Critiques

Seriesaddict.fr  par | 3

Vikings - Bilan saison 2

Bilan saison 2 © 2014 - History

Attention ! Visionnage de la saison recommandé pour lire la critique !


A la fin de la première saison, on avait laissé Ragnar après le premier chapitre de son histoire.
Il avait tout : des terres, des gens, des moyens, des rêves.

Mais ces rêves l'ont poussé à aller plus loin, quitte à commencer à douter de ses bons sentiments. Sa quête de gloire l'a amené à rejeter sa femme pour une princesse, et à se rapprocher du personnage le plus important de son monde.

Dès son arrivée, on s'est douté que le Roi Horik allait prendre une position centrale, et on se doutait aussi qu'un jour, Ragnar le remplacerait. C'était prévu et énoncé. Mais quand ? Comment ? C'est ce qu'on suit dans cette deuxième saison.

Alors que la première saison se centre sur quelques intrigues, parfois agréablement ou inversement avec des longueurs, la suite nous montre qu'il y a eu du travail pour tout améliorer.

On reste dans ce même univers, dans les mêmes couleurs, dans cette photographie propre à Michael Hirst, que l'on peut percevoir dans ses autres productions (The Tudors). Mais on a fait l'effort d'améliorer la qualité.

La trame principale suit son avancée, pas à pas, épisode par épisode. Ne pas s'attendre ici à de sérieux retournements de situations toutes les 40 minutes. Mais au-delà de ça, l'univers et les personnages sont agréablement approfondis à travers beaucoup plus d'histoires secondaires.

On ne cite que leurs noms : Rollo, Siggy, Lagertha, Bjorn, Floki, Athelstan....Rien que ces six là évoluent, et souvent pas comme on se l'était imaginé.

Avec Vikings, History veut proposer une reconstitution d'une période de l'histoire qui est aujourd'hui, faute d'éléments concrets suffisants, impossible à vérifier par les spécialistes. Du coup, il faut la prendre obligatoirement comme une série fresque, qui s'inspire de plus en plus de genres théâtraux.

Maladroitement mises en avant dans la saison 1, les éléments religieux, le rapport avec les dieux, le mystico-fantastique prend désormais une place indispensable.

Et pour finir, peut-être que ce sera plus exploité dans la saison 3, on se penche un peu vers le merveilleux (le genre littéraire très à la mode au moyen-âge). Dans la dernière image de cette saison, Ragnar commence à prendre une dimension presque arthurienne. Attention là, à ne pas tomber dans le ridicule.

9/10

Bilan

Si on prend Vikings comme ce qu'elle est : une fiction s'inspirant d'une période de l'histoire, on passe 10 épisodes dans un pur bonheur. Même si cette série n'est pas encore au panthéon des grandes séries cultes, si elle continue dans cette avancée, elle a de bonnes chances de le devenir. Après le semi-échec des Tudors, Michael Hirst pourrait enfin se faire un nom. En tout cas nous, on l'espère.

3 Commentaires

  • Edd_Bidule
    Le 13/05/2014 à 17h58

    Je pense que la dernière scène la "photo" est plus un rêve ou une vision de Ragnar .. Enfin j espère sinon c est vrai que ça fait "cliché" !

    Sinon très bonne saison pour ma part encore mieux que la première !

    Vivement la 3 !

  • BUENOO
    Le 14/05/2014 à 11h43

    Perso je suis fan.

    Une qualité de décors juste magistral, des personnages charismatique et bien étudié, de l'action quand il faut, de bonne intrigues, non vraiment un coup de coeur cette série.

  • MissChloé75
    Le 08/01/2015 à 09h25

    Très bonne saison, avec 2 temps forts: "l'aigle de sang" et la fin de la saison! ...Et bien sûr Ragnar Lodbrock toujours aussi beau comme un dieu! <3 (et ses femmes pas mal non plus il faut bien reconnaître!)

Ajouter un commentaire







 Spoiler