Critiques

Seriesaddict.fr  par | 3

Agent Carter - 1x5 : The Iron Ceiling

Résumé

Peggy gagne finalement la confiance de ses supérieurs et obtient une mission. Elle appelle en renfort des hommes de confiance, les Howlings Commandos.

1x5 : The Iron Ceiling © 2015 - The CW Networl LLC

Attention, il faut avoir vu l'épisode avant de lire la critique !

Réalisé par Peter Leto (Under The Dome, Arrow, New-York : Unité Spéciale) et écrit par Jose Molina (Terra Nova, Vampire Diaries, Grimm), The Iron Ceiling accélère le rythme de l'intrigue autour d'Hoawrd Stark (dont on espère un rôle récurrent prochainement et dans une possible saison 2).
Je continue d'être impressionné par cette mise en scène ultra-réaliste de l'époque et par la complexité du scénario et de l'enquête menée par la SSR. Marvel a su donner un véritable ton à Agent Carter en instaurant dès le départ une seule et unique dramaturgie composée d'une multitude de personnages attachants au passé obscur.

L'école des Black Widow

Si vous avez vu le trailer d'Avengers 2 (et lu quelques interviews de Joss Whedon), vous êtes au courant qu'une grande partie du passé de Natascha Romanoff alias Black Widow (Scarlett Johansson) sera dévoilée pendant le long-métrage Marvel, une bonne nouvelle pour les fans qui, à défaut d'avoir un spin-off sur l'ex-Agent du S.H.I.E.L.D, auront le droit à une rétrospective sur sa vie. Mais il semblerait que la série Agent Carter ait déjà commencé à creuser les zones d'ombres de ses souvenirs puisque ce cinquième épisode met en lumière l'école russe des Black Widow, que pourrait avoir suivit la belle Natascha.

Quoi qu'il en soit, cette parenthèse permet de mettre en avant l'énigmatique Dottie (Bridget Regan) avec laquelle nous avions fais connaissance la semaine passée. Si son rôle est encore un peu flou, son personnage est l'élément " suspens " de la série et la confrontation avec Peggy semble inévitable. Tirage de chignon et cassage d'ongles en approche ! (ça va, moi aussi j'ai le droit de faire une petite blague sexiste sur Agent Carter).

Howling Commandos : Le retour de Dum Dum Dugan

Ils sont de retour ! Apparu pour la première fois dans Captain America : The First, le Howling Commandos mené par Dum Dum Dugan (Neal McDonough), refait surface pour notre plus grand bonheur. La fine équipe s'intègre à merveille dans The Iron Ceiling et permet au personnage de Peggy Carter d'évoluer de façon positive et de prouver à l'Agent Thompson que les femmes sont aussi capables de se débrouiller seules sur le terrain que les hommes. Une belle évolution qui permettra à Peggy de ne plus enquêter dans l'ombre et de faire valoir ses idées auprès de Dooley.

Pour la petite histoire, le Howling Commandos est groupe de soldats fictifs créés par Marvel Comics, mené par Nick Fury. Ils sont apparus pour la première fois dans Sgt. Fury and his Howling Commandos #1, en 1963. Formée durant la seconde guerre mondiale pour combattre les ennemis des USA, cette unité d'élite était composée du sergent Nick Fury, du caporal "Thaddeus " Dum Dum " Dugan, des soldats Gabriel Jones, Robert " Rebel " Ralston, Dino Manelli, Isadore " Izzy " Cohen, du soldat Jonathan " Junior " Juniper (qui fut tué lors des premiers épisodes. Il fut remplacé par le soldat britannique Percival " Pinky " Pinkerton dans le numéro #8) et du soldat Eric Koenig (déserteur du III° Reich, qui rejoignit l'équipe dans le numéro #27).
D'autres membres ont rejoint le Howling Commandos pour des missions occasionnelles comme Fred Jones dans le numéro #81 ou encore l'infirmière anglaise Pamela Hawley, amante de Nick Fury, qui fut introduite dans le numéro #47 et tuée lors du bombardement de Londres.

Nick Fury créa le S.H.I.E.L.D à la fin de la seconde guerre mondiale dont Peggy Carter et Dugan ainsi que Howard Stark furent des membres éminents. Le but d'Agent Carter étant aussi de montrer la création du S.H.I.E.L.D, on espère que la série aura suffisamment de saisons pour développer cet arc.

En bref

La seule chose que l'on pourrait reprocher aux scénaristes est d'avoir brisé les relations entre Peggy Carter et Edwin Jarvis dont l'alchimie est à l'origine du succès de la série tout comme l'acteur James D'Arcy, relégué à un rôle de second plan. Dommage !

9/10

Bilan

Agent Carter continue d'impressionner et de s'intégrer parfaitement au Marvel Cinematic Universe (ce qui n'est pas toujours le cas d'Agents of S.H.I.E.L.D) avec des références à Captain America. L'évolution de Peggy dans un monde d'hommes est intéressante et si une confiance semble désormais établie, l'Agent Sousa pourrait bien tout compromettre...

3 Commentaires

  • GregGS
    Le 09/02/2015 à 14h16

    L'épisode le plus intéressant depuis le début de la série sans nul doute, une note méritée ! :)

  • terminator
    Le 18/03/2015 à 19h12

    enfin une série marvel bien maîtrisée

  • Toff63
    Le 14/04/2015 à 15h19

    Très bon épisode, le meilleur jusque-là. La série introduit pas mal de choses ici (les écoles russes) et change la donne concernant Carter, à la fois au niveau de la perception des autres que de ses actes secondaires auprès d'Howard Stark. Les 3 derniers épisodes s'annoncent géniaux. 9/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

20 votes

Contenu relatif

Agent Carter
Note de la série :
8.6/10