Critiques

Seriesaddict.fr  par | 16

Dexter - 8x10 : Goodbye Miami

Résumé

Dexter est résolu à quitter Miami en compagnie d’Hannah et Harrison. Avant cela, il entend en finir avec Oliver Saxon, alias le « Brain Surgeon », malgré les tentatives de Vogel pour l’en dissuader.

8x10 : Goodbye Miami © 2013 – Showtime

Showtime diffusait donc dimanche dernier l’antépénultième épisode de Dexter, intitulé « Goodbye Miami ». Après neuf critiques où j’ai tant bien que mal essayé de repérer des semblants de positif au niveau de ce que l’on nous servait dans cette huitième saison, je dois dire que l’exercice s’est avéré épuisant…

Un sentiment à l’image d’une série qui s’essouffle… Pardon, qui a même arrêté de respirer.
Nul besoin de développer, la sensation est quasi-unanime : la série a atteint un niveau de médiocrité qui nous fait de la peine quand on ose se rappeler le niveau qu’elle a pu avoir par le passé.

Une dernière saison, ça se travaille, on choisit les idées, on les porte jusqu’au bout, afin de montrer au téléspectateur qu’on le respecte en lui laissant une image la plus positive qu’il soit.
Pour ce qui est de rester dans les mémoires, aucun problème… mais ça ne sera évidemment pas pour la qualité du show sur cette ultime saison.

Force est de constater que l’imagination n’est plus au pouvoir depuis maintenant trop de temps, sacrifiée sur l’autel de la simplicité absolue, ces deux derniers mots résumant finalement ce dixième épisode.

Simplicité dans l’écriture, tout d’abord, celle-ci nous abreuvant de dialogues souvent insipides ayant pour conséquence une somnolence plus qu’avancée. Simplicité dans le scénario, ensuite, et les pirouettes utilisées, à l’image d’un marshall qui nous avait pourtant fait espérer un regain de tension mais que l’on fait passer pour le dernier des idiots en ne le faisant pas fouiller la maison de Debra. Pire encore, le moyen le plus subtil trouvé pour qu’Hannah se fasse enfin repérer : une chute d’Harrison chez la même Deb qui obligera la jolie blonde à se rendre à l’hôpital. Sincèrement, on ne l’avait pas vu venir ! Et j’en passe… Bref, on n’y croit pas, et c’est à se demander si les personnes qui ont écrit tout ça y ont vraiment cru elles-mêmes. Tous ces rebondissements sont finalement des raccourcis rapides pour nous amener aux deux derniers épisodes de la saison qui certes vont probablement accélérer la cadence – en même temps ce ne sera pas dur – mais qui ne réussiront pas à sauver le reste de la saison, tant il semble maintenant impossible de retrouver le meilleur à travers le pire qui nous est proposé depuis plusieurs semaines.

Il est loin le temps où la première préoccupation de Dexter résidait dans l’envie d’épurer Miami et ses environs de tous les serials killer qui osaient s’y aventurer. Dexter aspire à présent à une vie paisible, loin de tout, accompagné de son fils et de la femme qu’il aime. Mais avant cela, notre anti-héros reconverti depuis peu en superhéros voulant protéger tout le monde souhaite débarrasser la surface de la terre d’un dernier psychopathe, Oliver Saxon, alias le « Brain Surgeon », et donc fils de ce cher Docteur Vogel.

Une tâche qui s’avère plus dure que prévu à mener à bien, tant l’instinct maternel (surfait) de Vogel remonte à la surface et empêche cette dernière que consentir à perdre une seconde fois son fils bien aimé.

