Critiques

Seriesaddict.fr  par | 0

Rosemary's Baby - 1x2 : Night 2

Résumé

Alors que sa grossesse se poursuit, Rosemary sombre peu à peu dans la paranoïa, persuadée que ses voisins en veulent à son bébé.

1x2 : Night 2 © 2014 - NBC

La deuxième partie suit Rosemary qui endure une grossesse difficile. Elle éprouve des douleurs irraisonnées, que ni son médecin ni son mari ne prennent en considération. On découvre alors le vrai visage de Guy, plutôt transparent dans le premier épisode. On avait du mal à le voir prêt à sacrifier le premier enfant de sa femme pour gloire et richesse, ici le masque tombe. Il faut se méfier de ce que l’on souhaite, et c’est exactement ce qui arrive à Guy, qui ne reconnaît plus sa femme, changée par la douleur, et qui, peu à peu perd tout amour pour elle.

Les morts s’accumulent autour de Rosemary ; elle finit par comprendre que ses généreux bienfaiteurs, Les Castevets, sont à l’origine d’un culte satanique et convoitent son bébé. Carole Bouquet qui joue le personnage de Margaux Castevet est moins présente dans ce deuxième épisode, mais elle arrive à voler l’écran à chacune de ses scènes (notamment lorsque son personnage embrasse Guy Woodhouse).

Rosemary tente de s’échapper, mais sans succès. Elle tombe dans le coma, et à son réveil, son mari lui apprend que leur bébé est mort. Elle s’effondre sous le chagrin. De retour chez elle quelques jours plus tard, Rosemary entend un bébé pleurer, et comprend que c’est le sien. Elle le trouve, entouré par les Castevet et les autres habitants de la Chimère. En voyant les yeux d’un bleu difficilement humain de son fils, Rosemary veut tout d’abord le tuer. Mais, muée par l’instinct maternel, plus puissant que tout ici, Rosemary accepte son fils, tel qu’il est, même s’il est l’enfant de Satan.

A noter que dans la version de Polanski en 1968, on ne voit pas l’enfant, et Mia Farrow, sa mère, a une réaction épouvantée lorsqu’elle l’aperçoit pour la première fois. Apparemment griffu et cornu, il est difficile de comprendre comment Rosemary finalement choisi d’être une mère pour cet être diabolique. Il y avait dans cette dernière scène un sentiment de malaise tout à fait approprié. Ici, le bébé est adorable, voire ironiquement angélique, et on peut plus facilement comprendre l’acceptation de cette Rosemary version 2014 ; on ne ressent pas (ou moins) ce sentiment malsain.

Cette différence est d’ailleurs assez symptomatique du traitement de l’épouvante sur nos écrans. Avant, on suggérait. Maintenant, on montre tout. Dommage, car on perd en impact.

7/10

Bilan

Après une première partie plutôt plate, la suite et fin de ce Rosemary’s Baby est une agréable surprise : la tension est là, et monte jusqu’au dénouement. Cela peut s’expliquer par l’histoire, qui gagne en fluidité (et qui est d’ailleurs, contrairement à la première partie, très fidèle au film original). Mais surtout le téléspectateur est embarqué par la brillante interprétation de Zoe Saldana, très crédible dans la peau de cette femme enceinte qui sent qu’il y a quelque chose qui ne va pas avec son bébé.

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

18 votes

Contenu relatif

Rosemary's Baby
Note de la série :
7.2/10