Critiques

Seriesaddict.fr  par | 8

Accused - Bilan saison 1

Bilan saison 1 © 2010 - BBC1

Série en 6 épisodes imaginée par Jimmy McGovern, elle nous plonge littéralement dans la vie de six personnes différentes, qui mènent une vie "normale" jusqu'au jour où tout bascule.
La série va nous proposer des stand alone, avec des personnages qui n'auront aucun lien commun, si ce n'est qu'ils se retrouveront au tribunal pour être jugés des actes qu'ils ont commis.

Les 6 épisodes démarrent ainsi de la même manière, à savoir une introduction où l'on voit le condamné rejoindre son box pour être jugé, et la suite est suivie de flashbacks nous permettant de nous immiscer dans la vie privée de chacun pour mieux saisir la situation.

Mais cette série ne se propose pas de mettre sur le banc des accusés la justice et ses dérives, son système carcéral, non, la série nous présente les faits, aussi violents soient-il, et nous donnent les tenants et aboutissants, mais en aucun cas elle ne s'avère manichéenne.

Vu la totale indépendance des épisodes, il est bien difficile de dresser un bilan uniforme car la série va traiter de plusieurs sujets de manières différentes, et les émotions qu'elle va nous provoquer sont propres à chaque épisode, utilisant des thèmes accrocheurs mais pas racoleurs, novateurs sans être pompiers.
Tout le monde pourra y trouver son compte, et c'est la grande force de ce show à part, emmené par un casting de très haute volée, comme souvent avec les anglais.

Une plongée à fond perdu dans l'âme humaine :
Ou comment ne pas être bouleversé par cette mère éprise de justice qui a perdu son enfant dans un dramatique accident, courageuse et téméraire, n'hésitant pas à mettre ne danger sa vie, quitte à faire le "mal".

Comment ne pas avoir envie de se lever de son fauteuil pour bondir sur l'écran face à l'injustice d'une vengeance qu'on oserait dire "méritée", car l'armée est une machine à broyer les âmes et les consciences, il ne faut pas l'oublier, et comme dit le proverbe : "A l'armée, réfléchir c'est désobéir".

Qu'aurait-on fait dans une situation où l'argent nous "tombe" du ciel, entrainant des circonstances inattendues ?

Comment ne pas emplir son coeur de compassion face à ce chauffeur de taxi à la fois touchant, révoltant, sidérant, qui a juste eu la mauvaise idée de tomber amoureux de la personne qu'il ne fallait pas.
Ou encore avoir envie de crier aussi fort que possible que la vie est injuste, et que se faire justice soi même n'apporte que des ennuis, malheureusement oserais-je dire.

Car oui, comment agir face à la souffrance extrême d'un acte pédophile, la perte de son enfant ?

Que faire quand on trompe son mari, et que les mensonges proférés ne font qu'aggraver une situation inextricable ?

La série ne nous donne pas de réponse(s) à ces épineuses questions, nous sommes livrés à nous-même face aux faits qui restent têtus.

Les ambiances sont également particulièrement soignées, visuellement très belles.
Le tour de force, il faut bien l'appeler ainsi, est de provoquer une empathie profonde pour les acteurs de ce drama, car on ne peut rester insensible à ces histoires simples, ces faits divers, racontés avec beaucoup de finesse, sans démagogie aucune, sans fioriture, des tranches de vie mises à nue sous nos yeux.

Que ferions nous si nous avions la possibilité de changer le cours des choses ?
Comment faire pour maitriser cette folie que l'on a tous en nous, qui peut nous faire déraper à n'importe quel moment ?
Nos émotions nous guident au jour le jour, tel un puissant moteur de notre vie.
Elles nous emportent vers des actes impensables, voire irréfléchis, qui balaient tout sur leur passage, le bon comme le mauvais, et la barrière est très vite franchie.

