Critiques

Seriesaddict.fr  par | 4

Agent Carter - 1x7 : SNAFU

Résumé

Peggy est acculée et plus vulnérable que jamais quand le Léviathan décide d’agir contre elle. Et alors que le SSR se rapproche de Howard Stark, ils pourraient payer le prix ultime lorsqu’ils découvrent que leur véritable ennemi est plus proche qu’ils ne le pensaient.

1x7 : SNAFU © 2015 - ABC

Attention, il faut avoir vu l'épisode avant de lire la critique.

Quelle merveille ! Mais quelle merveille ! Et surtout quelle rigueur ! Agent Carter est décidément une des séries les mieux construites (tant sur le plan scénaristique, que sur la mise en scène) de ces cinq dernières années (avec Marco Polo et The Walking Dead).
Réalisé par Vincent Misiano et écrit par Chris Dingess, ce septième épisode fait encore monter la pression d'un cran avant la finale season de la semaine prochaine.

Désormais lavée de tout soupçon, après que sa couverture ait explosée, les scénaristes vont devoir trouver une nouvelle place à Peggy Carter au sein du SSR et de la série. Avec la mort du chef Dooley, l'Agent la plus sexy de New-York pourrait bien avoir une place de premier plan et même diriger une unité, laquelle assouvira enfin sa domination sur les hommes. Mais avec ces chamboulements survenus dans SNAFU, la série ne deviendra-t-elle pas plus morose ? Car, le succès d'Agent Carter repose en effet sur l'intrigue d'Howard Stark où Peggy jouait librement à un double-jeu, ce qui avait pour conséquence de provoquer des joutes verbales hilarantes avec Edwin Jarvis et d'ajouter un suspens effroyable chez le téléspectateur, lequel se demandait combien de temps tiendrait sa couverture et si celle-ci arriverait à laver le nom de Stark. Deux éléments donc qu'on ne retrouvera peut-être pas dans une future saison 2, laquelle partira sur de toutes nouvelles bases, qui on l'espère, seront tout aussi excitantes.

Dooley

SPOILERC'est la scène marquante de ce septième épisode, le suicide du Chef Dooley après avoir été manipulé par le docteur Ivchenko. Le ton donné à cette séquence était parfaite, ni trop larmoyante, ni trop pathétique, avec une durée relativement courte, ce qui ajoutait à la dramaturgie, une dimension plus réaliste. Les scénaristes ne se sont pas encombrés avec des adieux déchirants et interminables, ici, c'est soudain et brutal, provoquant chez le téléspectateur un vrai déchirement (oui, j'ai versé une petite larmichette et alors ?), qui laisse bouche bée.

Je l'avais déjà dit dans une de mes critiques précédentes, la force de la série est qu'elle n'hésite pas à se débarrasser de personnages secondaires et principaux, parfois de façon violente. Dans Agent Carter, le réalisme est poussé à l'extrême. On sent qu'à chaque instant, un protagoniste, quel qu'il soit, peut disparaître à un moment ou un autre, exactement comme n'importe qui sur cette Terre.
Beaucoup de séries ne prennent pas ce risque et conservent tous leurs personnages (quitte à ne les utiliser qu'au strict minimum, sans prendre le temps de développer leur histoire ou leur personnalité), juste pour les faire tuer dans un winter season ou final season, pour ajouter ce que j'appelle des "rebondissements superficielles". Erreur ! La peur de perdre quelqu'un doit être présent à chaque épisode, le téléspectateur doit ressentir cette crainte de voir un de ses personnages favoris mourir, chaque semaine devant son poste. Ce qu'Agent Carter arrive très bien à faire !

10/10

Bilan

Que dire à part qu'Agent Carter prend aux tripes. La série va crescendo et avec SNAFU, le suspens atteint son paroxysme, vite, à la semaine prochaine !

4 Commentaires

  • PingouinBishop
    Le 20/02/2015 à 14h22

    Franchement une vraie réussite. La série mère devrait s'inspirer d'un format plus resserré comme celui-là

  • SSM75
    Le 21/02/2015 à 03h53

    Très belle critique qui montre la qualité de cette série, qui je dois l’avoué me donne continuellement l'envie de regarder l'épisode suivant a chaque fois, je m'attendait pas a ça en démarrant cette série.

    Mon coup de cœur, en ce début d'année 2015, vite, à la semaine prochaine !

  • Toff63
    Le 30/04/2015 à 14h51

    C'est en effet un bon épisode en bien des points mais je reste étonné que tu ne soulignes pas les petits bémols de celui-ci.
    Par exemple le manque de discrétion des membres du SSR qui vont à l’hôtel en face sous les yeux de celui qu'ils croient être un traitre. Ou même le fait que l'on envoie un estropié pour capturer une russe surentraînée. Quant à l'intervention de Jarvis je l'ai trouvée un peu abusée et pas franchement réfléchie. Le personnage est drôle mais ses actions ne sont pas toujours très cohérentes.
    Sinon, le scénario se tient et bouscule l'ordre établi jusque-là avec émotion et maîtrise. 8/10

  • Hank
    Le 17/05/2015 à 23h20

    Je trouve que tu sur-note un peu la série...

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

27 votes

Contenu relatif

Agent Carter
Note de la série :
8.6/10