Critiques

Seriesaddict.fr  par | 0

Eastbound & Down - 4x1 : Chapter 22

4x1 : Chapter 22 © HBO, 2013

Il est enfin de retour, le héros le plus anti conformiste, raciste, misogyne, nombriliste, drogué et obsédé de la télévision américaine. Oui, Kenny Powers est bien de retour pour une quatrième et dernière saison. Enfin, il est presque de retour...

Ce premier épisode revient rapidement sur les derniers mois (voir les dernières années) qui se sont écoulés entre la fin de la saison 3 et ce nouvel opus. Kenny a donc fabriqué sa propre mort (et sa résurrection) puis il est parti en prison pour finalement revenir, épouser April, et fonder une famille avec elle. Et c'est là que reprend le show. Dans une agence de location de voiture où Kenny est assistant manager.

Dès les premières images post résumé, on sent poindre une frustration chez le personnage. Pris à parti par un client qui l'a reconnu, l'ancien Kenny semble vouloir refaire surface, mais quelque chose l'en empêche. On ne peut que saluer le travail d'acteur de Danny R. McBride qui doit ici nous faire oublier le personnage délirant des premières saisons pour se glisser dans la peau d'un homme normal, à la limite du looser.

Tout ce premier épisode n'a que vocation à essayer de nous prouver que, oui c'est possible, Kenny Powers a changé. Il aime sa famille et est prêt à faire des sacrifices pour elle. Mais ce qu'on nous montre également, c'est que sous la surface, l'ancienne star de base-ball est toujours présente, prêt à faire exploser sa stupidité et son excès de confiance à la face du monde. Comme dans cette scène dans la plus pure tradition de la série, où Kenny imite un enfant asiatique adopté par des parents américains... devant ses parents. Grand moment de malaise et l'une des nombreuses fissures de ce nouveau héros qui amènera la scène finale de l'épisode.

Je disais qu'il faut souligner la qualité d'acteur de Danny R. McBride (à mon sens l'un des meilleurs acteurs comiques actuels, voyez This Is The End pour vous en convaincre) mais il ne faut pas oublier son pendant féminin en la personne de Katy Mixon (April) qui reste parfaite de justesse face à un mari qu'elle croyait rangé et qu'elle retrouve tel qu'elle ne l'avait jamais voulu.

L'histoire de ce premier épisode (et sûrement de toute la saison) tourne autour de la dualité qui existe en Kenny (qu'on retrouve notamment dans la double scène au feu de signalisation) et de comment le personnage va gérer (ou pas) sa vie de famille et sa soif de reconnaissance. Je dois avouer que les ressorts de l'épisode m'ont un peu déçu, tant il était attendu que Kenny finirait par craquer et redevenir le flambeur qu'il est. C'est peut être le seul bémol de l'épisode, de ne pas avoir su tenir cette stabilité plus longtemps, mais la suite réserve sûrement encore son lot de surprise.

En définitive, un bon épisode de reprise pour Eastbound & Down qui tente de poser des bases nouvelles pour finalement tout faire éclater (ou pas ?) dans la dernière scène. C'est toujours à suivre en tout cas.

8/10

Bilan

Bon retour ponctué de moments de bravoure comme seul Danny MacBride sait les distiller. Attention tout de même à ne pas resservir les mêmes recettes au risque de plomber la saison.

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

10 votes

Contenu relatif

Eastbound & Down
Note de la série :
7.1/10