Nous avons à nouveau droit à des discours se voulant « dramatiques » mais ne parvenant bien évidemment pas à nous toucher, et la seule envie à présent et que tout cela se finisse.
Car ce pauvre Dexter n’est à présent plus que l’ombre de lui-même. D’une série originale, avec un scénario surprenant et rythmé, on est lentement mais sûrement passé à un show suivant les carcans préétablis du drama de base : le « héros », atypique au départ, se banalise peu à peu, aspire à une vie meilleure loin des travers qui ont justement fait son succès au départ. Le prétexte est donc donné, et les scènes d’adieu s’enchaînent, amenés avec une subtilité déconcertante : une scène de meurtre pour parler à Batista, et par la même occasion revoir la fille d’un Masuka dont l’utilité cette saison aura frôlé le néant, ainsi qu’une scène « réunion de famille » chez Debra pour annoncer à cette dernière leur départ prochain. La fille de Masuka justement, qu’en pensez-vous ? Une ultime pirouette de la part des scénaristes pour la rendre complice du « Brain Surgeon » ? Aura-t-elle le droit de monter en grade ou son utilité sera-t-elle semblable à celle de son père ? Nous serons vite fixés…

Je ne m’étendrai pas sur les relations du type Debra/Quinn, que l’on avait vu venir à 10 kilomètres. On fait du neuf avec de vieux, et si l’idée est d’écrire une nouvelle fin à une ancienne histoire, en y ajoutant un soupçon de « drama » (en tuant un des deux personnages par exemple ?), merci, mais non merci.

Enfin, un mot sur cette fin d’épisode… J’avais réussi à éviter les spoils sur la mort de Vogel, et pourtant, je ne peux pas dire que l’étonnement et la surprise furent au rendez-vous… Un ressenti qui est sans doute la résultante d’un attelage peu efficace et d’une mise en scène un peu poussive, le concept des réunions familiales ayant été largement utilisé dans cette saison.

3.5/10

Bilan

Un épisode qui frôle l’aboutissement ultime de ce que l’on peut faire de mauvais. Le réveil tardif du marshall et d’Elway laisse penser que les deux derniers épisodes seront plus rythmés, mais le mal est fait, chers scénaristes et architectes de ce non-succès : vous avez banalisé et rendu ennuyeuse une série qui aurait pu nous donner un final grandiose.

16 Commentaires

  • Greg80
    Le 14/09/2013 à 17h18

    Tout d abord, je tiens a m excuser auprès de l épisode précedent, car j avais dit de lui qu on avait touché le fond par sa présence dans le show et j avais tort, cet épisode est bien pire! En fait, il n y a rien dans cet épisode, ils n auraient pas du le tourner, au pire ils auraient du le résumer et faire un épisode de 2 mn, le générique inclut et cela aurait suffit! Je remercie les scénaristes de m avoir tant fait rire cette saison car si la saison 6 m avait déplu par des incoherences énormes, au moins ils s y passaient des choses, la non! J ai hate de voir une scène ou Dexter va choisir des chaussettes pour aller faire pipi! Sinon, la scene ou Harrisson se fait mal est tellement mal jouée que ca en devient un chef d oeuvre du dixième degré! Quand a la fille de Masuka, a part qu elle est mignonne, elle n existe pas plus qu un lampadaire! En tout , felicitation a cette série pour m avoir autant décu! Allez vivement le final, il va y avoir un grand moment de suspense, Dexter va devoir choisir la couleur pour un nouveau refrigerateur! Note: 1 pour le générique que j aime bien!

  • Kevensi
    Le 14/09/2013 à 17h20

    Très déçu par cette saison. En 2 épisodes, c'est presque impossible que tous les personnages soient utilisés comme il le faudrait et donc, certains personnages n'auront eu que du temps d'antenne sans toutefois apporter de quoi à la fin de la série, ce qui serait bien triste. Les scénaristes se sont trop concentrés sur Vogel et le brain surgeon et ont oublié par le fait même l'élément que tous attendent : est-ce que Dexter va se faire découvrir par tout son entourage? Si oui, ça sera probablement précipité puisqu'il n'y a malheureusement pas beaucoup d'indices que la police de Miami pourrait trouver pour coincer Dexter (surtout qu'il n'y a même pas vraiment de doute à son sujet....)

