Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

Penny Dreadful - 1x6 : What Death Can Join Together

1x6 : What Death Can Join Together © 2014 - CBS

Autant on peut se plaindre de certaines séries qui manquent d'intrigues, autant ce n'est pas le cas de Penny Dreadful avec le nombre d'intrigues présentes.

Le contrecoup de cette pluralité d'intrigues est que l'on a une multitudes de questions sans réponses, la série nous lance sur plusieurs intrigues à la fois dans le même épisode et on est un peu perdu confronté à autant de questions à la fois et en plus ils ne reprennent pas systématiquement les mêmes intrigues pour chaque épisode.
Par exemple, le premier meurtre que l'on voit pour le moment, il n'y a pas eu beaucoup d'information dessus et il ne risque pas d'en avoir au moins durant cette saison 1.

Si le but principal est de ramener la fille de Malcom Murray, ce n'est pas très palpitant ni original. Ce qui est intéressant dans cette série, c'est la psychologie et le comportement des personnages. Elle donne l'envie de vouloir en apprendre plus sur tous les personnages et leur passé, notamment celui de Sembene.

Les épisodes, de manière générale, sont bien construits autour des intrigues, il manque néanmoins des liens, parfois, entre deux épisodes, ce qui est perturbant.

La Ligue des Gentlemen Extraordinaires

Pour accompagner notre père en détresse dans sa croisade nous avons des noms d'honneurs (d'horreurs ?) de la littérature en présence pour le moment de Dorian Gray, Frankenstein et Van Helsing. Toujours un peu réticent de voir de "grands" noms sortis comme cela sans crier gare car il y a la crainte de sortir des noms juste parce qu'ils sont connus et que finalement les personnages ne soient pas très approfondis.

Mais au vu des six premiers épisodes, ces personnages ne sont pas mis là sans raison et on une vraie histoire et j'espère que cela continuera dans ce sens si d'autre personnages de littératures sont ajoutés dans la série.

Pour les acteurs à proprement parler, Eva Green est bluffante dans son rôle. Le casting général est, par ailleurs, bon également mais une mention spéciale à Eva Green (et Timothy Dalton mais lui il est classe de nature).

Des monstres surnaturels ordinaires

Sans compter Miss Ives dont on ne sait pas vraiment ce qu'elle est, ou ce que c'est, surtout dans les deux derniers épisodes (parce que bon léviter comme cela n'a jamais été vraiment une bonne nouvelle surtout dans ce genre de séries), les monstres proposés ne sont pas original dans le bestiaire de la série.
On observe donc des vampires, loups-garous (ce n'est pas vraiment confirmé mais on sent que le meurtre du premier épisode puis la fin de l'épisode 4 nous dirige en ce sens), des démons (ce terme est générique et encore un peu flou dans la série), et des morts-vivants (les créatures de Frankenstein).
Ce n'est pas gênant de reprendre des monstres connus de tous mais tant qu'à les reprendre autant les faire avec originalité sauf qu'ici on a l'impression qu'ils les utilisent juste parce qu'il
faut des méchants (sans parler des loups-garous dont on aborde très peu le sujet sauf pour la pièce de théâtre). Les motivations des vampires sont vraiment floues et cela donne l'impression qu'ils sont méchants parce que ce sont des méchants et que les méchants c'est méchant, même si
plusieurs questions se posent autour d'eux comme "pourquoi ils n'enlèvent que des filles ?".

Même si Caliban (la première créature de Frankenstein) a un but, certes plutôt morbide voire glauque, mais compréhensible c'est même le monstre le plus intéressant pour le moment.

8/10

Bilan

Sous une ambiance Victorienne immersive, Penny Dreadful nous livre une série bien construite avec des épisodes prenant, des monstres certes pas originaux mais intéressants qui gagneraient à être mis plus en valeur. La série gagnerait à se recentrer un peu sur moins d'histoires à la fois, car la fin arrive à grand pas et il serait très frustrant d'avoir des questions en suspens à la fin, il y en aura mais le moins possible cela serait bien.

1 Commentaire

  • Toff63
    Le 14/07/2016 à 14h40

    Cet épisode était excellent avec des personnages qui fonctionnent en duo (Vanessa-Gray/Frankenstein-Van Helsing/Malcolm-Ethan), chacun apportant quelque chose, que ce soit l'étonnante nature de Miss Ives, une initiation aux contes caucasiens sur les vampires et autres créatures ou bien la trame générale de la fille de Malcolm (Mina).
    L'ambiance est excellente et soignée, le casting est très bon (surtout Eva Green) et je ne vois que 3 petits défauts dans cet épisode: La créature de Frankenstein évolue peu, la bataille dans le bateau est pas toujours bien filmée avec des personnages qui s'en sortent parfois bien facilement, et je reste dubitatif sur le rôle de Miss Croft dans tout cela. 8/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

18 votes

Contenu relatif

Penny Dreadful
Note de la série :
8.8/10