Critiques

Seriesaddict.fr  par | 4

Hung - 1x10 : A Dick And A Dream or Fight The Money

Résumé

Tanya est de plus en plus inquiète par la présence de Lenore dans sa relation professionnelle avec Ray, qui a peur de se faire virer de son école. Pendant ce temps, Jessica essaie d'oublier ses problèmes, tout comme Damon qui a du mal à digérer la fin d'une relation.

1x10 : A Dick And A Dream or Fight The Money © 2009 - Home Box Office

Après neuf épisodes, Hung nous mène douloureusement, et pas dans le bon sens du terme, vers la fin de cette première saison. Sans surprise ni rebond, les évènements s’enchaînent dans une lente et assourdissante routine, installée depuis le tout premier épisode, qui n’a cessé de me décevoir. Car assister à des retournements plus que prévisibles, ce n’est pas très intéressant. Malgré tout, la série est renouvelée pour une deuxième saison qui, avouons-le, ne sera pas d’une originalité extrême au vu des dernières minutes de ce Season Final. Mais ne soyons pas mauvaise langue et laissons-nous porter par ce dernier épisode.

A Dick and A Dream or Fight The Honey, un titre accrocheur mais vide de sens. Jouer sur la provocation, c’est la direction que la série a choisi et c’est un peu dommage. Les personnages se sont dévoilés, les scènes de sexe se sont multipliées (le plus souvent, sans raison) et les intrigues sont devenues superficielles. On est passé du « comment faire marcher une entreprise de gigolo ? » à « Est-ce que Lenore va se faire une place au sein de l’entreprise ? ». Un peu light, non ? D’autant plus que les autres personnages n’apportent pas beaucoup plus de profondeur. Il suffit de se remémorer la conversation plus que pompeuse entre Ray et Jessica à la fin de l’épisode (des blancs à n’en plus finir, des phrases tirées de roman photo etc…) ou encore la storyline complètement inutile de Damon, sans parler de Darby, une présence des plus incompréhensibles.

Le potentiel de la série semblait être bon. Le sujet, traité convenablement, aurait pu être très intéressant. Il est vrai que j’aurai imaginé quelque chose de plus professionnel, basé sur les clientes de Ray, et même, pourquoi pas, le faire continuer sa relation avec Jemma. En fait, il manque à cette série une réélle intrigue et des personnages secondaires de valeur. Aucune complexité entre les différents protagonistes n’est mise en avant, à part peut-être la relation entre Ray et Jessica qui se comprend avec nostalgie, mais rien de bien transcendant.

La cas Lenore va peut-être apporter à la série le piment qui lui manque. Sa supériorité et ses relations pouvant aider dans le monde plus que brouillon qu’est celui de Ray. Alors bien sûr, une mini-storyline s’est imposée avec sa personnalité, qui de elle ou de Tanya va guider Ray dans son métier ? Les deux, forcément. Tanya est rétrogradée, que ce soit dans son statut professionnel ou dans sa vie personnelle (nous n’avons plus de nouvelle de son petit-ami, encore un personnage qui ne servait à rien !).

Mais voyons les bons côtés de l’épisode, les métaphores. Ce sont, pour ainsi dire, les seules choses ayant un peu de saveur. La métaphore de la mouche que Tanya doit abattre est plus qu’évocatrice. Elle nous montre la gentillesse de la jeune femme et la détermination qu’elle a à ne plus se laisser faire. Contrairement au moment où Lenore fait faire ses besoins à son chien sur un terrain de jeu pour enfants (comprenant ici qu’elle met sa merde où elle veut et qu’elle ne ramasse pas après elle). Le miel derrière les murs de la maison de Ray peuvent aussi se comprendre ici comme la trouvaille d’un trésor après avoir gratté plusieurs couches d’emmerdes. A savoir, est-ce que la série va devenir meilleure ?

Ca, mes amis, nous le saurons dans le prochain épisode alors rendez-vous l’année prochaine !

0/10

Bilan

Après neuf épisodes, Hung nous mène douloureusement, et pas dans le bon sens du terme, vers la fin de cette première saison. Sans surprise ni rebond, les évènements s’enchaînent dans une lente et assourdissante routine, installée depuis le tout premier épisode, qui n’a cessé de me décevoir.

4 Commentaires

  • Amélie
    Le 15/09/2009 à 13h14

    Beaucoup de bruit pour rien...les deux premiers épisodes annonçaient pourtant quelque de grand et puis plus rien.
    Voilà une série qui ne va pas me manquer.

  • AnSo
    Le 17/09/2009 à 17h31

    Une fin de saison qui se finit en eau de boudin... J'espère que les scénaristes arriveront à trouver un véritable fil conducteur lors de la prochaine saison.

  • Suricate
    Le 24/11/2011 à 11h54

    Bonjour, j'aime beaucoup cette série. les musiques (de génériques de fin notamment) sont extra. Merci de les avoir indiques pour la 1ere saison.
    Avez vous les titres pour la saison 2?
    Par avance merci

  • Charlotte
    Le 29/11/2011 à 22h38

    @Suricate : C'est rajouté ;)

Ajouter un commentaire







 Spoiler