Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

Weeds - 5x10 : Perro Insano

Résumé

Après l'arrivée de nouveaux ennemies, Shane et Shilas ont besoin de la protection de Nancy. Andy pense à son futur avec Audra alors que Doug et Silas comptent se venger de Celia.

5x10 : Perro Insano © 2009 CBS Corporation

Cette cinquième saison, qui touche bientôt à sa fin, prend des airs de montagnes russes. Que ce soit au niveau de la qualité de l’histoire ou de la performance des acteurs, Weeds nous propose des épisodes tous très différents les uns des autres. Fatigue ? Faiblesse du scénario ? Manque d’inspiration ? Quoi qu’il en soit, même si la série se retrouve parfois embourbée dans des situations inutiles, un sentiment agréable, je pense, ressortira de cette saison. Mais ça, j’en parlerai plus longuement dans mon bilan de saison.

Perro Insano, ce titre quelque peu intrigant faisant référence à un lutteur mexicain dont je tairai le nom (oui, leur identité doit rester cachée), ne parle que très peu de cela. Weeds se concentre toujours, pour ses titres, sur des choses souvent extérieures à l’essence même de la série, et c’est une idée plutôt originale et drôle.

Mais véritablement, l’épisode tourne autour du twist de la semaine dernière. Shane s’est fait tiré dans le bras et de ce fait découle toute une nouvelle aventure qui, je pense, terminera la saison.
Les premières minutes retracent l’accident et le moment juste après celui-ci. On découvre alors un Esteban presque « papa-poule », ce qui peut paraître étrange étant donné sa personnalité. Mais l’effet est assuré et son rôle devient, grâce à cet épisode, moins antipathique. On l’imagine très bien se fondre dans la famille Botwin, chose qui se fera officiellement à la fin de l’épisode, mais pour combien de temps ? Car oui, depuis le début de la saison, Esteban est vu, par les autres personnages, comme un homme mort. Prédiction ou simple souhait ? Nous le verrons dans les derniers épisodes, probablement.

Et l’étau se ressert autour de lui. Cela se remarque tout d’abord par le rapprochement des personnages, notamment de Shane et de Silas qui semblent vouloir rester volontairement dans sa demeure, mais aussi d’un point de vue de l’histoire. Il veut évoluer seul professionnellement et l’atmosphère est tendue tout autour de lui. Pilar va alors jouer un rôle important, à l’avenir, et Guillermo, qu’on avait largement oublié, va revenir pour une mission que l’on peut qualifier de dangereuse. La fin se dessine, un peu trop nettement à mon goût, espérons donc qu’il y aura des retournements inattendus et que la fin de saison sera, comme  d’habitude, explosive !

Le noyau de la série étant balayé dans ces quelques lignes, restent les divertissements que sont Doug, Dean, Célia, et Andy. La boutique a fermé, Silas n’est même plus de la partie et Doug découvre la supercherie de Célia. Des moments drôles, parfois surjoués mais les dialogues restent intéressants. D’autant plus que le duo Doug/Dean se reforme, pour notre plus grand plaisir. Célia, quant à elle, se contente de vendre ses produits remplis de drogue. Elle prend l’ancien rôle de Nancy, avec la fraîcheur de son personnage.
Andy est le seul qui essaie de se faire une place mais qui n’y arrive pas. Cette saison aura été un flop pour lui, son histoire n’étant vraiment pas développée.

Un épisode attrayant donc, qui laisse entrevoir la fin.

0/10

Bilan

Un épisode attrayant, qui laisse entrevoir la fin.

1 Commentaire

  • Toff63
    Le 15/03/2015 à 13h36

    Excellent épisode en effet, avec des surprises et beaucoup d'humour. La partie lutte mexicaine est peu évoquée mais c'est irrésistible, l'acteur est excellent et ça m'a rappelé le film hilarant Super Nacho avec Jack Black.
    Sinon, j'ai adoré le duo Doug/Dean et la vengeance du premier, c'est très puéril et bête mais ça fait rire. J'apprécie aussi de voir Shane devenir un peu sombre et profiter de sa situation (le coup de la piscine), ainsi que Silas qui mine de rien essaie de grandir et tient à sa famille. Quant à Esteban, je sens bien que la mission finale de Guillermo va par erreur lui régler son compte. Enfin, Celia est trop prévisible et son petit jeu avec Dean n'est pas passionnant. En revanche, contrairement à ce que tu dis dans ta critique, j'aime bien Andy, il n'a pas d'intrigue propre mais à chaque qu'il est à l'écran il apporte quelque chose, souvent de l'humour (avec la drague de la docteure) et un peu de sérieux (le cadeau de mariage). 9/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

3 votes

Contenu relatif