  • dimitri
    Le 14/09/2013 à 17h46

    Vu qu'il faut enterrer Dexter, c'est de bonne grâce que je me joint aux festivités en assénant le dernier coup de pioche derrière la nuque pour l'achever:
    Cette série a perdu de son intérêt à partir de la saison 4 et le virage de la mort de Rita, qui a été assez mal négocié, pour finalement commencer à couler doucement mais sûrement après la découverte de la véritable identité de Dexter fin saison 6... Et là, c'est le drame comme dirait l'autre. La saison 7 a été un sursis, mélangeant le bon et le très mauvais, mais que voulez vous, les scénaristes sont mauvais, voire très mauvais.
    Alors du coup le piège dans lequel il ne fallait surtout pas tomber (à savoir faire de Dexter un personnage "gentil", avec des sentiments, amoureux, et au diable sa psychopathie) s'est refermé sur la série qui est devenue larmoyante, lorgnant sur la corde sensible, et au fond un peu "con".
    Perte totale de suspens, rythme décousu, et personnages caricaturaux au possible.
    Ce qui faisait le "sel" de la série, c'était justement cette ambiguité sur nos propres sentiments vis-à-vis d'une serial killer qui tue les méchant, à savoir est-ce bien? est-ce mal? Nos sentiments se sont envolées avec la découverte de ces petits secrets qui en faisaient un psychopathe hors système/fondu dans le système qui devient un tueur à la recherche d'une possible rédemption. Le système a crée un démon, mais il a des codes, sa propre morale, ses failles, ses envies, mais aussi et surtout son absence totale de sentiments (l'une des premières phrases du pilot). Peu à peu le personnage s'est lissé jusqu'à être poli (dans les deux sens du terme), pour gommer les fêlures, et en faire un tueur lisse, un comble pour cette série.
    Les storylines s'embourbent dans le néant, on s'ennuie ferme, jusqu'à s'endormir à chaque épisode, en espérant un sursaut, mais non, rien n'y fait, on se complait dans la médiocrité.
    Dexter est, et restera une série moyenne (god damn, moi qui ai été un très grand fan ça me fait mal de l'écrire), qui a été capable du meilleur comme du pire, l'archétype même de la série qui aurait dû s'arrêter il y a longtemps déjà...

  • icepoon
    Le 14/09/2013 à 19h15

    Mots très juste de l'ami Dimitri, que je reprends à mon compte avec quand même pas mal d'amertume car, comme beaucoup, j'étais vraiment fan de la série...

    Toujours comme Dimitri, je pense que le show a atteint son apogée avec la fin de la saison 4, avant de décliner lamentablement (merci les scénaristes)
    Mais qui faisait le "sel" de la chose, c'était surtout, selon moi :
    - la menace extérieure (l'anglaise saison 2, miguel prado saison 3, la tueur de la saison 4)
    - la menace au miami P.D, notamment le génial perso de Doakes saison 2, Quinn, Deb
    - les tours de passe passe au quotidien pour Dex avec Rita, encore Deb
    - de bons persos secondaires, devenus sans intérêt désormais : l'exemple le plus flagrant c'était Masuka et ses bons mots bien graveleux...aujourd'hhui on a l'impression que le personnage, entichée de sa fille, ne sert plus à rien
    - le perso de Dexter, tout simplement, ses doutes, ses contradictions, sa rage, on coté "freak" en auto-analyse permanente

    Désormais, on a juste droit à un scénar de plus en plus poussif et une série, de façon générale, complètement à l'agonie...

  • JL
    Le 14/09/2013 à 19h19

    Mon dieu, mais arrêtez de regarder si c'est pour critiquer ! Cette saison est 10 fois mieux que la 3 ou la 5 !

  • Charlielost
    Le 14/09/2013 à 22h48

    Cette saison est parfaite à mes yeux ! Putain mais les Français ne sont jamais content MERDE ! Comme dis JL arretez de regarder la série et nous faites plus chier avec vos critiques de merde ! Vous voulez un Dexter en danger? et bah regardez les anciennes saisons! Il faut pas toujours de l'action, un dexter en danger pour que la saison soit bonne putain, Dexter evolue et moi ca me plait !

