Critiques

Seriesaddict.fr  par | 1

True Blood - 7x4 : Death is Not the End

7x4 : Death is Not the End © 2014 - Home Box Office

Au regard des épisodes précédents, celui-ci est une véritable merveille. Enfin, on s’attarde quelque peu sur les personnages décédés dans l’épisode précédent. Et contrairement à ce que l’on a déjà connu avec True Blood, ce n’est pas excessif.

Mais ce qui semble le plus marquant, c’est qu’enfin, un épisode a su nous toucher, et ce de nombreuses manières différentes. On a eu peur, on a souri, on a même pu rire aux éclats, on a ressenti une grande nostalgie, une pointe de tristesse pour les moments passés, pour les pertes subies… Certaines scènes nous ont comblés de bonheur, d’autres de tristesse. Bref, ce que l’on réclamait nous a enfin été donné : de l’émotion.

La semaine dernière, une pointe d’optimiste transperçait la surface dans certaines scènes. Cette fois, ce sont quelques taches noires qui subsistent dans un épisode de loin supérieur à tout ce que l’on osait encore espérer.

Et ceci est dû en partie à une décision inattendue, puisqu’Eric et Pam, que l’on pensait se diriger tout droit vers Sarah Newlin, ont décidé de faire un détour par la case Willa, pour notre plus grand plaisir !

Comme dans l’épisode précédent, les scènes puisées dans le passé d’Eric n’ont pour ainsi dire aucun sens, elles apportent tout au plus des anecdotes, mais on voit très peu où tout ça va nous mener. Oh bien sûr il y a cette histoire de tunnel, que l’on voit venir à des kilomètres, et cette introduction pseudo originale ne rend pas l’existence soudaine de ce tunnel moins lourde ou plus cohérente. En sommes, ça ne justifie pas ces scènes qui prennent pourtant un temps assez important dans l’épisode. Heureusement, Pam y apporte une dose d’humour ou plutôt d’ironie, qui allège le tout, par des phrases toujours aussi courtes qu’efficaces, de sa voix trainante tel que le « owh good, there’s more », lorsqu’elle découvre l’ex-Fangtasia.

Mais en contrepartie à ces scènes peu satisfaisantes, le présent de Pam et Eric a de quoi nous combler. J’en reviens aux merveilleuses répliques de Pam comme son « owh perfect, Sookie is here » qui a de quoi nous faire beaucoup rire, car visiblement ses sentiments à l’égard de la demoiselle en éternelle détresse ne se sont pas améliorés. Mais surtout, l’intérêt de tout ça réside dans la relation Pam-Eric qui nous régale à nouveau, comme on n’osait plus l’espérer. « I’m so sorry Pam » ou encore « you still love me » font tantôt sourire, et rire, et nous rendent globalement nostalgiques. Le moins que l’on puisse dire en tous cas, c’est que tout cela nous avait manqué ! Ces choses font parties de celles pour lesquelles nous sommes encore là à regarder un épisode 7x04, alors que les précédents nous ont tant déçus, alors que par moment, la série était honteusement incohérente, et je passe là de nombreux défauts récurrents. On n’en remercie que davantage les scénaristes pour ce genre de scènes, car ça, c’est True Blood comme on l’aime.

Quant à Sookie, il s’agit là également d’un petit miracle, puisqu’elle est nettement plus supportable que d’habitude dans cet épisode. Sa scène avec les enfants d’Arlène est assez émouvante, c’est dire ! Globalement, cette Sookie qui subit de plein fouet la perte d’Alcide, et tente d’en ressortir plus forte, est efficace, humaine, cohérente.
Et lorsqu’elle retrouve son protecteur de toujours, celui qui incarne une majeure partie du charisme que l’on peut trouver dans la série, la scène est plutôt puissante, efficace, et ce d’autant plus qu’elle était inespérée jusqu’alors. On prie néanmoins pour que l’ultime regard, celui qui clôt l’épisode, ne soit pas celui des adieux. Car sous aucun prétexte il n’a de quoi nous satisfaire, ces deux-là méritent une fin digne de ce nom, et bien plus qu’un simple regard, si lourd de sens soit-il.
De même, lorsque Sookie aide Holly à se souvenir, on ressent pour la première fois un certain intérêt pour Andy et Holly. Bref, cette storyline acquière, dans cet épisode, un semblant de sens que l’on aurait pensé impossible jusqu’alors.

Enfin, je tiens à insister sur le dernier quart d’heure de l’épisode, celui de l’action. On n’avait déjà aucune raison de s’ennuyer, mais lorsque la bataille approche, puis se déclenche enfin, le spectateur n’a plus qu’à s’accrocher. Le tout est assez rythmé, et ce de manière tout à fait correcte, surtout si l’on compare cette scène à celle de l’épisode précédent, dans les bois. Chacun y a son rôle, « No more f*cking fire ! » et on retrouve à nouveau toute une ribambelle d’ingrédients qui ont fait le succès de la série. Un sérieux côté too much propre aux vampires, et aux combats qu’ils mènent entre eux, des ralentis complètement exagérés, mais plus qu’agréables car bien utilisés dans le rythme de la scène. Les stratégies dans lesquelles s’engage Sookie, qui ne tiennent toujours pas la route, mais avec un garde du corps comme Eric, on ne le lui reproche plus ! Ils ont, comme souvent, abusés en oscillant entre mort/survie d’Arlène, c’était assez long, mais suffisamment dilué pour passer.

En guise de conclusions, quelques petites anecdotes. Tout d’abord, le public français appréciera la référence historique de Jason « This is our Normandie » même si un petit rappel de Bill l’amène à compléter par « History is a b*tch. » De même, on remercie Jason, pour le mot de la fin, si représentatif « That was intense. »
La petite crainte qui persiste, est qu’après un tel bond qualitatif, comment vont-ils rebondir. On peut difficilement croire qu’un tel niveau sera maintenu dans les épisodes à suivre, mais peut-être peut-on espérer qu’ils ne replongeront pas au niveau des premiers épisodes.

8/10

Bilan

Un épisode qui sert aux fans ce qu’ils espéraient, qui ressort les points forts de la série, notamment les relations entre ses personnages, et son humour parfois décapant, et les exploite à merveille. Le moins qu’on puisse dire, c’est que ça fait du bien, aucune comparaison possible avec le début de saison.

1 Commentaire

  • Toff63
    Le 07/05/2015 à 11h49

    L'épisode retrouve certains ingrédients clés comme l'humour noir et plus d'action.

    Eric et Pam sont hilarants avec des répliques et des flashbacks intéressants et drôles. Jason est comme toujours irrésistible. Le rapprochement Bill-Sookie est téléphoné mais fonctionne.
    D'autres scènes sont plus émouvantes comme Sookie et les enfants ou bien le final avec Arlene qui était très joli et adroit.
    Enfin, la scène d'action finale se rapproche du film 300 ou d'un clip de Woodkid. C'est exagéré, jouissif, volontairement too-much et sanglant, bref tout ce qu'on aime.
    Ma grosse interrogation maintenant c'est quelle va être la suite??? La chasse à Sarah Newlin semble être le dernier arc à traiter et il reste 6 épisodes, j'ai peur que la suite soit très diluée et retombe dans les travers du début de saison.

    La série reprend des couleurs, il y a encore des défauts mais le mélange action/humour est fortement présent et la réalisation ainsi que le destin des personnages sont beaucoup plus maîtrisés que dans l'épisode précédent. 7/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

18 votes

Contenu relatif

True Blood
Note de la série :
8.7/10