Critiques

Seriesaddict.fr  par | 2

Justified - 6x1 : Fate's Right Hand

6x1 : Fate's Right Hand © FX-2015

Nous voici au départ de cette dernière ligne droite pour Justified, une série qui, tout au long de ses cinq précédentes saisons (sauf la saison 5 peut-être) aura été l’une des mieux écrites, mieux joué, et certainement l’une des plus sous-estimée des séries du câble. Harlan est un endroit perdu au milieu des États-Unis, et c’est comme si l’isolement de cet endroit fictif avait rejailli sur la série elle-même, tant auprès du public que des critiques. Mais arrêtons de nous plaindre, il nous reste donc une douzaine d’épisodes et, à la vue de ce premier épisode de la saison, on peut s’attendre à ce que la série nous quitte sur une très haute note.

L’épisode commence par une scène avec la fille de Raylan et Winona qui se demande ce qui peut le retenir si longtemps pour qu’il ne vienne pas voir son enfant plus rapidement. Ce qui retient Raylan, et qui nous occupera toute la saison, c’est bien sur Boyd Crowder. La saison dernière, trop de temps d’antenne avait été donné à la famille Crow, et cela avait empiété sur les intrigues de Raylan et Boyd. Clairement, cela ne sera pas le cas cette saison. Il y a comme un retour aux sources, une envie de revenir aux bases de la série, qui est d’ailleurs marqué par des références aux événements du pilot de la série, à la fois par Dewey et par Ava. Ce clin d’œil fait plaisir au spectateur qui a suivi la série depuis le début, mais montre aussi à quel point les personnages, et notamment le personnage d’Ava, ont évolué.

Cet épisode nous donne un aperçu de ce que nous réserve la saison, cette opposition, parfois indirecte mais parfois en face à face entre deux personnages charismatiques incarnés toujours autant à la perfection par Timothy Olyphant et Walton Goggins. Et bien sur, entre eux, Ava, toujours parfaitement interprétée par Joelle Carter, s’annonce comme le facteur X de la saison. Mais nous aurons tout notre temps de parler des trois personnages principaux au cours des prochaines critiques. Car cet épisode fait aussi la part belle à un personnage que l’on côtoie depuis le début, une sorte de souffre douleur à la fois de Raylan et de Boyd, un personnage stupide, parfois mauvais mais dont le côté clownesque le rend parfois aussi attachant. Il s’agit bien sur de Dewey Crow, incarné pendant ces six années à la perfection par Damon Herriman. Cet épisode est une sorte d’hommage au personnage, une petite parenthèse qui lui est dédiée avant de laisser la place aux « grandes personnes. » La scène finale, qui se termine par la mort de Dewey, est d’ailleurs très émouvante. Il y a une forme de mélancolie dans son discours, un « c’était mieux avant » qui fonctionne aussi pour les gangsters et les petites frappes. Il regrette un temps passé où tout était plus simple, même d’être mauvais.

D’ailleurs, cet épisode est clairement sous le signe de la mélancolie, d’un monde qui n’existe plus. Dans le discours de Boyd à Ava, il y a un aspect très social, au sujet des magasins qui ferment, des métiers qui n’existent plus, des opportunités qui ont disparu, y compris pour des gens comme Boyd. Cette dernière saison de Justified s’annonce comme un adieu à la série, mais plus que cela, comme un adieu à des espaces laissés pour compte, à ces villes en décrépitude, ces espaces intermédiaires qu’Elmore Leonard appréciait tant.

8/10

Bilan

Un retour extrêmement solide de la part de Justified qui se recentre autour de Raylan, Boyd et Ava. Nous l’attendions depuis la première saison, l’affrontement entre les trois personnages est là, et il s’annonce passionnant.

2 Commentaires

  • tati
    Le 27/01/2015 à 18h43

    Fabien tu le dis et le repète tout le temps cette série est plus que sous évalué, c'est bien dommage. c'est ce qui se fait de mieux dans ce style.
    Que dire à part que le retour est parfait, on voit bien que la saison va être pimenter.
    je sens que je vais être bien triste dans quelques semaines. Mais comme tu dis savourons cette fin.

    SPOILERDewey Crow va me manquer il me faisait bien rire celui-là.
    j'ai de la peine pour le devenir d'Ava..

    Et merci pour les critiques que je vais savourer particulièrement cette année...

  • Kate2
    Le 29/01/2015 à 13h42

    Aaaah, le retour de Justified et donc, des critiques de Fabien ! Que dire de plus ?... Ma foi, la saison 5 m'avait laissé un goût amer: pas assez de Boyd ;-), et donc pas assez de confrontations entre les 2 "anti-héros" de la série. Mais quel plaisir de les retrouver (rien que l'accent de Walton Goggins mériterait un Emmy ;-) ) ! Et mon coeur a lui aussi raté un battement: celui qui a manqué à Dewey :-( ...

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

9 votes

Contenu relatif

Justified
Note de la série :
8.8/10