Critiques

Seriesaddict.fr  par | 4

24 - Bilan saison 9

Bilan saison 9 © Fox - 2014

Attention, il faut avoir vu la saison avant de lire cette critique !

Annulée en 2010 par la Fox, 24 devait faire l'objet d'une adaptation au cinéma mais le projet fut lui aussi annulé. On pensait que s'en était fini pour de bon de cette série marquante des années 2000 sauf que, à la surprise générale, la Fox annonce le 13 mai 2013 que la série sera de retour pour une saison spéciale de douze épisodes intitulée 24: Live Another Day et se déroulant à Londres. L'annonce était excitante mais très vite le doute surgissait : qu'attendre du retour d'une série qui lors de ses dernières saisons tournait clairement en rond ? Après quatre années d'absence, 24 serait-elle toujours aussi percutante dans un univers télévisuel encore plus concurrentiel et avec des séries aux concepts toujours plus novateurs ? Entre scepticisme et espoir, cette nouvelle saison était très attendue.

24: Live Another Day se déroule quatre ans après les évènements de la saison huit. Jack Bauer est un fugitif considéré par les autorités comme un terroriste. Il débarque à Londres pour faire évader Chloe O'Brian, elle-aussi fugitive. Ils vont risquer leur liberté et surtout leur vie pour déjouer un attentat visant James Heller, le président des Etats-Unis. Une nouvelle journée en enfer commence pour Jack.

Le premier doute que l'on pouvait avoir quant à cette nouvelle saison était le piège de la redite, que la série retombe dans ces travers et dans une certaine zone de confort. Mais avec un pitch simple et efficace, les scénaristes lancent dès le premier épisode une saison qui s'annonce rythmée et inventive. Surtout, ils arrivent à apporter plusieurs nouveautés tout en gardant le style de 24. De ce fait, on retrouve très vite ses marques dans la série, on prend plaisir à retrouver cet univers. Le changement de lieu ne change pas grand chose si ce n'est l'esthétique générale mais permet de découvrir une nouvelle antenne de la cellule anti-terroriste et donc de nouveaux personnages avec en tête Kate Morgan interprétée par Yvonne Strahovski la beauté fatale de Dexter. Son personnage, sorte de Jack au féminin, rejetée par la CIA, va très vite venir en aide à notre héros et ne pas hésiter à se mettre en danger. L'actrice est excellente dans ce rôle de femme forte qui doit tenir tête à ses supérieurs et survivre dans ce monde de trahison.

L'idée brillante des scénaristes est de ne pas faire revenir Jack comme un héros dès le départ. Au contraire, on nous montre bien qu'il a évolué, qu'il est devenu encore plus dur en perdant tout ceux qu'il aime, qu'il est prêt à tuer pour arriver à son but. La première partie de saison est excellente avec cette traque de Jack, on suit un personnage capable du pire pour venir en aide au président. Kiefer Sutherland est habité par son personnage, on voit qu'il prend plaisir à se glisser de nouveau dans ce qui restera le rôle de sa vie. Et nous aussi on prend plaisir à le retrouver et à le voir balancer du damn it à tout va. Autre surprise de la saison, le retour de Chloe O'Brian en fugitive geek gothique. Les scénaristes ont fait un vrai travail sur ce personnage, sur sa relation avec Jack, dans cette saison elle a vraiment quelque chose à raconter.

Passée cette traque de Jack, la série se concentre sur l'attentat qui vise James Heller. Cette saison met en scène le thème de la cybercriminalité et propose une critique des travers en terme de défense de la politique américaine. C'est aussi l'occasion de retrouver des personnages connus du grand public. Ainsi, on retrouve donc James Heller qui est devenu le président des Etats-Unis mais aussi sa fille Audrey. Le retour de Jack va bouleverser leur vie. C'est malin de réussir à apporter une intrigue nouvelle tout en connectant le tout au passé créant ainsi une double intrigue. Car en milieu de saison grâce à un ingénieux twist, la série quitte l'intrigue terroriste pour partir dans une sorte de thriller d'espionnage où les russes et les chinois débarquent pour capturer Jack Bauer. Il y a donc une vraie maîtrise de la narration, la série ne s'endort jamais, relançant sans cesse son intrigue pour s'achever dans un final explosif autant sur le plan de l'action que de l'émotion.

