Critiques

Seriesaddict.fr  par | 6

Banshee - 3x7 : You Can’t Hide From the Dead

Résumé

Hood et son équipe passent à l’action et braquent le camp militaire Genoa. Rebecca conclu un deal en solo. Carrie et Gordon s’unissent pour exercer leur parentalité face à une Deva toujours plus rebelle.

3x7 : You Can’t Hide From the Dead © 2015 - Cinemax

Les épisodes se suivent mais ne se ressemblent pas. Banshee est parti d’un pitch simplissime (un criminel qui prend l’identité d’un shérif) et a réussi à créer un univers dense grâce à une large palette de genres, d’ambiances et de rythmes différents. Cette semaine, la série nous embarque dans un braquage de maître qui franchement surpasse les meilleurs films du genre. Au début déboussolée par tant de caméras embarquées (les codes du jeu vidéo sont explicitement exploités), cette façon assumée de filmer sert clairement le propos du show : d’une orchestration coupée au cordeau, on passe à une débâcle totale, une pagaille monstre, une débandade en règle où chacun (inclus le commandant Stowe) se bat pour sa vie.

Je dois avouer que je ne m’attendais pas à ce que Hood et son équipe réussissent leur braquage (car ensuite, plus rien ne les empêche d’avoir un happy ending sur une plage de sable fin, pas vrai ?) ; et c’est peut-être là une étape supplémentaire à passer pour la série : Hood est venu à Banshee pour Carrie et pour les diamants, malgré la perte des deux, il est resté. Qu’en sera-t-il après avoir touché le jackpot ? Quelle sera la raison qui le fera légitimement rester dans ce coin de Pennsylvanie, d’autant plus que Siobhan est morte ? (car même si en début de saison, Hood dit clairement être resté pour sa fille, ce lien est tellement sous-exploité que l’argument est – pour le moment du moins – difficilement convaincant). Et qu’en sera-t-il pour Job ?
Ainsi, le suspense du braquage était réel, et Banshee nous offre encore une fois un excellent moment de télé.

L’autre bonne surprise de l’épisode vient de Carrie et Gordon (et donc pour le coup c’est vraiment une surprise), qui se serrent les coudes face à Deva. Les deux à part sont d’une inutilité flagrante qui nuit au show ; ensemble ils contribuent à la folie si particulière de Banshee - des parents qui se battent à poings nus avec de jeunes délinquants parce que leur fille a encore fait le mur ?! C’est un peu le fantasme de tout parent se retrouvant dans la même situation. Et bien-sûr tout ce rush d’adrénaline se termine sur le comptoir de la cuisine. Classique, mais c’est plutôt pas mal de les revoir ensemble ces deux-là. Bref un moment fun qui marque peut-être la fin de la descente aux enfers pour Carrie et Gordon.

Rebecca prend cette semaine une décision qui ne sera pas sans conséquences. L’idéal serait que son émancipation fasse d’elle une méchante à part entière. Même si pour le moment elle ne fait clairement pas le poids face à Burton et Kai. Le contraire pourtant ferait un excellent arc narratif ; la chute d’un homme de pouvoir est toujours plus fascinante lorsqu’elle est initiée par son propre camp.

En fuite, Chayton perd son statut de leader iconique. Il ne reste plus qu’un homme aux instincts primitifs, blessé et souffrant d’hallucinations qui lui font office de conscience. On peut compter sur une habitante de Banshee (d’ailleurs les habitants de cette ville sont faciles à repérer ; ils font tous des choix complétement stupides) pour l’aider et de ce fait, repousser la confrontation entre Hood et Chayton. Le seul point intéressant de cette histoire-là, en stand-by depuis deux épisodes, est que l’action va être délocalisée en Louisiane. Banshee a une incroyable façon de dépeindre l’Amérique profonde, reculée et quelque peu hors du temps ; la série pourra ainsi s’exprimer pleinement j’espère dans ce décor si particulier qu’est la Louisiane.

9/10

Bilan

Encore un excellent épisode à ne rater sous aucun prétexte pour tous les fans de Banshee. La réalisation atteint une maitrise bluffante dans cette saison trois qui ne finit pas de nous surprendre agréablement.

6 Commentaires

  • Wiwu
    Le 24/02/2015 à 12h06

    Très bonne critique !
    Cependant j'ai l'impression qu'on oublie quelque chose... Chayton se fait soigner sa blessure par balle à l'épaule, mais sa blessure à la jambe on en parle ? Hood lui a quand même planté un couteau dans la cuisse et a remué bien comme il faut le couteau plusieurs fois dans la plaie. Une blessure pareille devrait avoir des conséquences non ?