  • dadE
    Le 15/09/2013 à 01h04

    JL et Charlielost, la critique est un droit, on peut se plaindre de la qualité des series que l'on aime, mais si celles ci déclinent! Quand vous vous plaignez de la chaleur etouffante de l'été et du froid intense de l'hiver, on vous dit pas "merde change de pays!" SerieAddict nous permet de critiquer nos series en bon ou en mal, alors acceptez la! On dirait que c'est vous qu'on critique! prenez un coup de ventoline les mecs!

  • Bastien S.
    Le 15/09/2013 à 03h12

    @dadE:tout est dit, merci.

    @JL & Charlie lost: la critique est par définition subjective. Je n'exprime que mon point de vue à travers cette critique, et l'esprit du site n'est pas de vous convaincre que l'on a raison à tout prix, mais simplement de vous donner un humble avis.
    Pour ma part, j'estime que la série a largement régressée. C'est mon opinion, et les commentaires sont à votre disposition pour en débattre - mais je trouve pas ça extrêmement constructif de dire "si ça vous plaît plus regardez plus"...
    Pour rentrer dans le détail: un Dexter qui est moins en danger? Qui évolue? Mais ok, pas de soucis, j'ai cerné l’évolution. ça ne change rien au fait que la manière ne me plaise pas, et que la critique me permet de partager ce sentiment, après libre à toi de développer ton point de vue sur le pourquoi cette saison est super à tes yeux, je lirai tes arguments avec attention!

  • Yosuke
    Le 15/09/2013 à 15h14

    Et puis le coup du "les Français ne sont jamais content", je suis belge et je trouve cette saison absolument merdique, ça rassure ?

  • zhurong
    Le 15/09/2013 à 20h29

    Et chez les ricains ça taille sévère aussi sur certains forums !

    Bon, je ne m'exprime pas sur cet épisode, tout à été dit déjà. Cela dit je l'ai trouvé légèrement meilleur que le précédent. C'est déjà un pas dans la bonne direction ^^

    Par contre la scène durant laquelle Harison se blesse est ce que j'ai vu de plus drôle dans une série depuis longtemps. On marche droit dans les pas de Maguy, le miel et les abeille ou autre Plus belle la vie (cascades et effets spéciaux à gogo, magiquement monté (je suis monteur donc ça me touche un peu un tel chef d'œuvre...) au top de ce qui se fait dans le domaine quoi ! Allez, au prochain épisode c'est Debra qui nous fait un double salto arrière (en 3 plans pas raccords hein, elle va pas le faire pour de vrai non plus !)

  • Kevensi
    Le 16/09/2013 à 01h05

    @JL : Je suis québécois, pas français, et je critique la série quand même. Aucun rapport avec la race. C'est censé être L'ULTIME SAISON et non une saison ordinaire comme la 5ième par exemple. Il aurait dû faire une grosse saison comme la 2ième, avec quelqu'un comme Doakes ou l'agent Lundy qui a des doutes de plus en plus grands sur Dexter peu à peu. Là ça aurait été génial avec le danger de se faire découvrir, la vie avec Harisson que Dexter devrait maintenir tout en cachant sa vraie nature (comme avec Rita au tout début, le suspense était intéressant).