Ainsi, le dernier épisode est d'une puissance et d'une tristesse absolue. Capturée par les chinois, Audrey va se faire tuer. La scène où Jack apprend sa mort est terrible et touchante à la fois, on ressent la détresse du personnage, on voit dans ses yeux qu'il a perdu la dernière personne qui pouvait le raccrocher à la vie. Kiefer Sutherland impressionne dans cette séquence. La scène où James Heller face au cercueil de sa fille explique au premier ministre britannique qu'il est atteint d’Alzheimer et qu'il va dans moins d'un an oublier l'existence et les circonstances de l’assassinat d'Audrey, est bouleversante elle aussi. Ce dernier épisode est une sorte de dur retour à la réalité, alors que l'on pensait que tous allaient s'en sortir, finalement tout se termine mal. Jack va même accepter de se rendre aux russes pour sauver Chloe, la saison s'achève sur l'image de Bauer qui part en hélicoptère. On espère évidemment une suite avec Jack en prison Russe. Ce serait en tout cas une bonne idée pour un film avec Chloe et Kate qui viendraient essayer de le faire évader.

Bref, il y aurait encore beaucoup de choses à dire sur cette saison très dense qui prouve que 24 a encore beaucoup de choses à nous raconter. La bonne idée des producteurs était de faire une saison réduite à douze épisodes, ce qui sert à resserrer l'intrigue. Le fait de déplacer la série à Londres ne change pas grand chose si ce n'est une ambiance et une esthétique différente. Saluons au passage le magnifique travail de Jeffrey C. Mygatt à la photographie qui réussit à donner un ton plus froid et stylisé à la série. Les séquences nocturnes sont magnifiques notamment celles en voiture qui s'amusent à jouer avec la lumière et les ombres. Cette dominance du noir montre bien que dans cette saison il n'y a d'espoir pour aucun personnages.

9/10

Bilan

Après quatre années d'absence, 24 revient pour une saison efficace et rythmée s'achevant sur un final sombre et émouvant. Une suite ?

4 Commentaires

  • kaspi94
    Le 30/10/2014 à 10h13

    Même si j'ai apprécié cette saison raccourcie, j'ai pas envie d'un film mais plutôt une dernière saison 10 (de 24 épisodes) pour clôturer la série une bonne fois pour toute et dans les bonnes manières (dans le sens avoir une fin correcte). J'étais dégouté de la mort d'Audrey, au final appart Jack et Chloé (et Tony et Heller et Kim) TOUS les personnages de 24h meurt au fil des saisons et c'est ce qui me dérange un peu à chaque fois on doit aimer de nouveaux personnages, et on a pas forcément le temps qu'ils meurent déjà pour faire place à de nouveau, donc la mort de Audrey a été la goutte d'eau pour moi...

    Saison sympa, mais loin d'être la meilleure au contraire, Londres c'est cool, mais Los Angeles et son décor me manque.

    Pour l'instant mon classement :
    N°1 : Saison 3 & 5
    N°2 : Saison 8
    N°3 : Saison 1
    N°4 : Saison 2
    N°5 : Saison 6
    N°6 : Saison 4
    N°7 : Saison 9
    N°8 : Saison 7

    (à savoir que les 4 premières places sont très très loin devant les 4 dernières pour moi).

  • stg_citylights
    Le 17/11/2014 à 11h43

    vivement la suite de Jack Bauer!!!!

  • Marhabal
    Le 05/07/2015 à 00h56

    Yvonne Strahovski est juste extraordinaire. Si saison 10 c'est avec elle SVP !!!

    Par contre le dernier épisode n'est pas si bien, Jack parvient un peu trop facilement a tuer les méchants...

  • jmurphy_94
    Le 01/05/2017 à 14h22

    Très en retard, j'ai trouvé la saison pas toujours du même niveau certains épisodes un peu moins bons, la fin est excellente mais extrêmement triste.

    Yvonne Strahovsky est aussi connue pour son rôle dans Chuck à noter ;)

Ajouter un commentaire







 Spoiler