Critiques

Seriesaddict.fr  par | 0

Justified - 6x6 : Alive Day, 6x7 : The Hunt

Résumé

Alors que les marshals se rapprochent de Marckham et ses hommes, Raylan devient enfin père et la confiance de Boyd vis-à-vis d'Ava est soumise à rude épreuve.

6x6 : Alive Day, 6x7 : The Hunt © FX-2015

Justified continue son sans faute cette saison et, arrivée à mi-chemin, commence sérieusement à accélérer le rythme et à faire se regrouper les différentes intrigues.

A ce titre, l’épisode 6 offre le premier véritable affrontement entre Raylan et Tim et les hommes d’Avery Marckham. Tout part de la mort de ce brave agent immobilier Callhoun, victime du poing un peu trop fort de Choo-Choo. On peut regretter d’ailleurs de ne pas avoir vu un peu plus ce personnage, plus intéressant que le grand benêt qu’il paraissait être. Car dans cet épisode, il se pose clairement en opposition à ce que lui demande Walker. Les trois hommes de Marckham sont d’ailleurs intéressants. Seabass est un simple mercenaire, on le voit parfaitement dans l’épisode 7 dans lequel il n’hésite pas à tourner le dos à son chef de rang. Walker est vraiment un personnage plus complexe sur lequel on reviendra dans quelques instants. Choo-Choo lui est droit dans ses bottes, il est encore soldat dans sa tête et possède toujours certaines de ces qualités, qui le font parfois être à contre-courant des démarches des « vrais » criminels (son obsession sur l’arnaque de la caissière est de ce point là tout à fait révélatrice). C’est à cause de cela que sa fin vient finalement plus rapidement qu’on ne l’aurait pensé, mais il y a quelque chose de poétique dans sa dernière scène. On ne saura jamais si, comme l’avaient prédit ses coéquipiers, il aurait résisté à un train en marche.

Walker est un personnage particulièrement intéressant. Garret Dillahunt est parfait, comme dans chacune de ses apparitions, et il parvient à rendre toute la complexité de son rôle. La scène où il se retrouve face à Avery Marckham est très dense, et on sent parfaitement son tiraillement entre les ordres qu’il reçoit et son attachement à ses hommes, et à Choo-Choo en particulier. L’épisode suivant nous montre alors à quel point il peut être dangereux, surtout lorsqu’il est lui-même en danger. La scène dans laquelle il se débarrasse des deux ambulanciers est d’ailleurs impressionnante, extrêmement réaliste tant on sent la rage de l’animal blessé qui comprend que son patron vient de lui tourner le dos.

En ce qui concerne Raylan, ces deux épisodes lui offrent des activités opposées. Je m’arrêterai moins sur la traque de Choo-Choo et plus sur l’épisode 7, dans lequel étonnamment il reste en dehors de la poursuite de Walker. Il passe l’épisode avec Wynona (Natalie Zea) et sa fille. Et on voit dans ces très beaux moments un Raylan qui semble avoir pris conscience de son rôle de père. Que ces scènes paternelles arrivent au milieu de la saison, alors que les enjeux, que ce soit avec Markham ou avec Boyd, et les dangers vont rapidement grimper est significatif. Nous avons eu un aperçu de ce que sera sa vie après avoir quitté le Kentucky. La seule inconnue est de savoir s’il sortira indemne de sa dernière mission. Notons sur ces points la belle performance de Timothy Olyphant, tout en retenu, tout en finesse, qui fait vraiment ressentir les sentiments paternels naissants de son personnage.

Dernier point évidemment de ces deux épisodes : Ava et Boyd. Je passe vite sur « l’accident » de Boyd dans la mine, même si cela nous réserve quelques belles perspectives dans sa confrontation avec l’oncle d’Ava. Non, la partie la plus intéressante reste évidemment la confrontation entre les deux personnages. On sait lorsque Limehouse vient prévenir Boyd de la tentative d’évasion d’Ava, que la tension sera grande. Et bien Joëlle Carter et Walton Goggins nous offrent un affrontement absolument sensationnel. Tout l’épisode porte en lui une tension incroyable, à chaque instant on se demande ce que Boyd compte faire, jusqu’au moment où le face à face devient une confession. Alors oui, Ava avoue qu’elle joue la balance pour Raylan, et oui, Boyd décide de ne pas la tuer. Mais jusqu’à quel point pouvons-nous croire les deux personnages ? Boyd a-t-il réellement décidé de la gracier ou prend-il son temps pour faire d’une pierre deux coups avec Ava et Raylan ? Et de son côté, Ava va-t-elle jouer l’agent double, trahir Raylan, ou bien l’agent triple, en continuant à aider les marshals à monter leur dossier contre Boyd ? Toutes ces questions seront au centre de la deuxième partie de saison, qui après cet épisode 7 d’une qualité extrêmement élevée, se dirige vers une fin de saison et une fin de série qui s’annonce dantesques. Je reprends un commentaire que j’ai vu passer sur internet ces jours-ci : après ces deux épisodes, on en vient à se demander si l’on n’a pas halluciné cette saison 5, tant la 6 revient à des fondamentaux qui font de Justified l’une des meilleurs séries actuellement à l’écran.

Note de l'épisode 6x6

8/10

Note de l'épisode 6x7

10/10

Bilan

Deux épisodes une nouvelle fois de très grande qualité, particulièrement l’épisode 7 qui est une heure de télévision d’un niveau largement supérieur à ce qui se fait actuellement. Avec la révélation d’Ava, la paternité de Raylan, la mort de Choo-Choo et le mauvais état de Walker, les cartes sont à présent rebattues pour nous offrir une dernière ligne droite dont on se souviendra.

0 Commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire!

Ajouter un commentaire







 Spoiler 

Notez l'épisode 6x6

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

6 votes

Notez l'épisode 6x7

/10 - 0 votes

Vous avez vu cet épisode ?
Notez le !

  1. 0
  2. 1
  3. 2
  4. 3
  5. 4
  6. 5
  7. 6
  8. 7
  9. 8
  10. 9
  11. 10

7 votes

Contenu relatif