Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

True Blood - 2x8 : Timebomb

Résumé

A Dallas, les choses s'accélèrent. Godric fait son apparition, et le conflit entre le Fellowship of th Sun et les vapires éclate.
La relation entre Jessica et Hoyt prend une nouvelle tournure.
A Bontemps, Maryann devient de plus en plus inquiétante.

2x8 : Timebomb © 2009 - Home Box Office

True Blood est, comme vous le savez probablement, une adaptation des romans de Charlaine Harris. A ce que j’ai pu lire, il s’agit davantage d’inspiration que d’adaptation à proprement parler. Mais il semblerait que la série renoue avec le genre littéraire. Depuis quelques semaines, les épisodes sont comme les chapitres d’une histoire dont le schéma a été pensé consciencieusement. Dans le fond, même si le sentiment est plus léger, mais on remarquera tout de même quelques éléments littéraires, comme (et ce, dès le début de la série) une ambiance propre. Mais c’est une caractéristique beaucoup plus générale, qui s’applique à toutes les formes d’art.

Timebomb suit ce nouveau format. On reprend, une nouvelle fois, à l’endroit exact où l’épisode précédent nous avait laissé. Et encore une fois, de grandes lignes seront éclaircies. L’arc de Jason trouve ici une conclusion apparente, et assez rapide. Il sort de sa stupeur de la même façon qu’il y était entré, sans savoir pourquoi. Au nom de l’amour fraternel, peut-être. Soit, il sera utile à l’intrigue principale, on voyait de toute façon que son histoire tournait en rond.

Son rôle était clairement de nous familiariser avec The Fellowship of the Sun, congrégation/secte anti-vampire, qui détenait donc bien Godric, le fameux  maker d’Eric. Cet épisode nous permet de faire les présentations avec un vampire à l’apparence jeune et qui est pourtant plus vieux que le Christ. C’est ce qu’il nous apprend au détour d’une conversation avec les Fellowship. Grâce à son personnage, de nouveaux enjeux voient le jour. Déjà, au passage, il permet de réaffirmer que True Blood est une série qui prend des positions, même si ce n’est pas toujours subtil, à propos de la discrimination ou de la religion. En ce sens, Godric est un excellent faire valoir. Il n’est pas aussi charismatique qu’on aurait pu l’espérer, mais son rôle pourrait bien être l’un des plus intéressants, s’il est poussé dans la bonne direction. Ses interactions avec Eric, personnage qui prend de plus en plus d’ampleur, pourraient être un bon départ.

A Bontemps, on ne peut pas dire que les choses évoluent aussi rapidement. Maryann est puissante et inquiétante. C’est le message que l’on nous fait passer depuis le début de la saison, et là je crois que tout le monde l’a compris. On a eu droit aux orgies, aux vibrations, aux meurtres, à un discours sur ses origines… Cette semaine, elle prépare une dîner assez spécial pour Tara et Eggs. Même si on ne sait toujours pas exactement pourquoi elle les a pris sous son aile, on peut se demander si elle n’a pas choisit d’en faire ses serviteurs. C’est en tout cas le cas pour Eggs.
Le tout commence à lasser. L’épisode précédent était beaucoup plus exaltant concernant cette intrigue. On aurait pu croire qu’on avait fini de tourner autour du pot, mais il semblerait que l’on va devoir attendre la fin de la saison, dans quatre épisodes, pour espérer avoir une conclusion digne de ce nom.

L’épisode de cette semaine confirme le fait que True Blood, après s’être cherchée, devient une vraie bonne série efficace. La cliffhanger final remet énormément de choses en question, plus que d’habitude. Il faut espérer que les réponses que l’on va nous donner ne seront pas que la pirouette scénaristique habituelle (Ah oui mais en fait il n’est pas mort, ni même blessé, ce n’était pas un vrai fusil) et relancera l’intrigue.
Si l’une des parties ressemblait à une fin de saison, la seconde stagne légèrement, sans nous ennuyer pour autant.

0/10

Bilan

L’épisode de cette semaine confirme le fait que True Blood, après s’être cherchée, devient une vraie bonne série efficace. La cliffhanger final remet énormément de choses en question, plus que d’habitude. Il faut espérer que les réponses que l’on va nous donner ne seront pas que la pirouette scénaristique habituelle (Ah oui mais en fait il n’est pas mort, ni même blessé, ce n’était pas un vrai fusil) et relancera l’intrigue.

1 Commentaire

  • Charlotte
    Le 16/08/2009 à 19h59

    C'est vrai que, pour cette deuxième saison, True Blood fait fort! Vivement la fin!

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

28 votes

Contenu relatif

True Blood
Note de la série :
8.7/10