Critiques

Seriesaddict.fr  par | 3

Rosemary's Baby - 1x1 : Night 1

Résumé

Après une fausse-couche, Rosemary et son mari Guy Woodhouse, deux américains, décident de changer d’air et partent s’installer à Paris. Les propriétaires de l’appartement où ils emménagent s’avèrent cacher de dangereux secrets.

1x1 : Night 1 © 2014 - NBC

S’il ne fallait faire qu’une seule comparaison entre le début du film de Polanski et la première partie de la série de NBC, c’est le traitement accordé au personnage principal, Rosemary, qui s’enfonce peu a peu dans la solitude et la paranoïa. Chez Polanski, ce malaise y est distillé progressivement, sans qu’on ne s’en rende compte, finalement. La version 2014, elle, fait de Rosemary un « outsider » dès le départ : c’est une étrangère dans un pays où elle ne connaît (presque) personne et ne parle pas la langue. Simpliste et peu subtil.

Et ce n’est pas le seul raccourci scénaristique. Tout part d’un vol de sac à main et de la rencontre fortuite entre Rosemary et Margaux Castevet, une riche et, en surface, très généreuse parisienne. Lorsque le petit studio du jeune couple est rendu inhabitable à cause d’un court-circuit suspect, Margaux et son mari Roman leur proposent de vivre dans leur appartement voisin – un appartement luxueux dans un quartier chic de Paris – au même prix que leur studio. Difficile à croire pour le téléspectateur, mais soit, après tout on est dans une série fantastique. Encore plus suspect, le dressing est fourni de vêtements à la taille de Rosemary et Guy. Là où Mia Farrow campait en 1968 une Rosemary naïve (presque une femme-enfant), Zoe Saldana, elle, interprète dans cette version une femme plus mature, et on reste dubitatif sur le fait qu’elle morde aussi vite à l’hameçon. Après tout, et elle le dit elle-même, « c’est trop beau pour être vrai ».

D’autres faits étranges viennent s’ajouter et le téléspectateur (du moins celui qui ne connaît pas l’histoire originale) comprend très vite que des forces occultes sont à l’oeuvre : Guy, écrivain à la page blanche, retrouve l’inspiration, termine et vend son livre en moins de deux semaines. Mieux, il décroche un job prestigieux à la Sorbonne suite au coup de sang suicidaire du professeur concurrent. Rosemary, quant à elle, enquête sur la précédente locataire de l’appartement, suicidée (elle-aussi) en se défenestrant. Elle rencontre un prêtre qui lui confie que l’immeuble renferme des habitants sataniques, s’adonnant aux sacrifices humains.

La première partie se referme avec Rosemary qui rêve – ou plutôt cauchemarde – qu’un homme à l’aspect inhumain la met enceinte. Bref, 90 min, soit la moitié de la minisérie, pour mettre les éléments de l’histoire en place.

J’dis ça, j’dis rien :
On a bien-sûr droit aux sempiternels clichés sur Paris (une carte postale à chaque prise de vue extérieure) et sur ses habitants (impolis ou arrogants, aux choix).

6/10

Bilan

Ce n’est pas une mince affaire que de tenter le remake du cultissime film de Polanski. Le genre satanique est, en général, très « casse-gueule » ; la ligne entre le chef d’oeuvre et le ridicule y est très mince. Peut-être que ce remake aurait pu fonctionner sur une chaîne câblée qui peut se permettre de pousser très loin les frontières de l’épouvante. Ici, NBC nous sert un plat réchauffé sans saveur, aux choix scénaristiques poussifs. Et surtout, qui ne nous fait pas peur. C’est gore, parfois, mais effrayant, jamais.

3 Commentaires

  • serial
    Le 18/05/2014 à 22h48

    Abortion please !!!

  • lost8884
    Le 19/05/2014 à 02h54

    Le second épisode est bien mieux que le premier .. certes par rapport à la vision de Polansky .. on est bien loin, mais pour une mini-série elle n'est pas trop mal comparée à d'autres.

  • mimicracra
    Le 19/05/2014 à 17h57

    Je n'avais pas vu la dernière partie comme un cauchemar, mais plus comme une "offrande sacrifice", et que cela se passait réellement...
    On voit Guy pleurer sur le lit, il a dû la droguer.
    Et dans la scène du début, la femme (qui se suicide) dit à son mari "tu m'as vendu", quelque chose comme ça.
    Je pense plus que Guy a passé un pacte quand Roman l'a amené à son "club", et de là il a commencé à concrétiser tous ses rêves.

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

14 votes

Contenu relatif

Rosemary's Baby
Note de la série :
7.2/10