Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

The Bridge (US) - 1x12 : All About Eva

Résumé

Après la mort de son fils, Marco Ruiz sombre dans une dépression. Sonya Cross essaye de l’aider à surmonter cette terrible épreuve. Pour sa part, Steven Linder part à la recherche d’Eva qui a disparu.

1x12 : All About Eva © 2013 - FX

Sonya Cross continue à s’humaniser. On la voit pleurer lorsqu’elle comprend qu’elle va devoir abandonner sa voiture suite à l’accident provoqué par David Tate. Elle est contrainte de renoncer à l’une des rares choses qui la rattache encore à sa sœur défunte. En outre, on se rend compte que Sonya commence à développer une certaine empathie envers Marco. Elle fait tout pour essayer de le remettre sur pied. On constate que ce qui humanise le plus Sonya c’est la mort. Cependant sa démarche envers son partenaire n’est pas naturelle. Tout d’abord, elle suit le conseil de Hank d’aller prendre des nouvelles de Marco. Puis une fois que Marco accepte de le laisser l’aider, elle copie les méthodes de Carmen, la femme de Hank, pour aider Marco à se relever de son deuil.

Hank Wade s’affirme comme la figure patriarcale de la série. Il s’évertue à donner des conseils à Sonya et Marco afin de les guider. Son échange avec Marco sur le procès à venir de David Tate est intéressant. Selon Hank, Marco doit tourner la page pour arrêter de se torturer l’esprit. C’est au système pénal américain de prendre sur lui la charge de sanctionner la meurtrier de Gus. Marco ne doit pas intervenir lors du procès, son témoignage ne changera rien à la peine encourue par David Tate. Le fait de renoncer à ce désir de vengeance devrait faciliter le deuil de Marco.
Préalablement dans l’épisode, le supérieur mexicain de Marco lui tenait un discours totalement opposé. Il lui disait que si David Tate avait été fait prisonnier au Mexique, les policiers mexicains lui aurait fait payer son crime. L’opposition dans les discours entre Hank et son homologue mexicain est intéressante. Il y a un côté très manichéen entre le cow-boy texan avec son chapeau blanc qui incarne les valeurs américaines et le gradé mexicain vêtu de noir qui a des rapports ambigus avec les cartels.

Steven Linder semble toujours autant à part dans cet univers. Au début de l’épisode, il annonce à son ami, le propriétaire du Ranch, qu’il souhaite épouser Eva. Cette déclaration étonne ce dernier qui lui répond qu’Eva a quitté le Ranch. Steven décide de partir à la recherche de sa dulcinée au Mexique. Il alerte Sonya sur cette disparition. Cependant, entre-temps, on voit Eva allant au travail monter dans une voiture, avec une plaque américaine. Puis elle est amenée dans une cellule, accompagnée par un policier mexicain sans y être réellement contrainte. Enfin, on la voit rejoindre une soirée, où il n’y a que des hommes, dont certains portent des badges de police. Elle paraît être clairement sous l’emprise d’une drogue. Elle est attachée sur un matelas et des hommes viennent abuser d’elle sans qu’elle se défende réellement. Ces séquences avec Eva sont troublantes, on sait qu’elle est contrainte de subir ces sévices, mais pourtant  à aucun moment elle ne semble paniquer ou tenter de s’échapper. Elle apparaît résignée. Le fait qu’on distingue une plaque d’immatriculation américaine sur la voiture dans laquelle monte la jeune-femme relance l’intrigue criminelle. Qui est l’homme qui conduit cette voiture ? Pourquoi Eva ne semble jamais paniquée ?  Quels sont les liens entre les cartels et la police ?

Adrianna Perez et Daniel Frye se rapprochent de plus en plus. Une certaine complicité s’est installée. Néanmoins, lors d’un repas avec Daniel chez la mère d’Adrianna, une dispute éclate entre la journaliste et sa mère. Adrianna parle de son homosexualité. Sa mère, furieuse, lui dit de quitter la maison. Cette scène montre la force des structures traditionnelles dans la société mexicaine. La mère reproche à Adrianna de ne pas être un exemple pour ses sœurs cadettes, dont une est enceinte. La journaliste dénote dans cette famille, elle est la seule à avoir fait des études, elle n’a pas l’air de se reconnaître dans les dogmes de l’Eglise catholique, elle travaille aux Etats-Unis et elle est lesbienne. La mère se soucie surtout du fait que sa fille puisse se marier et fonder une famille, peu importe que cela lui plaise ou non. Face à cette scène, Daniel tente de faire de l’humour, sans succès. Il se retrouve en position de faiblesse, en fauteuil roulant, et il n’est qu’un simple spectateur de la dispute.

La fin de l’épisode est énigmatique. On voit Steven Linder, au coucher du soleil, sonder le sol en plein désert. Au fur et à mesure qu’il avance on s’aperçoit que des dizaines de femmes font la même chose que lui. Puis on voit apparaître des croix avec des noms de femmes dessus, certainement pour des tombes.

7/10

Bilan

La pression retombe clairement dans cet épisode qui ouvre un nouveau cycle dans cette saison. Les personnages sont tous en phase de transition. La disparition d’Eva vient relancer l’intrigue. Le thème de la place des femmes dans la société mexicaine semble prendre de plus en plus d’ampleur.

1 Commentaire

  • Toff63
    Le 27/07/2018 à 13h31

    Beaucoup de thématiques intéressantes dans cet épisode mais pourquoi les placer que maintenant alors que l'arc Tate est bouclé. Je trouve que la saison est construite bizarrement et que la question du lesbianisme dans la société mexicaine ou bien l'enlèvement d'Eva aurait pu être introduits plus tôt dans la saison.

    Le vrai plus de cet épisode, c'est en effet Sonya qui se rapproche de Marco pour l'aider. Cette empathie peut s'expliquer par le fait que Sonya poursuit son deuil de sa soeur (symbolisée par l'ancienne voiture foutue et la cassette emblématique), elle a déjà vécu cela et est donc plus à même d'aider Marco dans cette situation. Elle qui n'est d'ordinaire pas à l'aise dans les relations sociales (à cause de sa maladie) a trouvé ici un domaine où son expérience est un atout.

    Enfin, Charlotte poursuit sa route, déconnectée du reste mais prometteuse pour la saison 2. 6/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

12 votes

Contenu relatif

The Bridge (US)
Note de la série :
8.9/10