome de Caroll, je craque moi aussi sur certaines phrases et actions.
Mais là, je ne comprends absolument pas l'intérêt de la manip, si ce n'est gagner du temps, et faire surjouer Purefoy.
Mais non suis-je bête? C'est pour nous prouver, si besoin en était que Claire est vraiment stupide, elle a eu la possibilité de fracasser le crâne de son ex-mari un certain nombre de fois et elle attend le dernier moment, histoire de remuer le couteau dans la plaie (houla jeu de mots ...) .

Pendant ce temps là, une journaliste se fait tuer devant le siège du F.B.I, bravo pour la sécu les mecs !
On interroge la meurtrière qui a un sens du sacrifice très poussé, et Hardy se dit qu'il se trame quelque chose.

Caroll, avec ses convives est plutôt attentionné, il leur a préparé des pâtes bolognaises (petite touche culinaire d'aucune utilité je l'avoue).
C'est vraiment un cordon bleu ce Caroll, et sympa en plus. Paraît-il que c'est un serial killer ? serial rigolo oui, serial cordon bleu ou serial écrivain serait plus approprié semble t-il.

Dans la pièce d'à côté, Emma et jacob s'embrassent, genre je t'aime moi non plus, oui je sais c'est pas passionnant, mais bon ça prend de la place sur la pellicule, et c'est ça le plus important.
Le F.B.I se retrouve quelque temps après dans un centre d'évacuation qui pourrait être un lieu parfait pour un massacre perpetré par les followers, et... c'est le massacre, les followers sont censés être des fous furieux entrainés, capables de tout, et on voit qu'à chaque fois, ils font n'importe quoi.

Claire se retrouve en fuite avec le couple (elle a réussi à blesser Caroll), mais Emma et Jacob sont à leur poursuite.
Alors maintenant mettez vous à leur place 2 secondes, vous êtes en fuite vous avez 2 possibilités :
-Prendre la voiture et partir loin.
-Partir dans les bois à l'aventure, dans l'espoir d'avoir des renforts mais de tomber sur les poursuivants.

Et bien oui, ils ont choisi la deuxième, comme quoi Claire est pas fine mais les deux autres non plus, et que se passe t-il pour eux.
La nuit tombe, et vous voyez une route et des phares, et vous vous dites, nous sommes sauvés !
Mais non bande d'incrédules, ils tombent sur Emma et Jacob. Comme dirait maitre Yoda, "Mort de rire j'étais", tellement c'était prévisible à 10 km.
C'est beau la vie de follower, tout se passe comme sur des roulettes.

De toute façon, personne ne reconnait dans cette série Emma, Jacob et Joe Caroll, ils vont et viennent comme bon leur semble, pas de portrait robot pour les arrêter, pas de services de police en alerte... c'est désespérant.

On arrive au bout et Jacob meurt des mains de Emma, qui l'aime mais qui aime aussi Joe, avec la petite musique qui va bien, "limite" larmoyant... euh je vous rappelle amis scénaristes que ce sont des serial killers !!! Et Caroll, lui, il est parti avec Claire faire une balade en mer, au clair de lune (jeu de mots 2 le retour).

Oups j'allais oublier le cliff qui sert à rien :
Parker se retrouve prisonnière dans un cercueil en bois, ça fait flipper non ? Si vous voulez voir ce que ça donne, voyez l'excellent film Buried, vous m'en direz des nouvelles !
Donc, Parker est coincée mais SuperHardy va arriver dans le 15ème épisode donc pas de panique les gens.

Note de l'épisode 1x13

4/10

Note de l'épisode 1x14

4/10

Bilan

Attention ça dépote sévère, ça part dans tous les sens, et vas-y que je te met du twist et du cliff. Du vent, de l'air, beaucoup de bruit pour rien, bref à la fin on soupire... The end is near est le nom du 14ème épisode, brillamment trouvé!

16 Commentaires

  • Peter Noble
    Le 24/04/2013 à 23h17

    Ah, enfin la critique ! Je me demandais quand est ce qu'elle allait tombé et encore une fois je ne suis pas déçu (contrairement à la série). Deux épisodes pour le prix d'un, ça t'a chauffé à bloc ! Et c'est pour notre plus grand plaisir !
    Tu as bien repris tous les points clés de ces deux épisodes, et on pourrait se demander où est ce que les scénaristes ont appris à écrire des twists ?
    Je tiens à faire remarquer que Caroll est passé d'un planificateur brillant en début de saison à un simple écrivain fuyant la police afin de pouvoir publier son livre... et les followers feront tout pour qu'il y arrive ; en effet, le monde de la publication est très cruel !
    On notera que son amour pour sa femme le rend...complètement con ! Il lui annonce qu'elle va mourrir, et lui fait assez confiance avec un objet contendant alors qu'elle la poignarder il y a peine quelques heures et que si elle tient à sa vie, elle risque de recidiver.
    Et puis Parker qui se fait "enterrer" ? Est qu'on peut parler d'enterrement, parce qu'il y a 1mm de terre qui recouvre le cercueil qui a un trou beant lui permettant de respirer. Et puis Joe va surement appeler Hardy et lui laisser des indices pour qu'il la sauve... Et une BA de plus pour le heros du livre !
    Reste à voir la ballade en bateau du couple reformé. Attention s'il y a de l'argenterie dans le bateau, ça va mal finir pour Joe. Claire est spécialisée dans le domaine.

