Critiques

Seriesaddict.fr  par | 2

Private Practice - Bilan saison 2

Bilan saison 2 © 2009 - American Broadcasting Co

Private Practice est le spin off de Grey’s Anatomy, séries crées par Shonda Rhimes. Vu le plébiscite que le personnage d’Addison Montgomery Sheppard (Kate Walsh) a suscité auprès des fans, la créatrice a décidé de lui donner les clefs de sa propre série. Après avoir échoué à se réconcilier avec les deux hommes de sa vie, le Dr Addison Montgomery quitte l'hôpital du Seattle Grace pour Los Angeles afin d’essayer de se reconstruire. Elle y retrouve des amis d'université, Naomi et Sam (Audra McDonald et Taye Diggs), et accepte un poste dans leur clinique spécialisée dans la fertilité et la médecine parallèle. Peu à peu, sa vision idéaliste du mariage et des réussites professionnelles se dégradent. Elle constate que même des conseillers conjugaux ne parviennent pas à faire fonctionner leur propre mariage.

La première saison n’était composée que de neuf épisodes (grève des scénaristes oblige). La chaine qui la diffuse, ABC, a tout de même commandé une seconde saison, espérant que la série arriverait à se démarquer de sa grande sœur, mais on constate bien que ce n’est pas le cas.
Cet état de fait se remarque en premier lieu via la trame scénaristique de la série. On a d’un côté la vie du cabinet et de ses médecins, et de l’autre les patients, qui sont la ligne conductrice de chaque épisode. Shonda Rhimes aime nous interpeller dans des choix moraux difficiles et nous obliger à nous poser des questions sur ce que nous ferions dans des situations inextricables (abandonner notre enfant car on a plus d’argent pour le soigner ou bien que ferions nous si on nous demandait de l’aide pour euthanasier un être humain). Toute ces questions nous ont déjà été posées dans Grey’s anatomy avec beaucoup plus de savoir-faire.

C’est vrai que les histoires abordent des sujets sensibles mais Private Practice a un gros défaut, ses acteurs. J’ai beau essayer, je n’éprouve aucune empathie pour, eux a deux exceptions près : Kate Walsh et Paul Adelstein.
Taye Diggs (Noah Bennett) et Tim Daly (Pete Wilder) ne servent et n’apportent rien à la série.

A défaut d’être une grande série, elle aurait pu être  bonne, ce n’est pourtant pas le cas. Les scénaristes s’obstinent à ne nous parler que d’une chose, le sexe. Ce qui était amusant dans la première saison, qui ne comptait que neuf épisodes. Mais sur une saison de 24 épisodes, ça devient vraiment difficile à supporter.
Entre Amy Brenneman (Violet Turner) qui couche avec deux hommes en même temps,  qui se retrouve enceinte et ne sait pas qui est le père, et Audra Mc Donald qui après son divorce attrape le démon de midi et commence a coucher avec tout ce qui porte un pantalon (De préférence des amis ou connaissances de son ex).

Toute la saison est malheureusement dans cette veine. Vous allez me dire que je suis de mauvaise foi, car il y avait des histoires intéressantes. Je vous répondrai que vous avez raison, et c’est ce qui rattrape à mes yeux la saison. Mais je pense que mettre en avant un peu plus les patients au lieu de nous raconter leurs sempiternelles histoires de fesses nous ferait beaucoup de bien.
En revanche, vers le milieu de la saison, les scénaristes nous ont offert un cross over entre les deux séries qui était simplement incroyable et je pense pouvoir dire sans me tromper ni même exagérer que c’était l’un des meilleurs cross over que la télévision nous ait offert ces dernières années.

Ces deux épisodes étaient vraiment intenses, ce qui prouve qu’avec un peu de savoir faire Private Practice aurait toute les chances d’atteindre le niveau de Grey’s anatomy dans le cœur des fans voire même de la dépasser. Mais pour cela, il faudrait que les scénaristes approfondissent leurs histoires et si possible changent le casting, mais là j’extrapole.
La série a néanmoins toujours beaucoup de travail à accomplir. La preuve en est le Season final, qui était extrêmement pauvre, presque sans intérêt. Il m’a laissé circonspect quant au devenir de la série. Mais quoiqu’il arrive, je resterais fidèle à Private Practice, en espérant que Shonda Rhimes mette les histoires personnelles sur le côté et change la thématique des épisodes de façon drastique.

0/10

Bilan

A défaut d’être une grande série, elle aurait pu être  bonne, ce n’est pourtant pas le cas. Les scénaristes s’obstinent à ne nous parler que d’une chose, le sexe. Ce qui était amusant dans la première saison, qui ne comptait que neuf épisodes. Mais sur une saison de 24 épisodes, ça devient vraiment difficile à supporter.

2 Commentaires

  • Peter
    Le 11/10/2009 à 17h34

    Je trouve injuste ta critique! L'histoire de sexe dans Private Practice est présent tout comme dans la série mère Grey's Anatomy, excuse moi mais Meredith a du se taper tout les médecins de Seattle en passant même par le vétérinaire alors bon ... Et pour ce qui est de l'empathie des personnages, dans une série on ne peut pas aimer tout le monde, moi le premier! Et pur ce qui concerne le cross-over excuse moi mais je pense que la majorité des fans ont pensé qu'il a été raté, la storyline de Archer arrive comme un cheveu sur la soupe ! Après c'est vrai que tout ce qui concerne l'arrivé de Sam, Naomi et Addison à Seattle c'est très plaisant de voir 2 séries se mélanger mais rien de plus ....

  • Amich
    Le 31/07/2011 à 18h32

    Moi j'adore private practice et au contraire je trouve les personnages très attachants, ils sont plus vrai que dans grey's A (série dont nous avons d'ailleurs déjà fait le tour). Je n'ai pas encore vu cet épisode ou ils seront réunis mais revoir meredith ne me dis rien du tout... Ici les personnages sont tellement différents les uns des autres qu'on ne s'ennui pas. Il faut avouer que j'ai également un petit faible ( plutot un énormissime faible) pour le personnage de Dell(Chris lowell), gamin au début de la saison 1 il a très vite changé pour devenir un homme attachant, sensible et au combien séduisant. Je sais malheureusement ce qui va se passer pour lui, j'en ai pleuré devant mon écran comme jamais, quel gâchi de se séparrer de lui. La série n'aura plus le même gout pour moi.

Ajouter un commentaire







 Spoiler