  • bartouz
    Le 25/02/2015 à 05h23

    le mental dude, le mental.. )

  • misterjul94
    Le 25/02/2015 à 14h16

    très bonne critique ! vous oubliez juste de mentionner le passage ou Chayton transperce le voisin avec une fourche qui était assez énorme et quand il s'en va et qu'on voit le cadavre de la fille qui l'avait aidé c'était assez poignant je trouve ! Et je dis OUI à Rebecca en super méchante qui fout un coup de coteau dans le dos de son oncle !!! on croise les doigts ;)

  • TramB
    Le 27/02/2015 à 00h20

    Holà, on va recentrer un petit peu le débat (pas de cet épisodes mais de l'esprit de la série)...
    Banshee est la MEILLEURE série que j'ai vu depuis "Carnival", je sais aucun rapport, je suis plutôt éclectique dans mes choix... je regarde 35 à 40 séries par semaines et aide à en traduire certaines, bref....
    Je suis nouveau sur ce site, mais j'ai vu qu'il y avait un "compteur " de temps ou de visionnage...The same here : http://www.pogdesign.co.uk/cat/ (4626 pour 120 séries )
    Revenons au 3x07 de Banshee, je suis d'accord avec Wiwu, la blessure au couteau de chasse de Clayton ne nécessite pas de soins....Alors que du pus sortait de sa blessure par balle (on imagine) moins de 48H après l'avoir prise...Passons...
    Personne n'a remarqué le clin d'oeil à Tarantino lorsque Hodd dit "Let's go to work", avec le gun.... même phrase que dans le premier Tarantino (Reservoir Dogs) où H.Keitel dit la même avant d'aller braquer...
    Coïncidence ? Non.... De plus la réalisation de l'épisode avec les cams des protagonistes est géniale, tout simplement (Job est peut-être un peu maniaque sur la quantité de caméra à déposer (COVER_CAM 18)...
    Déçu par la fin où tout le monde laisse Sugar alone... pas cool
    Le meilleur moment est tout de même lorsque Ana et Gordon vont chercher Deva, et on s'aperçoit que Gordon sait se battre (bien même) alors qu'il ne fait pas le poids contre "Hood", ce qui sous entend qu'en plus de ses 15 années à l'ombre et l'entrainement militaire reçu il y a une 20aine d'années ("Little Soldier") il se peut qu'il y ai autre chose...But what ? (que j'aimerais être l'oreille de Shiobban pour entendre son vrai nom GRRR ;) ) car j'ai peur que la série s'essouffle après cette 3 èmè saison... K.Proctor n'est pas assez mis en avant je trouve, ce qui aurait pu faire une bonne liaison (Générique s03e02 excellent)...
    Quant au(x) générique(s) de début que dire..... jamais les mêmes tout en restant presque identique...
    je l'ai fait remarquer à 3 personnes qui aiment Banshee, même pas vu.... :( #sad
    Je suis carrément ouvert pour discuter de tous les épisodes, les "si" et "il aurait pas dû"....Une série vit à travers les gens qui la regardent et l'apprécient
    Can't wait 'til saturday....
    ŤЯЦXŢÖИ Ŝр∆ИΘΓΞЯ

  • stg_citylights
    Le 27/02/2015 à 15h36

    Bon épisode avec de l'originalité au niveau scènes d'angles de caméra et de bastons où ça partait dans tous les sens...je me suis dit que le militaire est un cousin du T800...à lui tout seul il tient encore debout le bougre...
    Par contre, petite déception dans la scène avec la dame dans l'écurie, ça se finit trop facilement après pourtant quelques échanges de paroles...mais j'ai aimé quand même le non tape à l'oeil de ce qui en découlait...dommage et non c'est du Banshee tout craché intense, érotique et passionnant!!! et je dis bravo aux personnes qui participent à cette série et à la nouvelle saison annoncée s4!!!!

  • Toff63
    Le 01/04/2015 à 11h36

    Comme pour l'excellent plan-séquence de l'épisode 4 de la saison 1 de True Detective, on reparlera souvent de cet épisode et des 20 minutes incroyables du braquage de Hood. La réalisation est nickel, purement inspirée par le jeu-vidéo avec plans sur les flingues, les recharges d'armes, les gros plans, les plans larges pour les fusillades, l'utilisation des miroirs et autres objets de réflexion et une image travaillée. La séquence est hallucinante, à la fois visuellement impeccable mais aussi drôle (la manie de Job avec les caméras) et tendue, avec une fin chaotique incroyable. Bravo à Greg Yaitanes.
    Sinon, l'épisode relance Gordon et Carrie (une bonne scène too-much de baston à la clé + une sexuelle, du pur Banshee!!) et poursuit la montée en puissance de Rebecca, grand potentiel du show.
    Concernant Chayton et Kai, c'est plus mitigé. Le premier est plus convaincant lorsqu'il est violent (la fourche et le plan final) alors que le deuxième est en retrait, avec son histoire pas enthousiasmante avec l'ex-femme du flic. Chayton a aussi le mérite de modifier le lieu des futurs épisodes, permettant de basculer sur une fin de saison prometteuse. 9/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

25 votes

Contenu relatif