  • Heisenberg
    Le 16/09/2013 à 08h04

    Ce site manque vraiment d'objectivité, mettre 3,5/10 sur l'épisode c'est abusé.Oui cette saison n'est pas terrible, comme les 3 dernières d'ailleurs, mais ça se regarde, je la préfère à des daubes comme The following. C'est facile de critiquer mais trouver du neuf pour notre cher Dexter, plutôt dur je pense; ils auraient du arrêter la série plutôt, quel gâchis la mort de Rita mais c'est comme ça ils l'ont choisis donc stop la rage contre les scénaristes, respecter un minimum lors boulot ou faite mieux, mais ça je demande à voir.
    Voilà juste un petit coup de gueule sur un site que j'affectionne depuis quelque temps.
    PS: pour la scène avec Harrison, regardez nos chers séries françaises et vous verrez ce que c'est vraiment du mauvais jeu :p

  • icepoon
    Le 16/09/2013 à 09h24

    Heisenberg : Je n'aurais pas la prétention de faire mieux tout simplement parce que je ne suis pas scénariste, comme la plupart des forumeurs je suppose... Par contre je suis spectateur et j'estime de ce fait avoir parfaitement le droit de juger et de critiquer un scénar de merde semble t'il élaboré à la "va comme j'te pousse"...
    Rien n'empêchait de continuer après la mort de Rita, mais avec une bonne storyline justement , mais je ne vois pas en quoi le seul de poursuivre exonérerait les scénaristes de la nullité qui est la leur (et les dialoguistes aussi hein, à ce niveau là c'est nul, le metteur en scène - tu trouves pas que c'est le néant à ce niveau comparé à breaking bad que tu sembles apprécier ? -, le monteur - cf le post de zhurong -).

  • Heisenberg
    Le 16/09/2013 à 14h00

    Justement le spectateur est responsable à part entière, s'ils continuent les saisons c'est qu'il y a de la demande, il aurait fallu boycotter la série après la 4...je trouve qu'on vie dans une société ou l'on critique trop sévèrement, on ne pardonne pas les erreurs, cela se voit dans tous les domaines. Mon post était là surtout vis à vie de la note et de certains avis que je trouve un peu limite. Revenons au scénar, oui Breaking Bad est un exemple, mais aussi une exception, je connais très peu de série ou l'on atteint un développement aussi poussé des personnages. En tout cas Dexter restera pour moi une très bonne série ou j'y ai vraiment pris du plaisir.

  • Bastien S.
    Le 16/09/2013 à 20h53

    @Heisenberg: pas de soucis je comprend ton point de vue, et le fait que tu trouves la note très basse.

    On a déjà débattue de ces histoires de notes sur de nombreuses critiques sur le site, et sache que pour moi, elles n'ont pas un intérêt majeur. Le principal se trouve dans le contenu de la critique que je fais de l'épisode, et de la même manière que tu pousses un coup de gueule dans ton premier commentaire, la note que j'ai attribué est aussi une note "coup de gueule", pour un épisode que j'ai vraiment trouvé en dessa de mes espérances compte tenue que l'on était à 3 épisodes de la fin.(Je tiens à souligner que "le site" n'a aucune influence sur les notes que l'on donne, et j'en suis l'unique responsable). Alors oui, un 3,5 est surement sévère (j'ai cependant vu pire ailleurs) si on le compare à des bouses télévisuelles qui les mérite vraiment, mais encore une fois, ne nous focalisons pas sur ces histoires de note, il y a suffisamment de choses à dire sur le contenu (en bien pour ceux qui aiment ou en mal pour les autres!).

  • oxmo
    Le 20/09/2013 à 11h18

    Je suis un fan de dexter, et je trouve l'ensemble des critiques très sévères au sujet de cette série. J'ai un peu l'impression que c'est la mode du "dexter bashing", non ?
    Perso (a mon humble avis :) ), je pense que la série souffre surtout de ses 8 saisons : HUIT, ca fait beaucoup, surement trop (meme pour un fan) car il est vrai que l'on devine facilement les ficelles du scénario, et que l'on a souvent une impression de déjà vu : ca tourne un peu en rond c'est sur, mais honnêtement, comparer cette série à nue daube, c'est très exagéré.
    Petite question : pourquoi s’acharner a regarder une 8eme saison d'une série aussi archi nulle ?
    The following, j'ai trouvé ca nul, et bien j'ai arreté au e05, je suis pas maso :)

Ajouter un commentaire







 Spoiler