La vie nous joue des tours, elle se joue de nous, nous nous jouons d'elle, roulette russe quotidienne, notre monde est un Yin Yang où tout n'est pas noir ou blanc, il y a toujours un peu de blanc dans le noir et du noir dans le blanc.

Mais au milieu de ce chaos reste en filigrane l'amour, oui l'amour, le vrai, l'amour perdu, l'amour pour son enfant, pour son mari, l'amour de son prochain.
L'amour qui nous donne des ailes, nous fait agir comme des fous, qui nous rend inconscient, aveugle, sourd.

Ne serait-ce pas ça, la VIE ?
Un mélange d'amour, de tristesse, de joie, de combats, d'engagements, d'abnégations, de sourires envolés ou retrouvés, d'actes beaux et désespérés, mais une pomme qu'il faut croquer à pleine dent sans se la casser...

Les amateurs de séries anglaises verront quelques têtes connues, vues entre autre, dans The Thick of It, The Office, State of Play, Doctor Who, Dead set, Luther, excusez du peu, n'en jetez plus la coupe est pleine !

9/10

Bilan

Un drama sans concession, touchant sans être larmoyant, arpentant les méandres de l'humanité avec justesse, et nous délivrant des prestations d'acteurs remarquables.

8 Commentaires

  • Be Hippie
    Le 31/05/2013 à 11h03

    Excellente critique qui me donne envie de découvrir cette mini-série.

  • cw
    Le 31/05/2013 à 11h56

    J'ai l'impression que les mini-série sont souvent les meilleurs.

  • Ouioui
    Le 31/05/2013 à 13h30

    J'espère que nous allons avoir droit à quelques critiques sur ces séries ou mini séries Uk, qui le méritent, je sais c'est du boulot. j'en propose juste quelques unes que j'aime bien, allez D fais toi plez.
    Life on mars, Ashes to Ashes, Upstairs downstairs, Monroe, Endeavour, This is england 86 88 , Afterlife, Wallander, The last ennemy, Misfits, Hit & Miss, Inbetweeners, Psychoville, Miranda, The betchley circle, The fear, The IT Crowd, The fixer, Blackpool, Parade’s end, A young doctor’s note book, Marchlands, Bleak House, Green wing, Mr Selfbridge, Lark rise to Candleford, Crandford,

  • Fitz
    Le 31/05/2013 à 15h30

    merci une nouvelle fois Dimitri, c'est tres allechant...
    je n'ai que la saison 2 a me mettre sous la main, j'espere que ce sera aussi bon que la 1 semble l'être.

  • Chicharito
    Le 31/05/2013 à 15h58

    Ne serait-ce pas ça, la VIE ?
    Un mélange d'amour, de tristesse, de joie, de combats, d'engagements, d'abnégations, de sourires envolés ou retrouvés, d'actes beaux et désespérés, mais une pomme qu'il faut croquer à pleine dent sans se la casser...
    Moi, sans déc, rien que pour ça je vais y aller. Faut avoir des bollocks pour envoyer ça. Merci Dim !

  • zoe
    Le 31/05/2013 à 16h25

    @Dragon : Il n'est pas le seul à les regarder ces séries !

    Personnellement, ce sont les critiques de ces mini-séries, et en particulier des anglaises que j'attends avec impatience. Ces critiques me les font découvrir et j'adore ça !
    Ca faisait un moment que j'avais vu Accused, je ne les ai pas tous vu, je ne sais pas exactement la saison mais je pense que c'est la deuxième... En tout cas j'ai vraiment beaucoup aimé chaque histoire et comme tu le dis, le superbe casting (Robert Sheehan, Sean Bean, Anne-marie Duff)

  • Ouioui
    Le 31/05/2013 à 17h29

    Je suis ravi du succès des séries anglaise, at last, même si ça ne plait pas à tout le monde. Vivement que l'on découvre le reste du monde.

  • Mrs Gordo
    Le 01/06/2013 à 09h34

    Super critique Dimitri, j'ajoute cette série à ma liste !

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Contenu relatif

Accused
Note de la série :
8.1/10