Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

Community - 4x7 : Economics of Marine Biology

Résumé

L'arrivée d'un possible nouvel étudiant à la famille très riche va mettre à jour les caractères de chacun des membres du groupe et même du Doyen. De leur côté Shirley et Troy intègrent un cours qui va remettre en cause ce qu'ils croyaient connaître.

4x7 : Economics of Marine Biology © 2013-NBC

Depuis le début de la saison, les nouveaux showrunners de Community s'évertuent à tenter de retrouver la flamme des débuts du show (sans succès si on s'en tient à certaines critiques!) en jouant sur ses propres références et en poussant à outrance les délires parodiques et générationnels.

Dans cet épisode, Troy et Shirley commencent un cours de "sport" ensemble, le Doyen accompagné d'Annie et Britta essaient d'attirer un nouvel étudiant, aidé de Jeff tandis que Abed... fait du Abed.

La structure de l'épisode reprend donc les classiques du film universitaire américain. Le Doyen veut attirer ce nouvel étudiant car sa famille est très riche, et il est très bête. Equation gagnante pour une université comme Greendale, qui a d'ailleurs déjà fait ses preuves en la personne de Pierce. C'est précisément le travail de Jeff qui va devoir occuper Pierce loin du campus, celui-ci étant doté d'un grand sens de la jalousie. Cette partie de l'épisode montre donc comment des gens bien sous tous rapports sont prêts à tout quand ils escomptent quelque chose. Le Doyen, Annie et Britta vont monter crescendo dans la folie afin de satisfaire les moindres désirs de "la baleine". Un grand moment gratiné, notamment avec les membres de la commission qui arrivent saouls ou encore la fête finale et la crise existentielle de Magnitude et son célèbre Pop Pop. Tout cela tendant justement à ce que je disais en ouverture, l'auto référence devenue obligatoire de la part des scénaristes afin de perpétuer la filiation avec l'époque Dan Harmon. Le tout tenant la route, malgré une impression de déjà vu.

Du côté de Jeff, il est donc assigné à la surveillance de Pierce. Celui-ci l'emmène alors chez un barbier à l'ancienne. Moment privilégié pour les 2 personnages, Pierce ayant toujours, tout au long des saisons, tenté le rapprochement avec Jeff, pensant se voir en lui ( mais pensant surtout pouvoir être plus cool à ses côtés). On assiste donc à un moment père/fils du plus bel effet, avec cette ambiance old school qui sied bien à Pierce ( comme une évidence) mais surtout à Jeff, qui trouve là un écrin à son culte de la personne et de la hipster attitude. L'intrigue se termine de manière bien sûr téléphonée ( après tout on a déjà vu cette histoire 1000 fois ) avec un Jeff démasqué, un Pierce outré et une réconciliation finale autour d'un bon rasage.

Je fais un petit aparté sur le rôle en retrait d'Abed dans cet épisode. Celui-ci attrape au vol la venue de "la baleine" comme une opportunité pour créer une confrérie au sein de Greendale: les Delta Cube. Là va ma déception dans cet épisode, le traitement plus qu'approximatif de l'idée. Je raffole de Community pour la propension qu'avait le show à exagérer toutes les situations, surtout les plus délirantes. Or ici, on assiste à 2/3 happenings d'Abed et ses Delta Cubes de manières sporadiques et à mon sens complètement ratées. Dommage car l'idée méritait d'être creusée.

Je termine par, à mon sens, le gros morceau de l'épisode, le cours commun de Troy et Shirley. Ils pensent s'inscrire à un cours de sport classique, ce qui réjouit Troy, et se retrouvent dans un cours de coach de sport, ce qui va permettre à Shirley de jouer les premiers rôles. Les différents ateliers mis en place par le professeur vont être l'occasion de mettre en valeur ce personnage au détriment d'un Troy renvoyé à son pire cauchemar: celui de has been. Mention spéciale dans cette intrigue pour la scène jouée des casiers et surtout le dénouement sous forme de parodie aux films de sport prônant le dépassement de soi sur fond de chanson kitsch. Et qui mieux que Chang et sa Changnesia pour incarner le renouveau et la prise de conscience de Troy, épaulée par une Shirley parfaite. Grand moment.

Au fond, encore un épisode intéressant, non exempt de défaut mais à quoi bon jeter la pierre sur un show et des scénaristes qui ont au moins le mérite d'essayer de faire aussi bien que Dan Harmon?

7.5/10

Bilan

Un bon épisode qui suit la voie tracée depuis le début de la saison entre auto références et idées pas toujours bien exploitées.

1 Commentaire

  • isis
    Le 25/04/2013 à 21h03

    Assez d'accord avec votre critique. Un bon épisode qui n'exploite pas toujours ses idées mais qui a le mérite d'essayer.

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

14 votes

Contenu relatif

Community
Note de la série :
8.8/10