Critiques

Seriesaddict.fr  par | 2

Better Call Saul - 1x2 : Mijo

Résumé

Alors que Jimmy doit régler le problème des deux frères et les sortir d’une situation très délicate, Nacho lui fait une proposition.

1x2 : Mijo © 2015 - AMC

Avec ce deuxième épisode, Better Call Saul confirme sa qualité et la sublime même ! La série montre tout son potentiel et se prépare à nous offrir de très très bons épisodes. Entre scènes à suspens, grand retour de personnage et début d’évolution pour Jimmy, celui-ci est particulièrement riche !

Mijo reprend un peu avant la fin du pilot. Les deux jeunes acolytes de Jimmy viennent d’arriver chez Tuco après avoir suivi sa grand-mère. Et qu’on se le dise, ce n’était pas forcément leur meilleure idée. Car Tuco et sa grand-mère ont une vraie relation de respect et la personne qui n’honore pas la grand-mère déshonore son petit-fils ! Les fans de Breaking Bad reconnaissent bien là la mentalité du grand méchant qui a fait trembler Walter White et Jesse à plusieurs reprises.
La situation dégénère ainsi rapidement entre les deux frères et Tuco, ce dernier prenant très largement le dessus. C’est à ce moment opportun que Jimmy décide de sonner à la porte avant de se présenter comme un homme de loi. A partir de ce moment, la série débute réellement, Jimmy endosse tout doucement son costume de Saul Goodman.

C’est avec une certaine aisance que Jimmy présume, questionne, imagine devant un Tuco qui reste de marbre. Jimmy se demande si le sort des deux frères a été décidé et surtout si le sien est sur la pente descendante. La scène se termine dans le désert. A la façon de Breaking Bad, Better Call Saul nous mène dans une atmosphère sale et dénuée de vie humaine. Le lieu parfait pour tuer trois personnes dont personne ne se soucie. C’est alors au tour de Jimmy, nouvellement avocat, de défendre ses clients et lui-même contre la plus haute sanction : la mort.

Et disons-le clairement, Jimmy est hypnotisant. Chaque parole prononcée est calculée, chaque geste est révélateur face à un fou qui ne souhaite que démembrer ses victimes. Le ping-pong verbal entre les deux acteurs est jouissif, l’ambiance à la Breaking Bad est bien présente, sans forcément tout copier. Une vraie bonne scène dont l’issue devrait résonner pendant toute la saison !

Mais l’épisode nous propose également de faire la connaissance de Nacho, le coéquipier de Tuco. Ce personnage, en plus d’avoir eu un certain poids dans la libération de l’avocat, devrait rester dans les parages. Il semble clair que celui-ci aura un impact important dans la transformation de Jimmy en Saul Goodman. Après tout, ce changement de nom, très symbolique, est l’essence même de la série.

Seul petit bémol, la présence de Mike n’est pas vraiment exploitée pour l’instant. Alors que le personnage de Tuco joue un vrai rôle dans le déroulement de l’histoire, Mike reste inutilisé (ou simplement dans un running-gag). Sa présence se ressent uniquement comme une référence sympa pour les fans, rien de plus. Espérons que cela va s’arranger.

Enfin, il faut souligner la réalisation qui, encore une fois, est presque parfaite. L’image est belle et c’est avec un véritable plaisir que nous reconnaissons les couleurs de la série mère.

9/10

Bilan

La série Better Call Saul est réellement lancée dans ce deuxième épisode. Les histoires s’enchaînent et les scènes sont très maîtrisées. Un vrai bonheur.

2 Commentaires

  • PingouinBishop
    Le 24/02/2015 à 16h53

    Merci pour la critique!! Cette série confirme la signature artistique de son créateur. Comme quand on lit plusieurs livres d'un même écrivain ou regarde plusieurs film d'un même réalisateur (genre Wes Anderson) les créateurs de Better Call Saul impose d'emblée leur signature. La seule similitude avec BB c'est le même univers et la même touche artistique (mais je pense que pour vraiment apprécier il ne faut pas toujours chercher la comparaison).
    Ici le personnage de Mike est clairement là pour faire partie du décor de fond pour le moment. Il fait intégralement partie du décor de la vie de Jimmy. Il est clair que son rôle évoluera évidemment et qu'il sortira du décor comme de nombreux personnages de BB avant lui (genre un certain manager de Pollo Hermanos par exemple).

  • Toff63
    Le 07/04/2015 à 12h02

    Le charme de la série est de rester dans une ambiance géniale à la Breaking Bad avec des histoires un peu différentes et un personnage principal hilarant. Saul est brillant, son bagou est énorme et irrésistible. Quand il explique son plan tiré par les cheveux et termine en disant que c'est simple, j'étais mort de rire. Bob Odenkirk est exceptionnel dans son rôle. Les scènes sont assez longues globalement, comme dans Breaking Bad, mais parfaites pour mettre de l'ambiance.
    La fin de l'épisode nous prépare déjà à la transformation de Jimmy en celui que l'on connaît.
    Sinon, quelques persos secondaires sont amusants comme Chuck et sa combi se survie.
    Enfin, la séquence au tribunal est techniquement excellente et aère bien l'épisode après un début drôle mais tendu. 9/10

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez cet épisode

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

26 votes

Contenu relatif

Better Call Saul
Note de la série :
8.9/10