Critiques

Seriesaddict.fr  par | 0

Nurse Jackie - 1x5 : Daffodil

Résumé

Jackie enfreint plusieurs règles pour venir en aide à une fillette de 10 ans, dont la mère souffre d'un lupus. Le docteur O'Hara emmène Zoey dîner dans un restaurant quatre étoiles.

1x5 : Daffodil © 2009 CBS Corporation

La série continue sur sa lancée. L’ouverture nous offre quelques pistes de réflexions qui viendront, pour la plupart, s’étoffer au sein de l’épisode, que ce soit grâce à l’intervention de patients ou à l’entourage de Jackie.

Jackie s’inquiète de plus en plus de l’état de son aînée, Grace. Il est vrai que pour une enfant d’une petite dizaine d’années, elle n’a pas l’air très bien dans ses chaussures. Notre infirmière aura le temps de prendre du recul face à cette situation alors qu’elle commence à travailler de nuit, avec la même équipe que d’habitude.
Les patients auxquels elle a affaire semblent là pour lui rappeler, si nécessaire, que la vie n’est pas toujours une partie de plaisir. Elle comprend immédiatement que la crise cardiaque d’un vieil homme résulte du stress que lui fait subir sa famille hystérique. Elle comprend tout aussi bien que cette petite fille, pas plus vieille que la sienne, est à même de s’occuper de sa mère malade qui n’a de toute évidence personne d’autre.
Son métier a quelque chose de rassurant, qui lui rappelle que certes, les choses vont parfois mal, mais que c’est souvent pire pour le voisin. Cette vision des choses n’est pas très recherchée. Mais rien n’est explicite ici, c’est juste que malgré l’empathie du personnel soignant envers le malade, on peut sentir Jackie un peu moins préoccupée.

Nurse Jackie s’impose de plus en plus dans ce créneau, si on peut formuler la chose ainsi. Tout est question de perception. L’écriture est loin d’être mauvaise, les acteurs s’en sortent très bien, mais il n’y a pas de direction, comme dans la grande majorité des séries.
Les perceptions, l’ambiance qui se distille au cours de ces petites demi heures, suffisent très largement à remplacer des intrigues quelconques.

On avance doucement, et on en apprend pas mal sur le reste de l’équipe. Plusieurs membres de l’équipe se rapprochent soudainement. Thor est gay, et a des vues sur Momo, qui n’a franchement pas l’air intéressé. Zoey n’est plus aussi terrifiée par le docteur O’Hara et s’invite même à ses côtés pour un petit dîner. Eddie et Coop se rapprochent. Toutes ces petites scènes ne sont pas primordiales en soi, mais forment le dynamisme de la série.
Il y a juste une chose que j’ai du mal à comprendre. Pourquoi la chef a-t-elle un rôle aussi inutile ? La voir déambuler dans l’hôpital pour s’en prendre à tout le monde et finir par s’électrocuter n’est franchement pas intéressant. Je doute que son personnage réussisse à s’imposer dans la série.

Hormis ce détail, Daffodil se regarde volontiers. Ce n’est certes pas le meilleur épisode, mais la série a réussi à se constituer très vite une atmosphère particulière. On est à des kilomètres de n’importe quelle autre série médicale.

0/10

Bilan

Ce n’est certes pas le meilleur épisode, mais la série a réussi à se constituer très vite une atmosphère particulière. On est à des kilomètres de n’importe quelle autre série médicale.

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

2 votes

Contenu relatif

Nurse Jackie
Note de la série :
7.6/10