  • icepoon
    Le 24/04/2013 à 23h57

    Moi ça m'a géné que personne ne touche à la recette de pates de Caroll, qui avait l'ait bien appétissante !
    (et dire que cette série vraiment nulle fait de bonnes audiences aux states semble t'il...)
    Merci à l'ami Dimitri pour cette chronique presque à part, on en redemande !

  • mélina
    Le 25/04/2013 à 02h14

    "et dire que cette série vraiment nulle (...)" mais pourquoi diable regardes-tu?!
    Personne ne vous oblige à regarder hein... ;)

  • mélina
    Le 25/04/2013 à 02h23

    Et puis cette légère ironie... C'est limite énervant, t'aimes pas ok, mais casse pas la série comme ça "peter noble", tu dois vraiment prendre un malin plaisir à regarder, juste pour critiquer par la suite, du moins c'est ce que tu laisses paraître (pour moi).

  • icepoon
    Le 25/04/2013 à 10h13

    ah mais oui moi je regarde parque c'est tellement naze que c'en est drôle...un bon moment de détente à chaque fois quoi...

    détend toi Mélina !!!!

  • M. Kelso
    Le 25/04/2013 à 11h07

    Allez Dimitri, plus qu'une critique et tu seras libéré de ce fardeau!

  • Rooney
    Le 25/04/2013 à 11h50

    Je suis en train de rattraper mes 3 épisodes de retard pour être à jour mais je pense avoir identifier l'une des causes de la qualité médiocre de la série.

    Il y a 15 épisodes : 9 réalisateurs différents, seulement 6 épisodes écrit par le même scénariste (Kevin Williamson).

    Niveau audience: 11 millions pour le pilote, et les 5 derniers épisodes sont à moins de 7 millions.

  • mélina
    Le 25/04/2013 à 13h00

    Icepoon: On a vraiment pas tous les mêmes délires car franchement ça me ferait vraiment chier de regarder une série que je n'aime pas et quelle perte de temps...

  • isis
    Le 25/04/2013 à 21h08

    Je ne comprends pas l'intérêt que suscite cette série. Je me suis arrêtée au bout du 8ième épisode tellement c'est risible. Et à la lecture des critiques j'ai eu raison. Néanmoins, je lis les critiques juste au cas ou mais franchement pourquoi une saison 2 ?

  • mélina
    Le 26/04/2013 à 00h47

    Et pourquoi des daubes ont 10 saisons voir plus?

  • El S Boy
    Le 26/04/2013 à 12h54

    Vous avez compris les gens !
    arrêter un peu de dire ce que vous pensez, melina aime donc on aime!


    Moi ce qui m’embête le plus c'est que je suis persuadé que la saison 2 sera axé sur Joe à la recherche d'une maison d'édition, car je pense pas qu'il en ait déjà une, ou alors un méga follower de niveau 3 encore caché mais quel twist ça serait mes enfants !!!

    Toute ces turpitudes d'écrivain génial, si c'est pour au final voir le livre se faire recalé encore et encore ça serait con...

    Sinon quand je vois Claire être stupide épisode après épisode, je ferme les yeux, respire et me dit qu'après l'épisode 15 la prochaine fois que je la verrais ça sera au coté de l'excellent (et le mot est faible) Timothy Olyphant en Winona Givens et tout va déjà mieux :)


    Merci pour tes critiques, c'était encore très bon a lire

  • mélina
    Le 26/04/2013 à 19h10

    El S Boy: Je n'ai pas jamais dit que qui que ce soit devait aimer, c'est juste que faire de telle critique et continuer à regarder c'est un peu contradictoire, et ne me dites pas "c'est tellement nul que c'est pour ça qu'on regarde" car ça c'est vraiment pathétique.
    Mais ça me fait bien rire que tu puisses dire que si j'aime tout le monde doit aimer car combien de fois j'ai vu des pouces rouges, des "ceux qui ne regardent pas sont nuls" sur ce site lorsque l'on "critique" leurs séries.
    Je n'ai fait que remarquer que si les gens n'aiment pas (et ça je peux le comprendre, hé oui!) pourquoi regardent-ils?

  • icepoon
    Le 27/04/2013 à 09h18

    parce que c'est tellement nul que c'est drôle !!!! c'est ce qu'on te dit depuis le début !!!!

  • mélina
    Le 27/04/2013 à 11h43

    Mais ça sert à rien!!! -_-

  • icepoon
    Le 27/04/2013 à 19h19

    ça sert à rien de s'amuser ?

  • mélina
    Le 27/04/2013 à 20h47

    On ne doit pas avoir la même conception du sens de s'amuser

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez l'épisode 1x13

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

48 votes

Notez l'épisode 1x14

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

45 votes

Contenu relatif